Auteur Sujet: mon autre violon de Gilbert avec des chevilles meccaniques Wittner = SUPER !  (Lu 565 fois)

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10503
  • Total likes: 351
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Alors au départ ce n'était pas prévu que j'ai un autre violon de Gilbert car j'en ai déjà deux. Mais Quand Annie a commandé un violon chez Gilbert, c'était un entier. Comme elle est passée sur un 3/4, c'est moi qui ait récupéré ce violon entier.

Tous les violons de Gilbert sont tous très bons, toujours un son délicat, une douceur dans le jeu, j'ai joué sur une bonne dizaine de ces violons et cette qualité sonore est toujours une constante. Même si il y a bien sûr des différences, chaque instrument ayant sa "personnalité".

Mon nouveau violon est également très bon, et j'ai fait poser par Gilbert des chevilles Wittner dites meccaniques. Je RECOMMANDE à tous les violonistes non débutants qui ont un très bon violon de passer sur ces chevilles. L'intérêt est la facilité d'accord et le fait d'avoir un cordier nu comme en baroque. il est clair que le son est encore meilleur et je ne vois que des avantages dans ces chevilles.

J'avoue que j'étais sceptique au départ mais à l'arrivée, il n'y a pas photo, ces chevilles sont l'avenir. Certes il faudra du temps car le monde pro du violon fonctionne d'abord sur le "à l'époque ça ne se faisait pas comme ça" et refuse tout changement, même intelligent comme celui-ci.

Mais il est évident selon moi que ces chevilles finiront par s'imposer, sans doute d'abord chez les amateurs et ensuite les pros y viendront par la force des choses.
« Modifié: 14 décembre 2017 à 23:13:16 par Olivier LESSEUR »
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 1000 cours vidéos gratuits sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon avec Olivier Lesseur"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne Orliac

 C'est toujours le sabotier qui est le plus mal chaussé, disait-on dans ma Corrèze natale au temps où l'on coupait les noyers pour faire des meubles précieux et... des sabots! Ainsi, je constate qu'un grand nombre de musiciens professionnels ignorent tout des chevilles Wittner. Moi le premier je ne les ai découverte que récemment. Et c'est génial!
   Les premières que j'ai montées, c'était sur le violon 3/4 d'Annie, puis sur quelques autres violons par la suite. Enfin, j'en ai montées sur le violon d'Olivier et sur mon dernier violoncelle.
   Ces chevilles se présentent exactement comme les autres, elles tournent facilement, ne se bloquent pas et ne se détendent pas quel que soit l'humidité ou la chaleur de la pièce où se trouve l'instrument. Elles ont en plus l'avantage d'être démultipliées: Ainsi pour un tour de cheville, l'axe qui tend la corde fait 1/8 de tour. Cela permet de s'accorder facilement avec précision, sans risquer de casser la corde. Le cordier n'a plus besoin de vis, et c'est quand même un gain de sonorité.
  Mon dernier violoncelle dont j'ai publié la photo était à l'origine équipé de chevilles ordinaires. Ghislaine, qui le joue, n'arrivait pas à s'accorder. Les chevilles de cello sont très dures; elles ont tendance à se bloquer et lâcher d'un coup, ce qui conduit immanquablement un jour ou l'autre à casser la corde de la. C'est ce qui est arrivé à Ghislaine. J'ai donc monté des chevilles Wittner. Depuis, plus aucun problème, l'accord est facile et la musicienne heureuse de ne plus perdre beaucoup de temps à chercher la justesse consacre son temps à jouer de la musique.
  Le seul inconvénient, elles sont chères, mais on s'y retrouve. Il y a aussi un autre petit inconvénient pour le chevalet dont je parlerai prochainement. Cependant, je pense que désormais, sauf contre ordre, je les monterai systématiquement sur tous mes instruments.
:violoniste3: Je construis un violon fait main de A à Z à partir de 2500 euros : http://gilbertbordes-luthier.fr/boutique

J'ai construit mon premier violon quand j'avais douze ans. Depuis je cherche une voix de lumière entendue dans une autre vie. Tout nouvel instrument s'en rapproche un peu plus sans jamais l'atteindre ...

Hors ligne meritites

Très intéressant ce sujet!

En ligne critou

Eh bien, je fais partie de ceux qui n'avaient jamais entendu parler de ces chevilles.
Merci pour les informations.
Telle est ma quête, suivre l’étoile, peu m’importent mes chances, peu m’importe le temps… (Brel)

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10503
  • Total likes: 351
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Ces chevilles sont très très très peu utilisées dans le monde pro. C'est à la fois étonnant mais aussi normal.

Étonnant car elles amènent l'immense avantage d'avoir à la fois un cordier nu, sans le moindre gramme de métal, avec un accord très facile aux chevilles (un enfant débutant y arrivera sans problème).

Normal car avec ces chevilles, les luthiers perdent du boulot. On a besoin d'eux pour les poser, mais ensuite plus d'intervention à effectuer comme on peut avoir avec un violon monté "classique" (1 seule vis sur le cordier sur la corde de Mi)

Je vais faire une vidéo dès que possible pour montrer de visu comment ça marche.
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 1000 cours vidéos gratuits sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon avec Olivier Lesseur"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne Orliac

Ces chevilles n'ont, en effet que des qualités par rapport aux autres.
   Un tout petit conseil, beaucoup plus sensible sur les violoncelles: comme on s'accorde uniquement à la cheville, la traction pour tendre les cordes est toujours dans le même sens, ce qui crée un déséquilibre des forces agissant sur le chevalet et celui-ci a tendance à se renverser vers l'avant. La solution pour éviter cela, c'est de surveiller la position de ce chevalet et de re-équilibrer les forces en bougeant très légèrement le chevalet avec les deux mains. Vous prenez le bout gauche côté corde de sol entre le pouce et l'indexe, même opération côté droit près de la corde mi  et en exercez de légères pressions inversées... C'est compliqué à expliquer, mais très simple à faire. Il ne faut surtout pas oublier de mettre du crayon gras dans les fentes du chevalet afin de permettre le glissement. Il est bon de faire la même chose avec les chevilles classiques, mais là, c'est plus important.
   Bon, j'espère que vous avez compris. Ce petit bémol ne doit surtout pas vous faire délaisser ces chevilles qui ne présentent que des avantages.
:violoniste3: Je construis un violon fait main de A à Z à partir de 2500 euros : http://gilbertbordes-luthier.fr/boutique

J'ai construit mon premier violon quand j'avais douze ans. Depuis je cherche une voix de lumière entendue dans une autre vie. Tout nouvel instrument s'en rapproche un peu plus sans jamais l'atteindre ...

Hors ligne Passi67

 :yes: une vidéo  !

Oui c'est bien ces chevilles, et si ça permet d'être autonome que du plus. :10surdix:

Quand j'ai fait réparer le violon de maman, j'en avais parlé au luthier, il n'était pas chaud et surtout impression qu'il ne savait pas ou ne voulait pas les poser...bref mon violon à gardė ses chevilles d'origine.
Au 15 mars 2018 : 1 an 1/2 de violon 🎻💖

Hors ligne Orliac

Je comprends totalement ce luthier. Comme lui, avant d'avoir posé les premières chevilles sur le trois quart de Miaou, je n'étais pas chaud. On trouve toujours des défauts à ce qu'on ne connait pas. On redoute d'avoir à boucher les trous du cordier pour en percer de nouveaux ce qui est long, on redoute aussi que cela soit un gadget qui ne fonctionne pas bien, bref, la nouveauté fait peur.
  Désormais, je suis à fond pour ces chevilles. Elles sont très faciles à poser même s'il faut l'avoir fait une fois ou deux pour être sûr de soi. Leur défaut pour un luthier: elles sont assez chères ce qui rend difficile une marge convenable, et une fois en place, le luthier n'a plus aucun réglages à faire, ce qui le prive d'interventions futures. Un autre défaut, pour le musicien celui-là: le changement de cordes est un peu plus long et ne peut se faire que par quelqu'un qui sait le faire, donc le luthier expérimenté.
:violoniste3: Je construis un violon fait main de A à Z à partir de 2500 euros : http://gilbertbordes-luthier.fr/boutique

J'ai construit mon premier violon quand j'avais douze ans. Depuis je cherche une voix de lumière entendue dans une autre vie. Tout nouvel instrument s'en rapproche un peu plus sans jamais l'atteindre ...

En ligne critou

Oui, c'est embêtant tout de même s'il faut faire moult km pour trouver un luthier qui puisse changer les cordes (sur Paris ça doit aller mais ailleurs…). Vivement que ces chevilles se généralisent ! même si d'après ce que vous dites ça n'a pas l'air d'être demain la veille…
Telle est ma quête, suivre l’étoile, peu m’importent mes chances, peu m’importe le temps… (Brel)

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10503
  • Total likes: 351
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Annie a connu ces chevilles il y a plusieurs années par l'intermédiaire de son prof de l'époque "Bertrand" donc il y a effectivement au moins 1 luthier sur Paris qui pratique !

Gilbert pourra en parler plus précisément que moi, il semble que la fameuse pique sur les violoncelles, donc l'utilité est plus qu'évidente, ait mis près qu'un siècle pour s'imposer car les pros ne voulaient pas changer leurs habitudes ... ah, là, là ...
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 1000 cours vidéos gratuits sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon avec Olivier Lesseur"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne Orliac

Tout nouveauté trouve toujours beaucoup de détracteurs, surtout quand elle est évidente, comme si, le fait d'en dire du mal était une manière de se disculper de ne pas y avoir pensé avant les autres.
 Je connaissais les chevilles mécaniques Wittner, mais je ne les avais jamais essayées. C'est Annie la première qui a piqué ma curiosité. Elle souhaitait que j'en monte sur son petit violon 3/4, ce qui fut fait très facilement.
  J'ai trouvé ça tellement extraordinaire que j'ai monté les mêmes sur le violon d'Olivier qui en a déjà parlé, je crois.
  Mais l'application la plus intéressante, c'est pour le violoncelle dont les chevilles sont toujours très difficiles à tourner. J'ai monté ces chevilles sur le violoncelle de G. et cela lui simplifie la vie à tel point que je vais les monter systématiquement sur tous mes instruments à venir sauf avis contraire du musicien. Je vais en monter sur mon prochain violoncelle, un 7/8 qui va aller vivre au pays des santons est sur le violoncelle suivant, un autre 7/8...
  Maintenant une petite remarque: comme les chevilles tirent toujours les cordes dans le même sens, le chevalet a tendance à s'incliner vers l'avant. Il faut dont le remettre droit régulièrement sous peine de perdre du son.
   Deuxième remarque: je ne sais pas quelle est la durée de vie de ces chevilles, mais les chevilles traditionnelles s'usent aussi est doivent être réajustées ou remplacées de temps en temps.
 Autre remarque: elles coûtent assez cher, mais je crois que ça en vaut la peine!
 
:violoniste3: Je construis un violon fait main de A à Z à partir de 2500 euros : http://gilbertbordes-luthier.fr/boutique

J'ai construit mon premier violon quand j'avais douze ans. Depuis je cherche une voix de lumière entendue dans une autre vie. Tout nouvel instrument s'en rapproche un peu plus sans jamais l'atteindre ...

Hors ligne miaou

Tout nouveauté trouve toujours beaucoup de détracteurs, surtout quand elle est évidente, comme si, le fait d'en dire du mal était une manière de se disculper de ne pas y avoir pensé avant les autres.

Ah oui, ça c'est tellement vrai !!!
Et puis, avoir un avis tranché contre, ça flatte l'égo car on se positionne en expert.
Il y a aussi le fait que la plupart des luthiers n'en ont jamais posé, et toute nouveauté provoque d'abord le refus parce-qu'il faut remettre en question ses habitudes, ce qui n'est pas facile pour tout le monde.

Pour ce qui est de la durée, je ne sais pas, mais quand j'ai connu mon ex prof, en 2011 ou 2012, il les avait déjà, et aujourd'hui, ce sont toujours les mêmes qui sont sur son violon.

« Modifié: 08 janvier 2018 à 11:44:30 par miaou »

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10503
  • Total likes: 351
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Deuxième remarque: je ne sais pas quelle est la durée de vie de ces chevilles, mais les chevilles traditionnelles s'usent aussi est doivent être réajustées ou remplacées de temps en temps.
 Autre remarque: elles coûtent assez cher, mais je crois que ça en vaut la peine!

Moi je pense que sur la durée, c'est moins cher que des chevilles traditionnelles. Sans parler du confort d'accordage, ça a un prix aussi le confort !
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 1000 cours vidéos gratuits sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon avec Olivier Lesseur"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne Passi67

Coucou,
Une petite question sur les chevilles wittner...avec ce froid, les cordes de mon violon se sont toutes détendues...Je suppose car le bois des chevilles s'est rétracté avec l'air sec. Ça fait pareil avec les chevilles wittner? Ou alors est ce que ces chevilles sont plus stables ?
Au 15 mars 2018 : 1 an 1/2 de violon 🎻💖

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10503
  • Total likes: 351
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Mon violon se subit par de gros écart de température, en ce moment il est entre 15° et 20°. Par contre ces chevilles sont beaucoup plus faciles à gérer. J'ai beaucoup joué sur ce violon avec chevilles mécaniques depuis 1 mois et j'adore ! :super:

L'accord est beaucoup plus précis et hyper facile à accorder, c'est selon moi l'avenir et il suffira juste de un demi-siècle pour convaincre les pros du monde du violon un peu très beaucoup conservationniste.

Le léger poids en plus est imperceptible, il n'y a que des avantages, 0 métal sur le cordier donc meilleur son et accord facile pour un enfant de 3 ans.

Il n'est plus question pour moi de jouer sur un violon sans chevilles mécaniques wittner.
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 1000 cours vidéos gratuits sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon avec Olivier Lesseur"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr