Auteur Sujet: Jouer « triste » ?  (Lu 789 fois)

Hors ligne critou

Jouer « triste » ?
« le: 12 mars 2017 à 14:58:44 »
Bonjour.à tous

Je voudrais faire pleurer mon alto et j'y arrive pas :angry:.
Du coup j’aimerais bien savoir s’il y a des techniques particulières pour obtenir une sonorité (ou 'interprétation') disons « mélancolique » d’un morceau (qui s'y prête), sans jouer sur le tempo. À ce que j’en saisis (corrigez-moi au besoin), le spiccato ou autres coups d’archet 'aériens' sont d’un effet plutôt joyeux, mais pour aller vers le côté ’tristesse' je ne vois pas bien comment m’y prendre :

main gauche :
– éviter à tout prix les cordes à vide, j’imagine ;
– un beau vibrato peut aider, j’imagine aussi ;
– il faut monter en positions ? ou du moins éviter les premières ?
main droite :
– est-ce que l’angle de la mèche a une influence ?
– ou la distance par rapport au chevalet ?
– … d’autres facteurs ?

Je suis évidemment incapable de faire tout ça mais ça n’empêche pas d’être curieuse :)
Telle est ma quête, suivre l’étoile, peu m’importent mes chances, peu m’importe le temps… (Brel)

Hors ligne Françoise

Re : Jouer « triste » ?
« Réponse #1 le: 12 mars 2017 à 17:42:51 »
Je ne sais pas non plus, mais je pense qu'en fait il faut un peu de tout ça, vraiment bien maîtrisé puis oublier la technique et se laisser porter par ses émotions en ayant envie de les transmettre.

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10916
  • Total likes: 394
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : Jouer « triste » ?
« Réponse #2 le: 12 mars 2017 à 20:20:31 »
les paramètres pour "sculpter" le son sont nombreux ...

quelques uns :

+ le vibrato bien sûr mais surtout le jeu d'archet avec le vibrato, pour le mettre en valeur ou le nuancer
+ le jeu en "3D", micro respirations en changeant de sens d'archet mais aussi dans un même sens d'archet. Là il faut une main souple pour que les doigts changent leur action selon pointe talon.
+ inclinaison de la mèche, position hauteur coude poignet
+ les positions et démanchés favorisent un son plus profond.

Mais Annie viendra en parler bientôt, elle est en plein dans ce travail, on fera des vidéos en plein air en duo à partir du mois de Mai, elle n'a pas le choix, elle a sa liste d'exos et elle bosse !!
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 1500 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne miaou

Re : Jouer « triste » ?
« Réponse #3 le: 12 mars 2017 à 21:45:18 »
houlalaaaa...pfiouuuuu....... joueduviolon
si je bosse pas, je vais prendre un coup de  :ping:

Et en plus de tout ça : les exos de ping !!!!

Si j'aurais su, j'aurais pas venue  :rigol: :rigol: :rigol:
« Modifié: 13 mars 2017 à 01:55:51 par miaou »

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10916
  • Total likes: 394
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : Jouer « triste » ?
« Réponse #4 le: 13 mars 2017 à 07:10:19 »
 :ping: Et comme l'entraineur te trouve du "potentiel" tu risques peut-être d'être "embauchée" dans l'avenir dans une équipe pour driver les petits espoirs du club ! (c'est pas désagréable non plus ...)

Pour le violon, le potentiel là je le savais déjà depuis longtemps :clindoeil2:

Ca risque juste d'être une retraite très très ... très très active grin-grin
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 1500 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne critou

Re : Re : Jouer « triste » ?
« Réponse #5 le: 13 mars 2017 à 09:07:47 »
Meric pour vos réponses… Bon, "y'a plus qu'à" !

(Et on attend impatiemment les duos en plein air :).)
Telle est ma quête, suivre l’étoile, peu m’importent mes chances, peu m’importe le temps… (Brel)

Hors ligne Xav

Re : Jouer « triste » ?
« Réponse #6 le: 18 mars 2017 à 18:15:35 »
Salut Critou
Si c'est un morceau qui doit sonner triste, déjà il y a forcément des bémols,  des demi-tons adaptés pour avoir un son triste...  des nuances sont certainement indiquées également. ..
C'est un travail en nuances qui demande beaucoup d'entraînement car plus subtil, plus délicat et donc plus main droite. On oublie régulièrement que c'est l'archet qui est le plus difficile à bosser!

Hors ligne Lau

Re : Re : Jouer « triste » ?
« Réponse #7 le: 19 mars 2017 à 10:31:48 »
Si c'est un morceau qui doit sonner triste, déjà il y a forcément des bémols

Donc si je comprends bien ton affirmation, toutes les tonalités à dièses sont majeures et toutes les tonalités à bémols sont mineures ? Voilà une conception du solfège bien originale....
J'aurais plutôt dit qu'une tonalité mineure rendait un morceau plus triste qu'une tonalité majeure. Et que les tonalités à bémol peuvent apporter parfois des couleurs un peu moins brillantes que les tonalités à dièses.
...
« Modifié: 19 mars 2017 à 10:39:08 par Lau »

Hors ligne Xav

Re : Jouer « triste » ?
« Réponse #8 le: 19 mars 2017 à 11:14:15 »
Ce n'était qu'un cas de figure effectivement...
« Modifié: 19 mars 2017 à 11:43:56 par xavier »

Hors ligne Lau

Re : Jouer « triste » ?
« Réponse #9 le: 19 mars 2017 à 14:43:24 »
C'est exactement ce que je voulais t'amener à comprendre. Méfiance avec les affirmations qui peuvent parfois être perçues comme péremptoires...

Pour en revenir au sujet, Critou demandait des conseils au niveau du jeu du violon, techniques main gauche et main droite, des trucs pour donner des effets qui ne sont pas écrits sur les partitions mais qui vont faire qu'une mélodie neutre va sonner triste ou joyeuse. Les subtilités majeur / mineur ne la passionnent pas pour le moment, je crois ! Un jour, peut-être !  :clindoeil2:

Hors ligne critou

Re : Jouer « triste » ?
« Réponse #10 le: 19 mars 2017 à 14:59:43 »
Faut pas se moquer hein ;) Majeur/mineur, je peux entendre la différence, mais pour la théorie pour l'instant je suis très très loin. Oui, un jour certainement !
Sinon j'admets que ma question n'était pas très précise… je pensais effectivement aux possibilités d'interprétation sur quelque chose de 'neutre'. (i.e. rendre un même morceau plus ou moins joyeux/triste, ce qui suppose au départ que ce ne soit pas une marche funèbre).
Telle est ma quête, suivre l’étoile, peu m’importent mes chances, peu m’importe le temps… (Brel)

Hors ligne Xav

Re : Jouer « triste » ?
« Réponse #11 le: 19 mars 2017 à 15:03:51 »
Critou tu as compris ce que je voulais dire  :clindoeil2:

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10916
  • Total likes: 394
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : Jouer « triste » ?
« Réponse #12 le: 20 mars 2017 à 07:51:35 »
etun

On peut jouer effectivement triste et langoureux sur un morceau "à dièses", au hasard "amazing grace" par exemple, 3 dièses à la clef sur une gamme "normale" (sans intervalle de ton et demi)
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 1500 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne Françoise

Re : Jouer « triste » ?
« Réponse #13 le: 20 mars 2017 à 15:41:34 »
Olivier, pour moi, c'était le mode qui faisait le plus gros dans l'ambiance du morceau. Avec l'interprétation.
Tonalité à bémols ou à dièses, ça peut tout changer ou bien les bémols rajoutent-ils seulement un petit plus comme je le pensais?