Auteur Sujet: Comment tient-on son archet en pizz?  (Lu 1643 fois)

Hors ligne Françoise

Re : Comment tient-on son archet en pizz?
« Réponse #15 le: 14 juillet 2017 à 07:33:51 »
Et c'est maintenant que tu me le dis!...

Hors ligne miaou

Re : Comment tient-on son archet en pizz?
« Réponse #16 le: 14 juillet 2017 à 09:59:31 »
Et moi, j'enlève carrément la dernière note de pizzz  :angeldevil:
A plusieurs sur un pupitre, il y en a un qui finit les pizzz, et l'autre qui commence l'archet (je suis une tricheuse, personne ne m'a vue  mur )

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10996
  • Total likes: 400
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : Comment tient-on son archet en pizz?
« Réponse #17 le: 15 juillet 2017 à 04:42:32 »
Et c'est maintenant que tu me le dis!...

c'est parce que pour avoir le droit de commencer à tricher, il faut d'abord transpirer un peu grin-grin
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 2000 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne Claudine

Re : Re : Comment tient-on son archet en pizz?
« Réponse #18 le: 15 juillet 2017 à 06:53:33 »
Et c'est maintenant que tu me le dis!...

c'est parce que pour avoir le droit de commencer à tricher, il faut d'abord transpirer un peu grin-grin

C'est tellement vrai !👍  :rigol: :rigol:

Hors ligne Françoise

Re : Comment tient-on son archet en pizz?
« Réponse #19 le: 15 juillet 2017 à 08:11:47 »
 fache3

Hors ligne critou

Re : Comment tient-on son archet en pizz?
« Réponse #20 le: 07 décembre 2019 à 21:34:01 »
A mon tour de galérer sur les pizz (enfin, je pressens une galère). Vous voyez cette chose, les quelques mesures après "B" :
https://drive.google.com/open?id=1WXymt0ccUMBYuwi4-fYa-DtnXiqMERyO

C'est de l'allegro à 84 à la noire  :calimerocesttropinjuste: (enfin, admettons de viser un peu moins). Je sens que ça va se finir en : la moitié du pupitre fait l'archet, l'autre moitié les pizz :cheesy: . Raisonnable ?
« Modifié: 08 décembre 2019 à 09:49:06 par critou »
Telle est ma quête, suivre l’étoile, peu m’importent mes chances, peu m’importe le temps… (Brel)

Hors ligne Multi

Re : Comment tient-on son archet en pizz?
« Réponse #21 le: 08 décembre 2019 à 07:58:12 »
J’avais cru comprendre qu’une des forces (et richesses) d’une section d’orchestre (et notamment de violons), c’est de pouvoir faire des « divisi ».

Normalement je crois, c’est pour faire les accords qu’un violon seul ne peut pas faire.
Pour quoi pas le faire rythmiquement ou sur les modes de jeu sans se poser de questions.

Ça me paraît « normal ». Le compositeur avait une phrase dans l’oreille, il a essayé de la retranscrire pour qu’on comprenne son idée, mais il est rarement très bon violoniste.
Ce qui compte, à mon avis pour la section, c’est que le son corresponde au plus proche de ce que voulais le compositeur, mais pas de faire forcément comme il a indiqué … non ??

La force d’une section est plus que la somme de ces parties. (profiter de la complémentarité des différents violons)
N'est ce pas au 1er violon (ou 1er alto ou 1er violoncelle...  bien sûr) de faire remarquer ça au chef, et de coordonner sa section ?

En Jazz on dit: « If it sounds good, it’s good !! »  :violon-diable:
(qui est d’ailleurs bien dans la ligne de Grappelli …)

C'est juste des idées ou des questions... je n'ai pas cette expérience....
Mais en petit groupe ou en un orchestre, globalement, même avec des instruments différents, ne fait-on pas un "mega-divisi" ?? c'est à dire que c'est le son global qui compte, à chacun d'y participer au mieux ...  :tongue:
« Modifié: 08 décembre 2019 à 07:59:45 par Multi »

Hors ligne miaou

Re : Comment tient-on son archet en pizz?
« Réponse #22 le: 08 décembre 2019 à 09:45:45 »
Il y a des musiciens qui font des pizzz de la main gauche avec les doigts qui ne font rien, pendant que la main de l'archet fait son travail.
On voit ça notamment dans Paganini...que nous ne pourrons sans doute jamais jouer vu la taille des mains du monsieur  :cheesy: Il faudrait nous en faire greffer deux ou trois autres 🎻🤞🤟🤘🎻  :rigol:

Je ne sais pas si c'est raisonnable, mais ce sera sûrement comme tu le dis : division dans le pupitre, comme pour les doubles cordes.

Je voudrais essayer mais dis-moi, sur ton alto, le premier SI du début de la deuxième ligne, tu le joues bien sur la corde de LA avec le premier doigt ?

Hors ligne critou

Re : Comment tient-on son archet en pizz?
« Réponse #23 le: 08 décembre 2019 à 09:54:03 »
Oui (il est bémol). A moins qu'il ne faille monter en 2ème, mais j'ai moyennement envie  :cheesy:
Pizz main gauche, j'ai essayé un peu hier, ce n'est pas gagné - à vide passe encore, mais c'est plus compliqué en jouant des notes…

Je verrai bien ce qu'en disent les collègues altistes… mais ça m'embête de tricher des fois !
Telle est ma quête, suivre l’étoile, peu m’importent mes chances, peu m’importe le temps… (Brel)

Hors ligne miaou

Re : Re : Comment tient-on son archet en pizz?
« Réponse #24 le: 08 décembre 2019 à 10:07:22 »
Normalement je crois, c’est pour faire les accords qu’un violon seul ne peut pas faire.

Oui, c'est comme ça, même pour les accords qu'un violon seul peut faire car pour que les notes soient bien justes en groupe, il vaut mieux que chacun n'en fasse qu'une, c'est moins risqué que les doubles cordes (même chez les pros).
Un pouillème faux multiplié par trente violons...ça peut finir en joyeuse bouillie  :cheesy:

Ce qui compte, à mon avis pour la section, c’est que le son corresponde au plus proche de ce que voulais le compositeur, mais pas de faire forcément comme il a indiqué … non ??
Si quelques puristes bornés pouvaient t'entendre :cheesy:.

Il faudrait inventer une nouvelle profession : quelqu'un derrière toi qui vienne juste faire le pizzz sur ton violon pendant que tu joues...comme les tourneurs de pages des pianistes  :rigol: :rigol: :rigol:

Hors ligne miaou

Re : Re : Comment tient-on son archet en pizz?
« Réponse #25 le: 08 décembre 2019 à 10:31:08 »
mais ça m'embête de tricher des fois !

 :rigol: arrête ta carrière là tout de suite dans ce cas !

Multi a raison, c'est le rendu général au plus près de la vision de l'auteur qui compte, pas les saltimbanqueries digitales impossibles à faire pour le commun des mortels (bon, là j'exagère mon langage :angeldevil: :cheesy:).

Je trouve que ce qui compte, pour les passages trop difficiles pour nous, c'est de les travailler pour progresser, et tant que ce n'est pas abouti, avoir un plan B pour quand on joue en public. Un plan B qui soit aisé à exécuter pour ne pas être sous pression car le son de tout le morceau s'en ressentira, surtout sur les quelques mesures suivant la difficulté.

Les chefs qui dirigent des orchestres amateurs savent bien à quels niveaux ils ont affaire, et ils font avec, arrangeant souvent les partitions pour coller aux niveaux de chacun. Ils savent que chacun triche un peu ici ou là.
D'ailleurs, je trouve le mot "tricher" inadéquate, car il y a dedans une notion de malhonnêteté qui ne convient pas ici.

Je suis sûre qu'ils préfèrent des pupitres d'alto qui "trichent" un peu, que pas de pupitre d'alto du tout.


Hors ligne miaou

Re : Comment tient-on son archet en pizz?
« Réponse #26 le: 08 décembre 2019 à 10:37:25 »
La participation à l'orchestre doit rester un plaisir, car c'est seulement si on se fait plaisir que l'on donnera son meilleur son.

Si on y va la peur au ventre...par peur de rater quelques passages, on risque de jouer tout tendu, le rendu nous plaira moins, et on risque d'abandonner pour ne pas avoir à revivre cette émotion. Ce serait tout de même dommage.

Tiens, voilà l'ordonnance du docteur Ninie : Tricher x5/jour si besoin  :rigol: :rigol: :rigol:

Hors ligne Françoise

Re : Comment tient-on son archet en pizz?
« Réponse #27 le: 08 décembre 2019 à 10:45:24 »
- soit tu y arrives à force de travail, mais ça m'a l'air un peu chaud.
- soit vous en causez entre altistes et vous vous organisez.
- Soit et c'est sûrement le mieux à faire, vous voyez ça avec le chef. Il n'y a pas que vous à ce moment là dans le morceau et il saura dire si il préfère que ce soit le pizz ou la note qui s'entende ou s'il veut les deux quitte à diviser.


Hors ligne Multi

Re : Comment tient-on son archet en pizz?
« Réponse #28 le: 08 décembre 2019 à 13:35:12 »
Je suis d'accord avec les 3 messages précédents de Miaou ! notamment sur la "triche" !

En photo on "post-traite" (sur ordi), certains ont appelé ça de la triche au début. Mais es anciens photographes post-traitaient aussi mais en laboratoire !!!
Ce n'est qu'une étape pour affiner la photo.
Idem pour "photo volée" avec ce mot qui ne correspond pas à la réalité de la "photo de rue"...

Pour la musique, c'est adapter la difficulté à son jeu, ne pas perdre l'objectif qui est le son qui sort de orchestre ou de la section ...

On pourrait exagérer aux doigtés: sur une partoche difficile (ou pas d'ailleurs), il y a un doigté et des coups d'archet. Est-on "obligé" de les respecter si on se sent plus à l'aise avec d'autres qui donnent un rendu extrêmement voisin ??? (surtout quand au départ c'est une pièce de Bach pour clavecin !!!  :rigol:  :ouuh: :marteau:)

IL N'Y A PAS DE TRICHE !!!  :marteau: Quel vocabulaire complètement inadéquat à la musique, avec "faute", "peur", "paralysie", "douleurs"  ... !
Il y a de l'adaptation.
Et il y a surtout le "flow" de la musique d'ensemble.  appl-diable

Hors ligne critou

Re : Re : Comment tient-on son archet en pizz?
« Réponse #29 le: 08 décembre 2019 à 14:01:23 »
- soit tu y arrives à force de travail, mais ça m'a l'air un peu chaud.
Bon, c'est pas qu'à moi…

En vrai je triche tout plein et sans vergogne. Sur un concert, tant que l'ensemble est correct, ça ne me gêne pas du tout.
Par contre je n'aime pas "partir perdante" : décider de tricher dès le début sans avoir tellement essayé (ça n'aide pas à progresser de faire l'impasse systématiquement sur les passages compliqués…). Pour l'instant, à vitesse moitié ça peut le faire  :cheesy: acrobaties de changement de prise d'archet… on se demande quand même qu'est-ce qui est passé par la tête du compositeur.

Toute façon, j'ai réécouté, et nos pizz, on ne les entendra pas : les vents font des notes piquées par-dessus cool-soleil
Telle est ma quête, suivre l’étoile, peu m’importent mes chances, peu m’importe le temps… (Brel)