Auteur Sujet: Peigner sa mèche ?  (Lu 457 fois)

Hors ligne Multi

Peigner sa mèche ?
« le: 26 février 2019 à 18:57:38 »
Salut,

Je me demande si les gens peignent la mèche de leur archet ?
(si c’est connu, répandu ou pas)

- Bien sûr il y a le remèchage,
- avant cette limite il y a le nettoyage à l’alcool (mais la mèche ne le supporte apparement que 1 ou 2 fois)
- avant il y a le lavage (au shampoing ou lessive St Marc) qui semble assez peu offensif (combien de fois ?)
- avant il y a le peignage régulier

Il y a un sujet de 2016 sur le lavage de la mèche:
http://www.forum-violon-passion.fr/forumvio_one/index.php?topic=3734.30


Je pratique ce peignage régulier (en gros 1 fois pour 2 mois…) pour mon archet principal.

Hier j’ai repris mon ancien archet carbone (CodaBow Aspire) qui a 10 ans en gros, jamais remèché, mais peu joué (j’avais arrêté le violon entre deux).
Peignage à ma façon et hop il a retrouvé sa jeunesse.

Hier aussi, j’ai ressorti mon permanbouc Dörfler hexagonal, lui a 30 ans, jamais reméché, joué pendant 10 ans en gros en folk…
(la baguette est un peu molle par rapport à mon kevlar-carbone CodaBow Diamond NX récent, mon archet principal actuellement, qui est très « nerveux » avec beaucoup de réponse … pour moi)
Peignage à ma façon, et … il a retrouvé du punch .. mais pas comme neuf bien sûr ! mais bien agréable quand même.

A chaque fois (pour les 2) j’ai essayé colophane + jeu, puis peignage, puis colophane+jeu.
je trouve qu’il y a une nette amélioration après peignage.

Voici comment je procède (je n’ai pas trouvé sur Youtube)
J’ai un petit peigne basique (avec un côté grosses dents, et un côté petites dents),
dans ce genre là:
https://www.amazon.fr/Glamour-Studio-Pe ... rds=peigne

1) - je prend l’archet, et démonte la hausse (dévisser, enlever la vis), la hausse pend, les crins sont complètement détendus
2) - je prend l’archet par la baguette, la hausse pend
3) - je passe doucement (sans forcer mais fermement quand même) le peigne grosses dents de haut en bas, 3 fois. Des fois ça coince un peu, je reprend du haut. Je ne vais pas tout à fait en bas car je trouve que ça force trop (à 10 à 5 cm du bas).
4) - je prend l’archet par la hausse, la baguette pend, et idem 3)
5) - puis avec les petites dents du peigne je refais 1) à 4)
6) je remonte l’archet (vis) et recolophane
7) et je joue, et c’est bien mieux qu’avant !

Il faut quand même que ça « tire un peu », pour enlever un peu de vieille colophane (que je vois sur le peigne en résidu poussiéreux blanchâtre)

Je pense que c’est moins agressif que l’alcool.
Je gratte aussi les cordes (avec une ancienne carte de crédit, où passe l’archet) pour enlever la colophane en surplus collée.

Le grattage/peignage n’enlève pas toute la colophane, ce n’est pas le but. Mais ça enlève le surplus de colophane ou la colophane vieillie (durcie, qui ne répond plus).
Je trouve que c’est efficace, sans maltraiter la mèche. Ça redonne une mèche « récente mais pas neuve», et c’est déjà pas mal.

Savez vous si des gens le font (peigner la mèche) ?

Hors ligne miaou

Re : Peigner sa mèche ?
« Réponse #1 le: 26 février 2019 à 19:44:26 »
j'en ai une rebelle qui est peignée quotidiennement.....mais c'est sur ma tête  :rigol: :jesors:

Bon trêve de plaisanterie.
t'es un mec bien toi ! mes mèches ne sont jamais peignées 🙀
Je profites juste des moments où on ne fait rien dans l'orchestre (ce qui est rare pour les violons) pour gratouiller la vieille colophane du talon avec mes doigts, un mouchoir, une vieille carte de crédit ou autre objet contondant. Je fais ça tout doucement.

Je n'avais jamais pensé au shampoing pour queue de cheval  :rigol:

Quand quelque-chose ne va pas, j'ai plutôt tendance à penser que c'est ma technique qui est en cause, je ne me suis jamais penchée sur la question de l'archet.
Je vais essayer une petite séance de "coiffage-crinucure", et je vous donnerai mes impressions.

Bon, je prends un risque, je pourrais découvrir qu'avec une mèche bien propre je joue aussi bien que Radulovic  :rigol:

Je ne sais pas si des gens le font, mais je n'en avais pas encore entendu parler. Un prof m'avait conseillé l'alcool pour le noir du talon, et il avait précisé : une fois seulement.

Peut-être que les archetiers ne le conseillent pas pour multiplier les remêchages ?  Je n'en suis pas si sûre car vu ce qu'on amène aux luthiers ou aux archetiers, et comment ont été traités les objets, si j'étais archetier, je n'aurais pas envie de donner l'idée au client de laver sa mèche lui-même. Dieu seul sait quels produits les gens sont capables d'utiliser........citron pour les écolos.....acide chlorhydrique pour les chimistes.... :rigol:

Et puis, au fait, si on veut une amélioration du son en entretenant sa mèche, il ne faut pas oublier d'essuyer les cordes du violon à chaque utilisation. (ça je le fais)
« Modifié: 26 février 2019 à 19:47:07 par miaou »

Hors ligne critou

Re : Peigner sa mèche ?
« Réponse #2 le: 26 février 2019 à 21:50:22 »
Peigner la mèche, j'ai déjà fait, en période critique de "trop-de-colophane-donc-son-vraiment-pourri". Sans démonter la hausse, cela dit, juste en la détendant pas mal. De mémoire cela améliorait un peu. Mais ce n'est pas quelque chose que je fais régulièrement (contrairement au nettoyage des cordes).
Telle est ma quête, suivre l’étoile, peu m’importent mes chances, peu m’importe le temps… (Brel)

Hors ligne Multi

Re : Peigner sa mèche ?
« Réponse #3 le: 27 février 2019 à 20:31:57 »
Un luthier, ici,
https://www.guillaume-kessler.fr/entretenir-son-archet

parle un peu du brossage de la mèche:

« Il est aussi possible de nettoyer facilement le crin de son archet à l’aide d’une brosse afin d’en déloger la colophane accumulée dans ses écailles. Cela permet de regagner un peu d’accroche dans certains cas. « 

La prochaine fois j’essaierai avec une « brosse à ongles » …

Hors ligne miaou

Re : Peigner sa mèche ?
« Réponse #4 le: 27 février 2019 à 21:49:58 »
j'ai essayé aujourd'hui. J'ai sorti mon plus beau peigne, celui qui a les dents les moins contondantes : celui du chat  :cheesy:.

J'ai peigné amoureusement la jolie queue de cheval, gratouillé le talon avec ma carte vitale  :shocked:.
Ça ne sonnait pas terrible jusqu'à ce que je m'aperçoive que les crins étaient tortillés  :cheesy:. Je les ai donc "détortillés".

J'ai eu une grande déception, je croyais que j'allais avoir la sonorité de Radulovic : eh bien pas du tout !!! :rigol:

Bon, sérieusement, la différence après toilettage était assez discrète. Je vais le laisser se "rengluer" pour voir la prochaine fois si la sensation est la même.

Hors ligne critou

Re : Re : Peigner sa mèche ?
« Réponse #5 le: 27 février 2019 à 22:41:55 »
j'ai essayé aujourd'hui. J'ai sorti mon plus beau peigne, celui qui a les dents les moins contondantes : celui du chat  :cheesy:.
et le chat a accepté ça sans protester ? :shocked:

Je découvre ce qu'est une brosse à ongles… il n'y a pas ça chez moi.
Telle est ma quête, suivre l’étoile, peu m’importent mes chances, peu m’importe le temps… (Brel)

Hors ligne Multi

Re : Re : Re : Peigner sa mèche ?
« Réponse #6 le: 28 février 2019 à 10:22:44 »
Je découvre ce qu'est une brosse à ongles… il n'y a pas ça chez moi.
Ça doit marcher avec une brosse à dents,
mais la brosse à ongles par sa forme doit être plus pratique
(mais moins bien pour se laver les dents !  :rigol:)

Hors ligne Multi

Re : Re : Peigner sa mèche ?
« Réponse #7 le: 28 février 2019 à 10:29:51 »
la différence après toilettage était assez discrète.
Est ce tu as senti que le peigne grattait bien les crins ?
As tu eu de la poussière blanche sur ton peigne ?

La vieille colophane forme une espèce de croute, cassante (le solvant térébenthine s'est évaporé), qui a tendance a raidir le crin, l'alourdir
Il faut l'enlever pour faire place à de la colophane récente.

Je pense aussi utiliser une prochaine fois de "toile émeri" (quelle finesse ?), en allant doucement ça devrait être efface aussi ...

Sur un archet qui ne craint rien, il faudrait essayer le sèche cheveux: ça devrait faire fondre la vieille colophane .... (mais comment va réagir le crin ?)
« Modifié: 28 février 2019 à 10:33:14 par Multi »

Hors ligne miaou

Re : Re : Re : Peigner sa mèche ?
« Réponse #8 le: 28 février 2019 à 12:50:15 »
et le chat a accepté ça sans protester ? :shocked:

Si si, elle a protesté, elle a tout de suite réclamé une séance de coiffage  :cheesy: (elle est vieille, elle ne se lèche plus)

J'ai une brosse à ongles qui fait partie du kit de base de l'hygiène, mais les ongles de violonistes étant coupés ras, elle ne me sert à rien.

Est ce tu as senti que le peigne grattait bien les crins ? As tu eu de la poussière blanche sur ton peigne ?

Non, je n'ai pas senti le "grattage", et le peigne est très peu agressif. Je n'ai pas vu non plus l'espèce de croûte cassante dont tu parles, sauf sur l'extrême talon. (et en plus elle est noire...beuuuurk  :cheesy:)

Sur mon bon archet (cher), je n'ai pas non plus envie d'être agressive envers les crins qui ne me paraissent pas englués, pour ne pas endommager les écailles dont ils sont formés.

J'ai entendu un archetier dire que pour mêcher, il faut utiliser le crin dans un sens bien précis car le sens dans lequel sont tournées les écailles a une influence sur le son. Il me semble que ce discours se tient. Il déplorait que certains archets bas de gamme soient mêchés sans tenir compte de cela.
Réalité ou discours commercial pour pousser à investir plus cher ?....je ne sais pas.

Je pense aussi utiliser une prochaine fois de "toile émeri" (quelle finesse ?), en allant doucement ça devrait être efface aussi ...

Perso, je n'essaierai pas, mais si tu dois essayer, l'émeri le plus fin et beaucoup de délicatesse me semblent plus qu'indiqués. Tu risques d'être obligé de faire remêcher.

J'essaierai bien pour toi le coup du sèche-cheveux car nous avons des archets bas de gamme qui ne nous servent pas, mais je ne les trouve pas "englués"

Je suis un peu dubitative par rapport à cette pratique.
Si on fait remêcher un archet chez l'archetier ou le luthier, tu en as pour plusieurs années d'utilisation (sauf si tu joues 5h par jour).

Ça dépend aussi de la quantité de colophane que l'on met sur son archet.
La colophane, c'est un mal nécessaire, il faut en mettre le moins possible.
Perso, je n'en mets que quand "ça ripe"(donc il n'y en a plus du tout), c'est à dire...disons....une fois la semaine, et je joue beaucoup.
Quand à Olivier, c'est pire, encore moins souvent....peut-être une fois par mois (mais il joue moins que moi).
Si tu as de la poussière blanche, c'est qu'il y a trop de colophane sur l'archet.
« Modifié: 28 février 2019 à 13:31:18 par miaou »

Hors ligne Multi

Re : Peigner sa mèche ?
« Réponse #9 le: 28 février 2019 à 20:17:16 »
Le luthier que j’ai cité avant, cite lui m^me un durée d’environ 150 h de jeu avant reméchage.

Ça me paraît cohérent avec ce que j’ai lu ici ou là:
à 1 h/j ça fait 2,4 ans
à 2 h/j 1,2 an
à 8 h/j 3 à 4 mois

Moi je mets de la colophane tous les jours, mais très peu (1 passage doux).
je n’ai pas de poussière sur le violon.
J’aime bien jouer avec de la colophane fraîche, je n’aime pas quand la colophane date de la veille,
mais c’est peut être seulement une habitude …
et donc psychologique, … chacun ses manies !!  :calimerocesttropinjuste:

Pour le sens des « écailles »: normalement ils prennent le sens qui fait que ça accroche plus en tirant l’archet.
Les écailles retiennent la colophane (ou bien la colophane est collée sur les crins), et c’est la colophane qui frotte sur les cordes. (les écailles ne frottent pas sur les cordes);
Ce frottement de la colophane est complexe (j’ai des articles scientifiques, je pourrai faire une synthèse un jour), il y a un échauffement local au contact colophane/corde…

Hors ligne miaou

Re : Peigner sa mèche ?
« Réponse #10 le: 28 février 2019 à 21:03:19 »
C'est sûr qu'il y a un phénomène qui s'explique scientifiquement entre archet et cordes. Une synthèse serait en effet très intéressante.

Je ne me suis jamais vraiment penchée dessus car j'ai tout un tas de problèmes à régler entre l'instrument et moi, et ce pour les années qui viennent, plusieurs heures par jours (si, si, à 95 ans, je serai au point  :rigol:).

Je pense que je m'occuperai de ça lorsque mon niveau me permettra de sentir s'il y a vraiment une différence entre avant et après coiffage.

Là ou j'en suis actuellement, quand il y a problème, il vient plutôt de moi. J'en ai la preuve quand Olivier prend mon violon.....celui qui grinçait la seconde d'avant.....eh bien, infidèle qu'il est (le violon), dans les mains d'Olivier, il courbe l'échine, rabat ses grincements, et envoie un joli son (le traitre !  :rigol:)

Hors ligne critou

Re : Re : Peigner sa mèche ?
« Réponse #11 le: 28 février 2019 à 21:14:10 »
Le luthier que j’ai cité avant, cite lui m^me un durée d’environ 150 h de jeu avant reméchage.

Ça me paraît cohérent avec ce que j’ai lu ici ou là:
à 1 h/j ça fait 2,4 ans
à 2 h/j 1,2 an
à 8 h/j 3 à 4 mois

Pardon mais… 1h par jour ça fait 365h par an, i.e. plus de 2 reméchages si ça doit être toutes les 150h (ce qui fait beaucoup, d'ailleurs. Personnellement, une fois par an ça me suffit.)

EDIT : Je suis allée voir, il dit précisément que
Citer
Certains estiment que le temps d’utilisation optimale d’une mèche se compte à 150 heures de jeu.
Je ne sais pas qui sont ces "certains", mais c'est quand même pousser à la consommation (du moins, si on n'est pas soliste international…). À 8h de jeu quotidien, i.e. 80h pour 10 jours, i.e. 160h pour 20 jours, ça ferait remécher l'archet tous les moins de 20 jours !?
Il faudra m'expliquer à quoi correspond cet "optimal" aussi. (Pourquoi 150h ce serait mieux que 100h, par exemple :angeldevil: ?)
« Modifié: 28 février 2019 à 21:36:41 par critou »
Telle est ma quête, suivre l’étoile, peu m’importent mes chances, peu m’importe le temps… (Brel)

Hors ligne Claudine

Re : Peigner sa mèche ?
« Réponse #12 le: 28 février 2019 à 21:52:17 »
Je n'ai jamais fait remêcher... suis-je insoignable...?!

Hors ligne critou

Re : Peigner sa mèche ?
« Réponse #13 le: 28 février 2019 à 22:02:55 »
Bof non… tant que ton archet te plaît ! Moi je l'ai fait une fois, surtout "pour voir" : ça marchait très bien avant, ça marchait encore très bien après :cheesy:. Je pense que je vais espacer. Surtout vu qu'il me faut 15 jours avec une mèche neuve pour retrouver un son qui me plaît (équilibre colophanesque je présume).
Telle est ma quête, suivre l’étoile, peu m’importent mes chances, peu m’importe le temps… (Brel)

Hors ligne Multi

Re : Re : Re : Peigner sa mèche ?
« Réponse #14 le: 01 mars 2019 à 11:55:53 »
Pardon mais… 1h par jour ça fait 365h par an,
Recevez mes plus plates excuses   :shocked:, je me suis complètement gaufré dans mon calcul niveau CM2  !  :ouuh: fache3
Pour retomber sur les ordres de grandeurs que j'ai cités, il faudrait prendre autour de 750h de jeu.

Citer
Il faudra m'expliquer à quoi correspond cet "optimal" aussi. (Pourquoi 150h ce serait mieux que 100h, par exemple :angeldevil: ?)
Ce ne serait qu'un ordre de grandeur, comme beaucoup d'estimations "d'expérience" qui traînent dans tous les métiers...
Mais ici il y a apparemment une coquille dans l'annonce des 150 h ... (comme dit, 750 h serait plus réaliste)