Espace pour les nouveaux inscrits > Espace pour les NOUVEAUX INSCRITS

Présentation

(1/5) > >>

OlivC:
Bonjour!

Nouvel arrivant, je me permets de me présenter.
Je suis né dans une famille musicale et ai, enfant, étudié le piano (avec tout ce que cela signifie de solfège, gammes et répertoire).
Des années ont passé... (quelques décennies pour être clair) et un jour, un ami japonais violoniste et altiste qui habitait Paris est retourné dans son pays d'origine, a laissé un certain nombre d'affaires derrière lui, dont un violon qu'il m'a offert (Yamaha SV100) en me lançant 'bon courage!'. J'avais toujours estimé être trop nouille pour me mettre à cet instrument mais, j'y ai vu comme un signe, et j'ai commencé très timidement. Et puis, j'ai acheté un violon Allemand acoustique pas très cher (et datant du début 1900) sur Ebay car je sentais que débuter au Silent n'était pas ce qu'on peut faire de plus malin. Je me suis ensuite interrompu pour raisons personnelles et m'y remets cette fois avec ardeur depuis 8 mois, et quand on aime et que l'on s'y investi véritablement, on avance bien plus vite: en fait, je suis tombé amoureux de l'instrument. Le tout en autodidacte mais en fouinant sur le net et en demandant conseil à des amis.
Voilà pour la présentation.

Bon, une question aussi. Le violon que je possède est bon, mais un peu criard et j'aimerais en acheter un nouveau, neuf. Chez Thomann, j'ai posé la question du choix (pour du jazz et un peu de classique): ils ont écarté le Stentor Arcadia et Otto Jos 125 Jubilee entre lesquels j'hésitais et m'ont conseillé (notamment pour le jazz) le Klaus Heffler No. 6/0 SE Orch. ou Franz Sandner The Old Imitation No.2. Mais voilà, à ce prix, et même en mettant un peu plus (ce que je peux faire puisque finalement, j'ai déjà un acoustique et autant que le nouveau soit plus différent qualitativement),XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX Que feriez-vous à ma place (si vous connaissez les deux violons de chez Thomann)?
Je vous remercie pour avoir lu ce message un peu long...

Musicalement,
Olivier

miaou:
Bonjour Olivier et bienvenue,

Si tu veux changer de violon, il va te falloir "entendre" la différence entre le tien et celui que tu vises. Je ne vois qu'une solution : commander, jouer et comparer...puis le renvoyer éventuellement, ou le garder.
Personne ne peut "entendre" à ta place, et comme personne n'a entendu ton violon en live, personne ici ne peut faire cette comparaison.

Ceux dont tu dis qu'on parle beaucoup ici....eh bien.......on en parle pas du tout, plus du tout. Ça s'est fait dans le passé, mais c'est une époque révolue.

Essaye les luthiers, ainsi tu pourras entendre le violon avant d'investir.

Par contre, il faut que tu te méfies. 8 mois n'est pas une expérience suffisante selon moi pour bien évaluer le son d'un violon.
Très souvent, le mauvais son est plus lié au violoniste qu'au violon.

Quand tu prends des cours avec un prof, et que celui ou celle-ci se met à jouer avec ton violon, tu t'aperçois que le son est bon. C'est juste parce-que le violoniste a de l'expérience. Il faut d'abord acquérir l'expérience.

A 8 mois de violon, tu es à la maternelle.....c'est un peu tôt pour investir dans une table des logarithmes.
Ma comparaison est un peu tirée par les cheveux mais tu vas comprendre  :cheesy:.

Bon voyage sur 4 cordes.

Multi:
En effet, ce n’est pas le violon qui joue, mais le violoniste.

Cependant quand on est à une étape de progression, il peut être intéressant de changer.

Déjà va chez un luthier, et fait régler ton instrument en fonction de ce que tu dis (criard), le luthier a une marge de manoeuvre (et un réglage d’âme n’est pas cher, si ça suffit)

A mon avis il n’y a pas, pour les violons acoustiques, de violons suivant les styles (Jazz, classique …), sauf spécifique Baroque.
Un bon violon a un son riche et homogène, est jouable sans trop de tortures (voire facile à jouer), et surtout répond bien aux sollicitations de l’archet. Donc tous styles.


D’autre part pour les violons neufs dans cette gamme il y a « Paloma Valeva » qui importe des violons roumains, finis en France. Tu peux aussi le renvoyer, voir avec eux. J’en ai un (à 1300€), que j’aime beaucoup.
Notre luthier préféré ici (qui fabrique des modèles plus hauts de gamme), notre cher Orliac, l’a trouvé tout à fait correct pour le prix (et même « bien »).
Ce n’est qu’une suggestion.

critou:
Bienvenue Olivier. Pour le choix du violon je ne peux pas t’aider (éventuellement je pourrais essayer de te faire dévier vers l’alto mais je crois que ça ne marchera pas... !  :clindoeil2:). Ton violon actuel est plutôt bon : quelqu’un te l’a dit ou c’est un ressenti perso ? il y a peut-être moyen de le régler, comme dit Multi, pour atténuer le côté criard. Si tu l’amènes à un luthier tu seras vite fixé, en plus de pouvoir en essayer d’autres. Si tu habites sur Paris tu as l’embarras du choix... sinon ça peut être un peu plus compliqué...

OlivC:
Je vous remercie pour vos retours.
Je précise tout de suite que je n'ai pas la prétention de penser que si les notes et le son que je produis après quelques mois sont uniquement le fruit du violon! Malgré mon passé de pianiste, il y a une translation à effectuer qui demande du temps et de l'adaptation.
En fait, je m'accroche, et je résous les problèmes au fur et à mesure qu'une dizaine d'autres apparaissent, ce qui me laisse de beaux jours de travail devant moi... :-)
Pour la petite histoire, comme je trouvais donc le violon un peu criard, je suis allé rue de Rome, sans rien révéler de mon appréciation (qui ne vaut en effet que ce qu'elle vaut), et un luthier très sympathique m'a sorti également l'adjectif à l'écoute. Bon, pour lui, il fallait ouvrir l'instrument et opérer en profondeur, ce qui, toujours selon lui, ne valait pas vraiment le coup sauf si j'étais attaché à l'instrument pour des raisons sentimentales (à 4000 euros l'opération, cela sous-entend déjà posséder un violon d'une certaine valeur). Il m'a lui-même fait essayer un autre violon du même prix que l'opération, et il n'y avait pas photo (ou phono?  :-) ), déjà, rien que la vibration près de l'oreille n'avait rien à voir, sans parler de la rondeur et d'une 'richesse' (je précise que c'est moi qui tenais l'archet). Il ne m'a pas parlé de changer le chevalet ou de déplacer l'âme du mien, donc c'est qu'il ne devait pas vraiment y avoir de problème important à ce niveau, je crois qu'il l'aurait immédiatement entendu.
Vu le prix du réglage, je me suis plutôt dit que je pouvais déjà voir pour explorer d'autres pistes, comme en acheter un autre (mais pas à 4000 euros!). Maintenant, en effet, comme noté par miaou, j'ai de la marge et je peux attendre. Je peux déjà essayer d'autres types de cordes... et continuer de travailler!
Merci encore.

Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Sortir du mode mobile