Auteur Sujet: Les temps  (Lu 926 fois)

Hors ligne Christophe

Les temps
« le: 02 juillet 2010 à 05:28:55 »
Ca va paraitre bizarre à certains, mais j'avais un peu de mal à comprendre certaines expressions qu'Olivier utilise dans le livre sur la musique irlandaise. Et notamment l'accentuation des contre-temps.

Mais que fait ma prof ?
Ben rien, car comme Olivier dans son livre suppose que le lecteur comprends cette notion, elle croit que c'est un truc que j'ai déjà assimilé. Et moi, bien sur, j'avais trop honte de poser la question  ;)

Je viens d'échanger un peu avec Olivier par mail, sur ce point, mais il ne m'était jamais venu à l'idée de faire une recherche sur le sujet.

Vous trouverez ici beaucoup de réponses à des questions que vous ne vous posez pas (car vous le savez déjà), pas encore pour certains (qui comme moi ont découvert le solfège avec la méthode).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mesure_(solf%C3%A8ge)

Les temps forts, les temps faibles, les contretemps, etc...

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10926
  • Total likes: 395
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : Les temps
« Réponse #1 le: 02 juillet 2010 à 10:11:24 »
Je n'ai pas encore lu ton lien mais je te donne ici mon explication, comme cela il y aura plusieurs chemins pour mieux comprendre.

Un temps fort, c'est quand on bat du pied naturellement à l'écoute d'un morceau. Ce ne sera donc pas forcément le même placement, selon la vitesse d'un morceau. L'exemple le plus évident est sur un 6/8 :

Si on joue lentement, on tapera les croches.
Si on joue vite, on tapera les noires pointées ( 1ère croche des groupes de 3 croches )

Si on veut "alléger" l'interprétation, on va accentuer le contre-temps, c'est à dire une ou des notes qui ne coïncident pas avec un battement, et pour cela on va changer de sens d'archet ( avec liaisons ensuite ) sur la note qui précède le battement de pied.

Et le temps faible, c'est celui où on n'a pas envie de taper du pied à l'écoute du morceau.

Cela, c'est une explication simplifiée pour être facilement compréhensible, car si on part dans les traités de solfège, c'est moins évident ...
« Modifié: 02 juillet 2010 à 10:14:05 par olivier LESSEUR »
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 2000 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr