Auteur Sujet: progression : avancer ou pas  (Lu 1234 fois)

Valérie

  • Invité
progression : avancer ou pas
« le: 30 septembre 2009 à 22:06:40 »
Je vais vous donner mon avis sur la question de la progression et si vous voulez bien me donner les vôtres, je vous en remercie.
Avancer, ou pas, passer au morceau suivant ou pas , au vol suivant ou pas ?
Actuellement en étant au milieu du vol 2, je vais vous dire ce que j'en pense de là où j'en suis.
Ma progression ressemble à "un pas en avant , deux en arrière".
Passer au morceau suivant , cela me semble nécessaire quand l'ennui se pointe.
Sur les morceaux du vol 1, on peut aller assez vite, comparé au vol 2, car ils sont moins "riches ", moins complexes..
donc quand un morceau commence à rentrer, au moins à 80 %, il y a un moment où cela m'amuse moins.A force de le jouer tous les jours....
je regarde le suivant
je commence à l'apprendre, à le jouer.
mais je reste sur ce qu'il y avait avant.
je fais toujours des allers retours, en avant en arrière.
je reviens sur un morceau tant que j'ai l'impression de pouvoir l'améliorer.
ensuite j’arrive à un pallier, je ne le joue plus, je continue la suite. Et un peu plus tard (sans calcul, cela se fait spontanément), je reviens dessus.
là où j'en suis, milieu du vol 2, je joue de temps en temps quelques morceaux que j'aime bien du vol 1, et j'essaie de les jouer "le mieux possible"... avec les progrès, le son du violon est meilleur, les doigtés étant maîtrisés, on peut d'avantage interpréter.
pour moi les signes de progrès :
la justesse qui s'améliore
la fluidité dans les doigts de la main gauche
la fluidité en général sur le morceau
la sonorité, surtout... plus ça va plus le son est beau et riche. Hier je me suis dit "si ça continue mon violon va me rendre sourde", tellement ça sortait "fort"..
Il est clair qu'au début je n'avais jamais un tel son.
un progrès aussi pour moi, c'est lorsque je fais des choses spontanément :
au vol 1 cela a été la première fois jouer la phrase non écrite de "j"ai du bon tabac"
lier les notes spontanément sur les morceaux, là où je le sentais.
Augmenter la vitesse
celle des gammes aussi, et lier plusieurs notes sur les gammes.
faire un crescendo, un decrescendo

plus tard sur le vol 2 cela a été jouer les gammes en spiccato, et en sautillé sur la grande vitesse.

les défauts c'est tout ce qui n'est pas fluide, clair, aisé.
les fois où je suis trop concentrée sur les doigts pour maîtriser l'archet...
tout ce qui n'est pas joli et fluide.
alors, chaque fois que je vois une difficulté, spontanément mes séances s'orientent sur le problème.
je m'invente même des exercices, qui ne sont pas dans le manuel.
je suis très portée sur des genres de gammes de toutes sortes, pourvu que ça apprivoise les doigts.
Au violon il y a tellement de choses à contrôler en même temps.
posture
épaule
pouce
main
doigts
tenue de l'archet
relâchement
parallélisme,
etc etc
quand on travaille sur les doigts, on a tendance à laisser aller un peu  l'archet.
Avancer dans les morceaux ne veut pas dire laisser passer les difficultés,
jamais pour moi
je ne veux pas aller trop vite.
comme la méthode est en pente douce, on peut avancer dans le manuel , et revenir en arrière...
les progrès se font sur tous les domaines, mais pas forcément en même temps.
le but est en quelque sorte, l'aisance et la musicalité, qui sera le résultat de la maîtrise sans effort de tous  les critères violonistiques.
ma façon de faire, c'est surtout de me fier à mes sensations, cela ne ment pas.
mais cela demande une attention développée.

Pour ce qui est du passage au volume suivant.
lorsque olivier m’a parlé du vol 2, je n’avais pas du tout envisagé de l’acheter encore.
j’ai souhaité respecter la progression, faire les choses dans l’ordre.

j'espère ne pas vous avoir ennuyée...

Valérie

Hors ligne Christophe

Re : progression : avancer ou pas
« Réponse #1 le: 30 septembre 2009 à 22:24:59 »
Je ne suis pas sur qu'il y ait 2 camps en la matière. Je suis absolument d'accord avec toi sur la manière de faire que j'applique aussi. Si on trouve des gens qui ne le sont pas, ce dont je doute, ils feront partie d'une infime minorité.

Tu l'as dit dans ton texte, le pire, c'est l'ennui. Donc, dès que je commence à m'ennuyer (qui est peut-être un signe qu'à ce moment là, tout ce qu'on peut apprendre de l'exercice est acquis, il dévoilera d'autres secrets plus tard), j'avance.

C'est marrant, tu as parlé du Spiccato, que je viens d'essayer mes 2 dernières séances. En ce moment, c'est pas la fête du violon, on cause pas beaucoup, bien que je le croise souvent dans son étui...Bref, cela devait faire 2 bonnes semaines que je ne l'avais pas touché lors de la 1ère séance et c'était incroyable, tout passait magnifique, j'avais un bon son, c'était facile. J'ai donc essayé le Spiccato et j'ai été surpris par l'étonnante facilité avec laquelle j'ai réussi l'exercice. Et bien, la séance d'après (il y a 3 jours, un petit quart d'heure) a été lamentable. Le son du Spiccato était affreux...Du coup, j'ai vraiment l'impression qu'il y a des jours où on est mieux disposés que d'autres, mentalement et physiquement.

En tout cas, Absolument d'accord pour avancer quand on s'ennuie....Et revenir en arrière, toujours travailler sur plusieurs morceaux à la fois et ne pas s'abrutir sur le même pendant des heures.

Valérie

  • Invité
Re : progression : avancer ou pas
« Réponse #2 le: 01 octobre 2009 à 07:04:58 »
bonjour Christophe
la motivation pour moi est le plaisir et le critère d'évaluation aussi... pas seulement en violon.
C'est normal de jouer mieux certains jours et d'avoir l'impression de n'être bon à rien, un autre jour.
cela pourrait arriver en sport, en danse, en n'importe quoi.
exemple : un jour le grand écart est impossible, le lendemain, tout est facile.
Pour une raison ou une autre, un jour on est moins en forme, moins relâché.
rien ne semble aller...
J'ai découvert le spiccato en faisant des gammes en jouant 3 ou 4 fois chaque note.
en fait ce n'est pas vraiment difficile, il faut juste être bien relâché (vérifie le pouce qui "tient" l'archet).
bises
Valérie
« Modifié: 01 octobre 2009 à 07:06:46 par Valérie »

Hors ligne Sebastien

Re : progression : avancer ou pas
« Réponse #3 le: 01 octobre 2009 à 09:08:05 »
Bonjour à vous,

Je dois dire que je suis tout à fait dans l'état d'esprit. La motivation c'est essentiel, et la plupart du temps, ca passe par la découverte, l'inconnu.

Personnellement, comme je l'ai écris dans mon message précédent, c'est le fait de prendre un (?!) cours, avec un nouvel éclairage, de nouveaux exercices, qui m'ont ralenti un peu dans ma progression des morceaux.

Mais toute cette nouveauté m'a donné un élan supplémentaire, déjà que le premier était pas mal, la je joue tous les jours avec grand plaisir, et je n'en peux plus d'attendre mon cours suivant.

Donc entièrement d'accord avec vous, l'essentiel c'est d'y prendre beaucoup de plaisir, sans ca, je ne vois que des difficultés, surtout en autodidacte.

Sébastien.