Auteur Sujet: Je ne stresse pas encore mais ça va venir…  (Lu 434 fois)

Hors ligne critou

Je ne stresse pas encore mais ça va venir…
« le: 28 avril 2019 à 10:46:55 »
J'ai rejoint aussi un orchestre amateur ! (bon, pour des amateurs, ils sont forts :violon-rock: mais accueillants, pour selon que je suis très très loin à la traîne :cheesy:)

Je galère pas mal avec le déchiffrage en clé d'ut, mais au moins je ne peux que m'améliorer grin-grin. Là de toute façon ma mémoire ne suffirait pas à retenir ce que je dois jouer, ce n'est même pas la peine d'essayer.
Techniquement parlant j'ai de quoi faire aussi, mais pour le moment je vise juste d'attraper un max de notes avec un minimum d'embêtement : première position autant que je peux, et je m'autorise même des cordes à vide  :cartonrouge:. Pour la musicalité, on repassera.

En tout cas, que des gens sympathiques et un chef plein d'humour :super:

Bon, le seul hic sera le temps, sachant qu'il me faudrait bien 3h par jour pour m'en sortir potablement. Et puis je n'ai pas l'intention de laisser tomber les irlandais et autres trad "sans prise de tête" pour autant. À suivre !
Telle est ma quête, suivre l’étoile, peu m’importent mes chances, peu m’importe le temps… (Brel)

Hors ligne Multi

Re : Je ne stresse pas encore mais ça va venir…
« Réponse #1 le: 28 avril 2019 à 15:13:31 »
Bravo, et bon courage.  :saute:

mais please, ne fait pas une croix sur la musicalité,
va moins vite sur la technique ou la lecture, mais reste musicale, please, please  :calimerocesttropinjuste:

En ligne miaou

Re : Je ne stresse pas encore mais ça va venir…
« Réponse #2 le: 28 avril 2019 à 18:57:50 »
Pardon, mais, please, please, please, c'est bien joli, mais il faut voir ça de moins loin et plus prosaïquement.
Il faut aussi avoir expérimenté le travail avec l'orchestre

Quand on est le dernier arrivé et le moins qualifié dans un orchestre un peu trop fort pour soi, il y a des choses qui sont plus urgentes que d'autres. (je sais de quoi je parle, c'est du vécu)

En effet, la chose la plus urgente est d'abord d'aligner toutes les notes, afin de prouver au groupe que l'on est capable de les suivre, et de ne pas donner l'envie au chef de se débarrasser de toi.

Tu ne peux pas aller moins vite sur la technique ou la lecture des morceaux, car il faut les jouer en même temps que les autres et à leur vitesse. Ce conseil là est valables pour le travail chez soi, mais dès qu'on est dans le groupe, il faut suivre, ne serait-ce que pour ne pas avoir le sentiment d'être nul (ou nulle), et en général, on fait le nécessaire pour pouvoir y parvenir parce-que les autres, ce ne sont pas deux-trois personnes qui vont ralentir pour te faire plaisir, mais 15, 25, 40 ou 60 personnes, plus une ou un chef qui a des ambitions pour son orchestre (sa réputation en dépend).

Puis dans une deuxième phase, quand on peut tout jouer sans trop de problèmes, et que l'on est assez à l'aise, la musicalité peut entrer en jeu.

Critou nous a déjà prouvé ses grandes qualités de musicalité (voir toutes ses vidéos), aussi je pense qu'elle fera ça parallèlement et sans même y penser dès qu'elle se sentira assez à l'aise dans le jeu.

Pour le mois de Juin, je participe à un spectacle régional qui regroupera 300 choristes sur scène, plus notre orchestre, avec des morceaux très très rapides (métronomes à 160-210). Ils ne sont pas très difficiles à jouer, mais il y a quelques mesures par-ci par-là qui sont beaucoup trop rapides pour mon niveau. Eh bien je te jure que je travaille tous les jours avec l'espoir d'aligner toutes les notes sur ces mesures là le moment venu, et j'ai rangé ma grande musicalité 😇 de côté pour le moment sur ces mesures là.
J'ai même élaboré un plan B pour certaines d'entre elles en les allégeant, comme ça, si je n'arrive pas à la vitesse requise le jour venu, je pourrai me rabattre sur la version allégée, le but étant de ne pas stresser, et de ne pas fournir de la bouillie.

Hors ligne Françoise

Re : Je ne stresse pas encore mais ça va venir…
« Réponse #3 le: 28 avril 2019 à 21:32:52 »
Alors ça pour une nouvelle!!!
La critou nouvelle est arrivée??? C'est super!
Vas-y raconte... Vous êtes combien? Vous jouez quoi? Il y a d'autres altistes histoire de copier un peu? (Ca aide au début) Des représentations prévues?

Pour le please, please, please, je suis 99% d'accord avec miaou: les priorités changent en orchestre et de toutes façons le son d'ensemble n'est pas le même que celui qu'on travaille seul.
Pour la musicalité, c'est le chef qui décide et il saura bien le dire si ça ne convient pas.

Le dernier 1% où je ne suis pas d'accord avec miaou, c'est que je pense qu'il est plus important d'être bien calé et bien à l'écoute des autres que de faire à tout prix toutes les notes écrites.
Soit on joue en orchestre symphonique et des notes en moins passent totalement inaperçues, soit onjoue en baroque en groupe plus réduit et alors, on pensera que c'est une interprétation ou une improvisation.

(Mais je m'acharne quand même à essayer de passer ces scrongneugneu de traits trop rapides, parce que j'aime pas perdre!...)

En ligne miaou

Re : Re : Je ne stresse pas encore mais ça va venir…
« Réponse #4 le: 28 avril 2019 à 22:26:13 »
Le dernier 1% où je ne suis pas d'accord avec miaou, c'est que je pense qu'il est plus important d'être bien calé et bien à l'écoute des autres que de faire à tout prix toutes les notes écrites.

Si, si, je crois que nous sommes d'accord puisque j'ai dit que j'adaptais les mesures que je ne suis pas encore capable de jouer à la bonne vitesse, c'est à dire que j'enlève des notes (pas n'importe lesquelles), donc celles qui restent sont bien calées.

Et plouf, même plus de 1% de désaccord  :rigol:

les jouer toutes est le but ultime.....plus tard quand on sera grandes  :cheesy:

Hors ligne Passi67

Re : Je ne stresse pas encore mais ça va venir…
« Réponse #5 le: 28 avril 2019 à 23:00:15 »
Coucou  Critou, je te souhaite plein de nouvelles et belles aventures dans ton  orchestre.
Au 15 mars 2018 : 1 an 1/2 de violon 🎻💖

Hors ligne critou

Re : Je ne stresse pas encore mais ça va venir…
« Réponse #6 le: 29 avril 2019 à 07:46:29 »
Ça manque un peu d'altistes mais il y en a. Jusqu'à présent en répét' on était 2 ou 3 (moi incluse), j'ai cru comprendre que le grand maximum serait 5. Bon, tant que je ne suis pas seule ça me va grin-grin. Et puis il y a un violon qui a débarqué en même temps avec le même genre de niveau au ras des pâquerettes – donc avec un peu de chance, je ne vais pas me faire virer tout de suite  :smiley:

On vient de commencer deux morceaux (ça et ça). Le premier est pour mes doigts du délire de vitesse par endroits, alors je vais devoir simplifier / zapper des passages. Une double-croche sur 2 n'est pas une mauvaise idée, à condition que j'arrive à jouer les bonnes (sinon, j'efface tout bonnement les autres de la partition…). Moi qui n'aime pas beaucoup les détachés rapides, je suis servie !
La représentation (avant l'été normalement), j'aime mieux ne pas trop y penser pour l'instant : une chose à la fois…

Et la musicalité (ou plutôt le son correct - là mon son est tout pourri, faut dire ce qui est), ça sera pour l'année prochaine. Mais je ne fais pas une croix dessus.

Le principal restant de s'amuser !
Telle est ma quête, suivre l’étoile, peu m’importent mes chances, peu m’importe le temps… (Brel)

En ligne miaou

Re : Re : Je ne stresse pas encore mais ça va venir…
« Réponse #7 le: 29 avril 2019 à 10:10:08 »
Une double-croche sur 2 n'est pas une mauvaise idée, à condition que j'arrive à jouer les bonnes

Commence par jouer seulement la première note de chaque groupe, et petit à petit, tu rajoutes une par-ci par-la. c'est aussi un bon moyen de travailler le rythme.

Moi qui n'aime pas beaucoup les détachés rapides, je suis servie !

dès que tu seras à l'aise dessus, tu les aimeras 😈 :cheesy:

T'inquiètes pas, les altistes sont toujours difficiles à trouver, tu es donc précieuse !

sinon, j'efface tout bonnement les autres de la partition

en voilà une bonne idée ! :rigol:

Citation de: critou link=topic=4421.msg :cheesy:67153#msg67153 date=1556520389
Le principal restant de s'amuser !

Ouiiiiii !!!!!  :notes2: :ola: :super: :super:, d'autant que le programme est très joli !
Je suppose qu'il y a de bons bassonistes car les deux morceaux comportent des bonnes parties de basson.

Comme tu entends bien que ton son est tout pourri, ne te casses pas le tête, tu l'arrangeras sans même t'en rendre compte au fur et à mesure de ton aisance sur la partition.

Les altistes sont difficiles à trouver, tu es donc précieuse !
« Modifié: 29 avril 2019 à 10:20:04 par miaou »

Hors ligne critou

Re : Re : Re : Je ne stresse pas encore mais ça va venir…
« Réponse #8 le: 29 avril 2019 à 13:05:13 »
Commence par jouer seulement la première note de chaque groupe
ah oui ça je veux bien, la première est un silence :jesors:  (première de chaque paquet de 8 - bon je plaisante mais j'ai compris l'idée :clindoeil2:)

Citer
T'inquiètes pas, les altistes sont toujours difficiles à trouver, tu es donc précieuse !
C'est ce qu'il faut se dire :  :vive_moi:  :angeldevil:
« Modifié: 29 avril 2019 à 22:00:08 par critou »
Telle est ma quête, suivre l’étoile, peu m’importent mes chances, peu m’importe le temps… (Brel)

En ligne miaou

Re : Je ne stresse pas encore mais ça va venir…
« Réponse #9 le: 29 avril 2019 à 14:18:10 »
Ah oui, tu le fais exprès pour compliquer les choses !  :rigol:

Voilà comment j'ai procédé pour le rythme (ça peut peut-être t'aider ou te donner des idées).

J'ai matérialisé le silence dans ma tête par un bruit qui commence par une voyelle.
exemple pour un paquet de 8 qui commence par un silence :

oum do ré mi / fa sol la si do

J'ai commencé par jouer oum do, et je compte dans ma tête celles que je ne joues pas pour savoir où j'en suis.
ça fait : oum do 3 4 / 1 2 3 4 / (ré)  (la note entre parenthèse représente la note de la mesure suivante, sur laquelle je vais retomber quand j'aurai passé le paquet de 8)

Pour l'instant je n'ai joué qu'une note sur le paquet de 8

Puis je décide d'en jouer une deuxième.

Je vais remplacer les notes que je ne joue pas dans ma tête par un bruit qui commence par une consonne (voir plus loin pour explication voyelle-consonne).

ça fait : oum do ré ta / TA ta ta ta / (ré).......il est très important ici de mettre l'accent tonique sur le premier "ta" du deuxième paquet, ça matérialise le temps fort.
Et c'est important aussi de jouer la note sur laquelle tu retombes sur la mesure qui suit le paquet de 8

Tu peux faire ça de nombreuses fois sans violon en mimant le "tiré poussé" sur do-ré, puis le "tiré" sur le ré d'atterrissage (celui d'après le paquet de 8).
Il ne faut pas rajouter trop vite les notes, il faut rester dans le confort, et, petit à petit, en rajoutant seulement une note à chaque fois, tu finiras par jouer le paquet de 8.

Pourquoi je parle de bruit qui commence par une voyelle ou une consonne ? :
essayes, et tu verras qu'il est très difficile d'aligner vite et à la suite des bruits qui commencent par une voyelle (oum oum oum.....)

Par contre, pour le silence du début du paquet, c'est, en quelque sorte, un temps "suspendu" qui justement permet de RESPIRER. Et pour INSpirer, il faut "aspirer" une voyelle, et non "EXpirer" une consonne (essaye d'inspirer en disant "ta" et tu vas comprendre).

voilà, ce fut ma méthode alors que je jouais avec des gens dont je n'avais pas le niveau. Ce fut assez efficace car je n'ai pas beaucoup de problèmes en rythme.
Il faut voir.....nous n'avons pas tous le même cerveau....mes moyens ne seront peut-être pas bons pour toi, à toi de voir.






Hors ligne Multi

Re : Re : Je ne stresse pas encore mais ça va venir…
« Réponse #10 le: 29 avril 2019 à 16:06:28 »
Tu ne peux pas aller moins vite sur la technique ou la lecture des morceaux, car il faut les jouer en même temps que les autres et à leur vitesse. Ce conseil là est valables pour le travail chez soi, mais dès qu'on est dans le groupe, il faut suivre, ne serait-ce que pour ne pas avoir le sentiment d'être nul (ou nulle), et en général, on fait le nécessaire pour pouvoir y parvenir parce-que les autres, ce ne sont pas deux-trois personnes qui vont ralentir pour te faire plaisir, mais 15, 25, 40 ou 60 personnes, plus une ou un chef qui a des ambitions pour son orchestre (sa réputation en dépend).
Mon "please" n'était pas un conseil (je ne me permettrai pas), mais un souhait, une prière.

Ne j'ai jamais fait d'orchestre (au sens classique), et je ne le souhaite pas, mais j'ai fait du groupe (d'autres styles).

Ma "prière" est issue de visionages de YouTube ou en live, de petits orchestres... qui essaient de jouer des choses trop complexes pour le niveau des instrumentistes. Le chef a bien du mérite.
C'est un peu la conception "classique/conservatoire": travaille ta technique, tu penseras à t'exprimer plus tard (tais toi, tu parleras quand tu seras grand)...

A mon goût, je préfère quand on joue des morceaux plus simples, mais en mettant l'accent sur la musicalité. 
Je pense qu'on peut être musical avec une technique simple.
Mais bien sûr être en orchestre est un challenge... mais qui a tendance à devenir une épreuve sportive...

Mais avant d'aller en orchestre (d'un niveau assez haut)  pourquoi ne pas jouer à quelques uns des morceaux plus simples (voire adaptés)?... c'est plus là la notion de "groupe" ... (dont un exemple est le quatuor, mais à niveau simple). Ce n'est qu'une question, pas un conseil.

A une époque (Baroque je crois) les amateurs se réunissaient simplement chez quelqu'un, et jouaient ensemble (en ayant préparé). Les morceaux avaient des parties non-spécifiques (on pouvait changer d'instrument, flute violon etc ...). L'impression des partitions était adaptée à cette pratique (parties à l'envers des autres...)

Quand je suis public, c'est la musicalité que j'écoute, pas la technique (une grosse partie de Paganini me laisse froid).

Ce n'est bien sûr que mon petit avis.  :clindoeil2:
« Modifié: 29 avril 2019 à 16:11:41 par Multi »

Hors ligne Lau

Re : Je ne stresse pas encore mais ça va venir…
« Réponse #11 le: 29 avril 2019 à 18:11:50 »
Super Critou, félicitations !!! Tu as franchi le pas, c'est super, j'espère que tu t'y épanouiras. Tu nous en dit plus ? Vous êtes combien de musiciens ? Orchestre à cordes uniquement, ou à forme symphonique avec des vents également ?

Je ne suis pas en orchestre avec le violon, mais je joue dans deux harmonies avec ma clarinette. Et je peux te dire qu'on est toujours très heureux d'accueillir des nouveaux. Et on se souvient toujours de nos débuts, de nos galères et des progrès qu'on a fait grâce au groupe. Alors je rejoins ce qui a été dit, ne te formalise pas de ce qui coince pour l'instant. Personne ne te reprochera de sauter les traits difficiles au début ! Et progressivement, tu en passeras de plus en plus et tu assumeras de plus en plus ta place.

Pareil pour la musicalité : te connaissant, je ne suis absolument pas inquiète. D'autant que sur un pupitre de cinq, la justesse globale et la précision sont plus importantes pour le rendu de l'ensemble que la musicalité individuelle, parce qu'elle permet d'obtenir une musicalité de pupitre.

Pour moi, le jeu en orchestre est sécurisant. On est moins exposé qu'en ensemble plus restreint comme de la musique de chambre. Et ça permet de goûter au plaisir des concerts sans stress. Et les concerts, c'est juste top !

 :toutok:

Hors ligne critou

Re : Re : Je ne stresse pas encore mais ça va venir…
« Réponse #12 le: 29 avril 2019 à 22:20:45 »
(essaye d'inspirer en disant "ta" et tu vas comprendre)
en le disant, c'est pas possible, mais en le pensant aucun problème  :danse:
Je vais tester ta méthode. Si j'arrive à jouer mes notes n° 3-5-7-9 au final (la 1 étant le silence), je serai très contente !

Multi, tu prêches une convertie, je suis assez d'accord avec toi… sauf que je n'opposerais pas technique et musicalité (l'une étant au service de l'autre), et que ce qui me manque grandement, c'est la technique, main gauche particulièrement. Bon, la technique et le côté "intellectuel" (lecture). Sinon je n'ai pas grand-chose de conservatoresque dans ma façon de voir l'instrument :clindoeil2:

Lau, il y a aussi des vents. Mais on n'est pas nombreux. Je n'ai pas vraiment compté en répét', peut-être une vingtaine (tout le monde n'était pas là, j'attends de voir ce que ça donne plus au complet).
Telle est ma quête, suivre l’étoile, peu m’importent mes chances, peu m’importe le temps… (Brel)

En ligne miaou

Re : Re : Re : Je ne stresse pas encore mais ça va venir…
« Réponse #13 le: 30 avril 2019 à 09:37:14 »
Ne j'ai jamais fait d'orchestre (au sens classique), ......... la conception "classique/conservatoire": travailles ta technique, tu penseras à t'exprimer plus tard (tais toi, tu parleras quand tu seras grand)...

J'ai fréquenté beaucoup les conservatoires, et JAMAIS JAMAIS JAMAIS je n'ai rencontré aucun prof dont la conception était : travaille ta technique tu penseras à t'exprimer plus tard.
Ça, c'est une vision que l'on a de l'extérieur.
Le premier but de tous les profs que j'ai rencontrés était : la musicalité

Comme le dit Critou, la technique est au service de la musicalité, ET PAS L'INVERSE.

A mon goût, je préfère quand on joue des morceaux plus simples, mais en mettant l'accent sur la musicalité. 
Je pense qu'on peut être musical avec une technique simple.

Là tu as entièrement raison, on peut être musical avec une technique simple......mais.......avec une technique "simple" (je ne sais pas ce que tu entends par là), on se ferme l'accès à tout un monde, tout simplement parce-que ce ne sera pas possible.

(Attention, je ne parle pas là des caprices de Paganini, il avait de très très grandes mains avec de très grands doigts qui lui permettaient de couvrir plusieurs positions sans bouger la main. Il était une exception.)

Les deux mondes ne sont absolument pas à mettre en opposition, je les trouve plutôt complémentaires, à condition justement de ne pas les opposer sinon, on se ferme l'un des mondes.
Moi je pense fermement qu'il faut faire les deux, chacun ayant des paramètres à apporter.

perso, si je n'avais pas fait le trajet que j'ai fait avant de rencontrer Olivier, je ne pourrais pas jouer avec lui ce que nous jouons quotidiennement.

Ma "prière" est issue de visionages de YouTube ou en live, de petits orchestres... qui essaient de jouer des choses trop complexes pour le niveau des instrumentistes. Le chef a bien du mérite.

Avant l'avènement de youtube, on allait en concert pour voir des orchestres professionnels aboutis. Depuis youtube, on y voit aussi les orchestres EN FORMATION.
Il ne faut pas oublier que le conservatoire est UNE ECOLE, et que les orchestres non professionnels sont des orchestres EN FORMATION. (je mets un bémol pour les orchestres amateurs de niveau professionnel).
Les chefs exercent seulement leur métier de formateurs. Ils ont du mérite, mais pas plus qu'un prof de maths.

d'ailleurs c'est comme pour les maths, il faut aborder les choses que l'on ne comprend pas pour réussir enfin à les comprendre. Si on s'arrête au théorème de pythagore, EH BIEN ON S'ARRÊTE LÀ.

Et puis tous ces amateurs, qui, pour tout un tas de raisons sont amateurs, devraient-ils mettre une croix sur leurs goûts pour aller jouer musicalement des morceaux beaucoup plus simples qui ne sont pas à leurs goûts ?
Moi j'ai du goût pour la méditation de Thaïs de Massenet ou la romance en Fa de beethoven par exemple, qui me font frissonner (bien trop difficiles techniquement pour mon niveau). Je veux avoir la technique nécessaire pour les jouer MUSICALEMENT (et je travaille pour cela), et ce n'est pas dans les autres styles que je vais la trouver.

J'aime beaucoup tous les autres styles que j'ai découvert avec Olivier (c'est pour les découvrir que j'ai fait un stage chez lui), et ils m'apportent tout un tas de choses (qui pourraient faire l'objet d'autres posts : merci pour l'idée je vais développer  :clindoeil2:), mais en aucun cas je ne tirerais un trait sur mes goûts profonds.
Alors en attendant, je les joue mal...à mon niveau.... et comme j'ai le plaisir de les jouer depuis longtemps, j'ai le plaisir de les entendre s'améliorer.
CROIS-TU QUE JE POURRAIS ME PASSER DE CE PLAISIR LÀ ? :ouuh:

A une époque (Baroque je crois) les amateurs se réunissaient simplement chez quelqu'un, et jouaient ensemble (en ayant préparé). Les morceaux avaient des parties non-spécifiques (on pouvait changer d'instrument, flute violon etc ...). L'impression des partitions était adaptée à cette pratique (parties à l'envers des autres...)

Alors là, tu as entièrement raison  :super:
C'est exactement ce que je fais quotidiennement pour mon groupe baroque, dont le but est de travailler les morceaux ensemble quand on se rencontre, pour les jouer de plus en plus MUSICALEMENT.....jusqu'à pouvoir nous produire....ce que nous faisons. Le baroque nécessite des techniques particulières qu'il faut aussi acquérir. Le baroque n'est pas du tout une sous-qualification du classique. C'est un style à part entière qui a ses exigences qui ne sont pas moins exigeantes.

Le quatuor non plus n'est pas du tout une sous-qualification de l'orchestre symphonique. Je dirais même qu'il est plus difficile de jouer dans un quatuor que dans un orchestre, pour tout un tas de raisons qui pourraient faire l'objet d'autres posts. (Je joue aussi dans un quatuor)

Tous ces gens qui fréquentent les clubs de sport pour améliorer leurs performances devraient-ils rester en classe de découverte sportive ?

Voili voilou, le but de mon post n'est pas de m'opposer à toi, mais de faire comprendre à la communauté que tous ces sous-mondes musicaux ne sont pas en concurrence, mais complémentaires les uns aux autres, et que l'apprentissage de l'un d'entre-eux ne peux que servir pour tous les autres.
Et quand je parle de sous-mondes, je ne fais pas de hiérarchie entre eux.
« Modifié: 30 avril 2019 à 12:31:59 par miaou »

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10903
  • Total likes: 394
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : Je ne stresse pas encore mais ça va venir…
« Réponse #14 le: 30 avril 2019 à 09:49:10 »
Comme Lau, je connais Critou et je ne suis pas inquiet du tout côté musicalité. Déjà après sa première vidéo il y a 2 ans si ma mémoire est bonne, je n'étais pas inquiet ... Et quand elle est passée chez nous l'été dernier, ça n'a fait que confirmer mon ressenti.

Le sujet dévire un peu vers le "match" classique / musiques improvisées ... sujet intéressant  :aimemusique:

pour moi ce n'est pas le même championnat, ce sont 2 styles passionnants, le problème est que le pont entre les 2 n'existe pas vraiment, là il faut se débrouiller seul.

Le monde du classique a tendance à "dire du mal" du monde des musiques improvisées, et réciproquement ... Cela vient surtout du fait que chacun de ces 2 mondes ne connaît PAS l'autre.

Moi j'ai fréquenté les 2 mondes à environ 50% chacun au fil de ma vie musicale, et je peux dire que chaque monde est super. Mais chacun est vraiment très différent de l'autre.

Il faut avoir joué dans un orchestre classique pour ressentir le plaisir de jouer des polyphonies instrumentales.

J'en rencontré dans ma vie musicale des musiciens classiques qui n'aimaient pas le monde des musiques improvisées.

Et j'ai rencontré des musiciens des musiques improvisées qui n'aimaient pas le monde du classique.

Les 2 avaient tort mais n'ayant pas le vécu de l'autre monde, ils ne pouvaient pas comprendre.

Une dernière chose, le monde du classique apprend le langage des musiciens, solfège et polyphonies instrumentales et grâce au fait que annie a un gros vécu classique, il nous est possible de jouer en duo sans limite musicale ... sinon ça serait impossible !
« Modifié: 30 avril 2019 à 09:52:06 par Olivier LESSEUR »
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 1500 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr