Auteur Sujet: "Tendres silences" par Angela Huth  (Lu 45 fois)

Hors ligne Claudia

"Tendres silences" par Angela Huth
« le: 05 janvier 2018 à 17:59:54 »
Un petit sujet sur un roman d'une auteure britannique que j'aime beaucoup : "Tendres Silences" de Angela Huth.

Avec beaucoup d'humour (anglais bien sûr!) et un soupçon de vitriol, Huth nous plonge dans les affres de la passion d'un vieux couple d'artistes si polis et bienveillants l'un envers l'autre, tellement anglais!
 On rit de leur balourdise, naïveté, démon de midi ou que sais-je, le tout avec beaucoup de finesse psychologique! j'adore!
ah, la femme est aquarelliste et le mari amoureux d'une petite jeunesse altiste est violoniste dans un quatuor à cordes ! Elle finira par épouser son collègue (ô rage! ha ha!)

(et on notera que le traducteur ne s'est pas trop cassé la nénette à faire des lexiques de traduction, comme on fait d'habitude par activité ou thématique... il a traduit "roisin" par "résine"! moi je dis jamais "où est ma résine"? mais "où est ma colophane!!!!" juste un détail, sinon le roman est savoureux!)

Hors ligne miaou

Re : "Tendres silences" par Angela Huth
« Réponse #1 le: 05 janvier 2018 à 18:56:10 »
Merci Claudia, ça m'intéresse, je suis lectrice, je vais le rajouter à ma "playlist". (Je les achète plus vite que je les lis, si bien que j'en ai quelques-uns à lire avant :cheesy:)

Je viens juste de commencer "l'année de la pluie", qui est le dernier livre écrit par Gilbert Bordes, alias "Orliac" sur le forum, notre luthier préféré.

Hors ligne Françoise

Re : "Tendres silences" par Angela Huth
« Réponse #2 le: 06 janvier 2018 à 00:23:49 »
Merci, je me le mets dans un coin de la tête...

J'ai beaucoup aimé "L'année de la pluie" et plus récemment «Ce soir, il fera jour» où on découvre la vie difficile des mineurs de Saint-Etienne, une découverte pour moi.
« Modifié: 06 janvier 2018 à 00:46:14 par Françoise »

Hors ligne Orliac

Re : "Tendres silences" par Angela Huth
« Réponse #3 le: 06 janvier 2018 à 07:31:12 »
Ce soir il fera jour est une très vieille histoire. J'avais été traumatisé par un film vu à Saint Etienne où les mineurs travaillaient nus avec, seulement, une ceinture "pour tenir les ventres" et des chaussures en bois. J'avais d'abord été révolté puis en discutant avec des vieux mineurs, j'en avais compris  le sens. La nudité les unissait dans un monde différent de celui de la surface et une fraternité  qui échappait à l'entendement ordinaire.
 Nous sommes bien loin de la musique et du violon et peut-être pas tant que ça!
:violoniste3: Je construis un violon fait main de A à Z à partir de 2500 euros : http://gilbertbordes-luthier.fr/boutique

J'ai construit mon premier violon quand j'avais douze ans. Depuis je cherche une voix de lumière entendue dans une autre vie. Tout nouvel instrument s'en rapproche un peu plus sans jamais l'atteindre ...

Hors ligne Françoise

Re : "Tendres silences" par Angela Huth
« Réponse #4 le: 06 janvier 2018 à 20:28:02 »
Je ne savais presque rien de la vie de ces mineurs, j'ai appris beaucoup, merci Gilbert!
Et Saint-Etienne fait désormais partie des villes que je mets dans la liste de celles où je voudrais aller me promener.