Méthode LESSEUR : Apprendre le violon Classique, Irlandais, Jazz > J'apprends le violon - volume 1

Apprendre à s'apprivoiser l'un l'autre avec ce violon... Volume 1

(1/5) > >>

Camalaue:
Alors voilà, c'est parti pour l'aventure. J'ai le 1er volume, les CD…
J'ai volontairement démarré au début du volume sans vouloir utiliser mes acquis pouvant très certainement me jouer des tours après 20 ans sans pratique. J'ai bien fait puisque j'ai appris de manière très détaillée à tenir mon archet et déjà là, je n'ai jamais tenu mon archet de cette manière. Ce n'est pas évident évidemment puisque mes doigts veulent irrémédiablement rester posés en ligne sur l'archet plutôt que de permettre de faire cet "anneau" entre le pouce et l'index… ça c'était mon premier cours


Hier, j'ai attaqué le vive du sujet et je me suis bien amusée au début à faire mes noires, etc. en essayant de bien garder l'archet parallèle au chevalet… pas toujours évident puisqu'à voire la colophane que j'étale sur au moins 5 bons cm sur les cordes, ce n'est pas encore ça !!! Par contre, par rapport à mes premiers essais de la semaine précédente, j'ai constaté un beaucoup mieux sur la souplesse de ma main droite… jusqu'ici, j'avais l'impression d'appuyer super fort par rapport à hier soir où j'étais très légère avec l'archet…

Je n'ai quand même pas résisté... j'ai joué l'accompagnement !!! J'aurais bien voulu vous faire écouter le résultat de cette première leçon mais le fichier son était malheureusement trop lourd
tant pis, ça reste un bon souvenir de ce fameux début après toutes ses années... je suis vraiment contente de m'y remettre...



Françoise:
Ah! la souplesse dans la tenue d'archet...grosse difficulté de trouver le juste équilibre entre une main qui tient l'archet et le guide, mais sans le serrer plus qu'il ne faut.

Quant à "appuyer", c'est encore plus difficile à trouver. Il faut du poids pour que le son soit plein, si on est trop léger, le son n'a plus toutes ses harmoniques, mais ce poids n'est pas celui qu'on fait de façon naturelle. Il ne vient pas de la main, ni des muscles du bras. Il vient de la souplesse de tout le corps et de tout un faisceau de détails comme la trajectoire, le point de contact, l'inclinaison de la mèche, le degré de pronation de la main et du bras, la vitesse de l'archet et aussi et surtout de l'état de fatigue, de stress où on se trouve.
Je ne trouve toujours pas le bon poids 100% du temps après 4 ans et demi de violon!

Mais c'est chouette de continuer à chercher!

Camalaue:
Tout est dit... Ce n'est pas un travail d'un jour...
Appuyer plus ou moins fort en fonction de la corde jouée… comme la corde du La qui entrait très fort en vibration si je n'appuyais pas assez, mais c'était sans doute une question d'inclinaison aussi effectivement, etc.
Garder l'archet parallèle... oh oui, il y a du travail !
Je découvre tout ce travail de l'archet... Petite, je travaillais beaucoup le placement précis des doigts ça oui je me souviens un peu comme si l'archet n'avait pas autant d'importance... ici, je ressens à quel point tous les paramètres ont leur importance justement !!!

Quand j'ai commencé la clarinette, c'est tout de suite ce qui m'a séduite... la nuance qu'on pouvait apporter dans ce qu'on jouait...
Mon entourage et mon mari me demandaient "mais pourquoi tu ne reprends pas le violon ?" Je répondais, que je ne voulais pas repasser par la case non maîtrise de la justesse... j'avais l'impression que je n'étais pas arrivée sur trois ans à maitriser assez la justesse malgré le travail là-dessus... Quand j'entendais du violon, j'avais le cœur pincé par ce que je n'ai jamais réussi à avoir tant de nuances dans ce que je jouais !!

Hier quand j'ai écouté ce que j'ai joué, j'ai entendu ce qui me manquait... l'archet est tout aussi important que la main gauche et c'est sans doute ça qui manquait...


Bref aujourd'hui vous ne pouvez pas vous imaginer ce que je suis heureuse d'avoir compris ça et d'avoir l'opportunité de reprendre !!!

Ca m'a vraiment sauté aux yeux hier soir ce que je sentais dans les doigts de la main droite... le degré de liberté et plus avoir la main figée sur l'archet... du coup le son prenait déjà un peu plus de nuance avec tout ça...

J'apprécie plus je trouve de travailler maintenant en étant adulte... pour moi jouer d'un instrument, ce n'est pas faire une suite de notes mais apporter la nuance dans ce que je fais... et ça je ne le faisais pas quand je jouais petite...

miaou:

--- Citation de: Françoise le 04 janvier 2019 à 09:17:28 --- Je ne trouve toujours pas le bon poids 100% du temps après 4 ans et demi de violon!
--- Fin de citation ---

haha ! moi non plus après 12 ans de violon  :cheesy:, mais je suis d'accord, c'est chouette de continuer à chercher.


--- Citation de: Camalaue le 04 janvier 2019 à 11:48:00 --- pour moi jouer d'un instrument, ce n'est pas faire une suite de notes mais apporter la nuance dans ce que je fais
--- Fin de citation ---

etun

Camalaue:
Autant je prends le temps de reprendre les bases parce que je ne voudrais pas prendre de mauvaises habitudes et en même temps j'ai envie d'avancer plus vite...
Je me pose peut-être trop de questions... je penses faire les exercices dans l'ordre puis jouer comme je le sens avec mes acquis des morceaux dans mes cordes...


Navigation

[0] Index des messages

[#] Page suivante

Sortir du mode mobile