Auteur Sujet: violon accordé par professeur  (Lu 169 fois)

Hors ligne miaou

Re : violon accordé par professeur
« Réponse #15 le: 13 septembre 2019 à 18:14:09 »
Tout ça me parait bien compliqué. Je me demande si trop de précision visuelle sur l'accordeur ne nuit pas à l'apprentissage de l'oreille.

Hors ligne Multi

Re : violon accordé par professeur
« Réponse #16 le: 13 septembre 2019 à 19:04:29 »
C'est juste histoire de bien se caler au début  :clindoeil2:,
et justement de bien éduquer son oreille. :toutok:

Hors ligne Françoise

Re : violon accordé par professeur
« Réponse #17 le: 13 septembre 2019 à 22:22:32 »
Merci Multi, tu as confirmé ce que je pensais avoir compris après tes explications de l'autre jour.
Je ne me sers de cette appli que pour accorder en début de séance, elle est effectivement trop précise pour aider à jouer. C'est une prof de violon qui me l'a conseillée.

Ce n'est pas parce que je joue tellement juste que j'ai besoin d'être vraiment accordée en quintes justes, c'est que justement, je ne l'entends toujours pas, cette scrongneugneu de quinte juste.
Alors je me suis dit que si j'ai quelqu'un (mais j'ai pas ça sous la main) ou à défaut une appli qui me dit quand c'est bon et que je m'écoute bien pile poil à ce moment là, je vais bien finir par entendre ce qu'il faut entendre, non de non!!!
Pour le moment, c'est pas gagné, mais je m'accroche!

Hors ligne miaou

Re : Re : violon accordé par professeur
« Réponse #18 le: 14 septembre 2019 à 09:57:19 »
C'est juste histoire de bien se caler au début  :clindoeil2:,

Pour bien éduquer son oreille, on passe d'abord par l'accordeur qui donne le La (et seulement le La pour le moment) à la hauteur choisie "pour bien se caler au début". Ça, tout le monde est d'accord.

Je détaille ma pensée :

Puis, pour l'accordage des autres cordes, il me semble qu'il vaut mieux commencer par accorder à l'oreille. Par exemple la-ré : on met le ré trop bas, puis on le monte jusqu'à la hauteur présumée, puis un peu trop haut, puis plusieurs fois un peu trop bas, un peu trop haut, jusqu'à ce que l'on perçoive les résonances particulières de l'accord juste.

Le but du jeu me semble être : acquérir la capacité à percevoir les résonances particulières de l'accord juste.

Si, comme tu le dis Françoise, on ne les perçoit pas, on place le Ré au mieux de ce que son oreille est capable d'entendre, ET LÀ SEULEMENT : on vérifie avec l'accordeur si on est à la bonne hauteur ou non. On peut en déduire : j'entend trop haut...ou j'entends trop bas, et corriger le tir au prochain accordage.

Je sais parfaitement qu'il faut partir sur une bonne base, mais accorder directement toutes les cordes à l'accordeur pour "entendre" le bon accord et espérer le retenir ne me semble pas une méthode viable.

MAIS J'ai peut-être tort.
« Modifié: 14 septembre 2019 à 10:03:17 par miaou »

Hors ligne Multi

Re : violon accordé par professeur
« Réponse #19 le: 14 septembre 2019 à 13:09:23 »
@Françoise
Oui je parlais bien de l’accordeur pour s’accorder pas pour jouer.
(bien que ça puisse aider quand on travaille une position haute, pour se caler une fois par ci par là)
Oui on ne joue pas comme un accordeur: on a une imprécision MAIS aussi l’intonation est aussi expressive.
Donc on adapte ses notes on fonction de ce qu’on ressent (assez « inconsciemment » … LOL !)

Quand les 2 cordes ne sont pas en quintes juste, je ressens une impression de « pleinitude du timbre » du double-corde. En fait je crois que c’est une habitude, une mémorisation de ce timbre.
(que je trouve plus agréable que le timbre d’un double corde en quinte au tempérament égal).
Un quinte au tempérament égal, est « fausse rigoureusement »! , mais elle n’est pas « fausse musicalement », elle a seulement  une couleur un peu différente (certains disent « un peu plus sèche », comme celles du piano).

Contrairement au piano, nous avons un gros travail d’intonation à faire, qui je crois dure toute la vie d’un violoniste. Pour moi, le LA (440 ou 442 ou autre) est le sol (!) sur lequel repose les fondations qui sont nos 4 cordes à vide. J’aime avoir ces fondations (les 4 cordes à vide) très solides et identiques d’une séance à l’autre. Ça me permet d’être plus serein dans on travail d’intonation ensuite, et avec des bases fixes et répétitives.


@Miaou
Bien sûr l’accordeur n’est qu’un outil, pour former son oreille. L’outil n’est pas en cause, il faut juste trouver sa manière de s’en servir.

J’ai longtemps accordé à l’oreille en folk (on s’accordait ensemble sans référence de LA !). Comme je jouait en 1e position j’arrivais à m’adapter, mais j’étais toujours à avoir des doutes soit sur mon accordage soit sur mon intonation.

Maintenant je préfère travailler les deux SEPAREMMENT:
- j’utilise l’accordeur pour apprendre précisément à m’accorder
- je joue sur un accordage précis quand je travaille l’intonation (c’est à dire tout le temps !)

Quand j’apprends l’accordage: je me fais des séances où je désaccorde un poil volontairement (quelques cents), j’écoute et j’essaie d’identifier ce que je ressens. Là l’accordeur précis me permet d’associer une sensation à une valeur (en cents): c’est un repère (avec un « petit nom »). La sensation dépend bien sûr des 2 cordes jouées !
Je fais ça en gros 10-15 minutes de temps en temps (en gros 1 fois par semaine). Si je fais plus longtemps, mon oreille/cerveau mélange tout !!!! Damned !

Quand j’accordais à l’oreille, j’arrivais à quelque chose de « potable » et hop ! vite on commence à jouer !!! avec ensuite des « conséquences variables sur la variabilité » de mon intonation. Donc pas assez de repères, manque de sérénité et d’assurance d’intonation….

Je pense que les gens qui ont commencé tôt à accorder leur violon, ont mémorisé dans l’enfance ces repères. Pour eux c’est devenu « évident ».
Les apprentis-adultes comme moi ont besoin d’une aide supplémentaire et … de plus de temps pour y arriver.

Donc j’en suis arrivé au violon à séparer « accordage précis» (travail des fondations) et « jeu sur accordage précis » (travail sur les fondations) en les travaillant séparément.

C’est comme ça que je le sens pour moi, et que je progresse.
Bien sûr, il est très probable que quelqu’un d’autre trouvera une méthode différente pour progresser…. :toutok:

PS: je m'aperçois en relisant que je me suis pas mal répété, désolé !  :embarrassed: :tongue:

Hors ligne miaou

Re : violon accordé par professeur
« Réponse #20 le: 15 septembre 2019 à 09:06:03 »
Hihihi... en gros , on dit la même chose  :cheesy: