Auteur Sujet: Un nouveau violon pour continuer l'aventure  (Lu 15595 fois)

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10888
  • Total likes: 393
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : Un nouveau violon pour continuer l'aventure
« Réponse #690 le: 12 avril 2019 à 23:30:08 »
Dans le Violon Jazz surtout, je suis certain que les plus grands travaillent très peu, ils "jouent" surtout, boeufs et concerts. Le plus long c'est apprendre comment faire, après ça roule tout seul.

Dans l'irlandais c'est pareil, il faut passer du temps à apprendre les morceaux, mais après il suffit de les jouer de temps en temps. Quand je jouais dans mon trio irlandais, je répétais les morceaux juste avant les concerts, sinon je pouvais rester longtemps sans les jouer.

Dans le classique ce n'est pas possible de faire comme cela, d'abord les morceaux nécessitent la partition, ou alors les bosser énormément et régulièrement pour les avoir par coeur. Et surtout il y a des enchainements de doigtés qui sont bien plus compliqués que dans les musiques improvisées (jazz, traditionnel dont irlandais, tzigane, etc ...)
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 1500 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne Multi

Re : Re : Un nouveau violon pour continuer l'aventure
« Réponse #691 le: 13 avril 2019 à 12:28:43 »
Dans le classique ce n'est pas possible de faire comme cela, d'abord les morceaux nécessitent la partition, ou alors les bosser énormément et régulièrement pour les avoir par coeur. Et surtout il y a des enchainements de doigtés qui sont bien plus compliqués que dans les musiques improvisées (jazz, traditionnel dont irlandais, tzigane, etc ...)
Des enchaînements de doigtés et de coups d'archet, bien plus compliqués en effet, et peu variables car difficile de faire autrement. Donc c'est écrit et assez complexe, donc on ne peut quasiment pas l'apprendre par coeur (sauf les grands solistes).
Ce côté "figé" m'a toujours un peu bloqué (mais je ne dit pas que ce n'est pas bien).

En effet je préfère de loin jouer (folk, irlandais, et bientôt tsigane, jazz ...), je me sens plus libre.  :super-content: