Auteur Sujet: être luthier et violoniste  (Lu 1126 fois)

Hors ligne nounax

Re : être luthier et violoniste
« Réponse #15 le: 06 mars 2016 à 12:35:33 »
je suis d'accord et c'est ce que j'ai essayé d'expliquer à mon prof. et de toute façon il est clair qu'elle va faire ses stages et que je vais très directement dire à mon prof de ne rien lui dire avant les stages.

que marie ne puisse pas être violoniste virtuose et luthier, je le comprends parfaitement.

mais la question que je me pose, c'est : peut elle conserver un bon ( à très bon) niveau de violon et en meme temps être luthier ? c'est à dire jouer en amateur de très bon niveau ?

"Si je ne brulais pas, crois-tu que je pourrais chanter ?"
Edith Piaf

Hors ligne Françoise

Re : être luthier et violoniste
« Réponse #16 le: 06 mars 2016 à 18:01:07 »
Difficile à dire. Déjà pour conserver un très bon niveau, il lui faudra passer du temps et en aura-t-elle assez en travaillant, en fondant une famille?
Et puis, outre que le métier de luthier est un travail manuel qui va lui endurcir les mains, il est également un métier qui n'est pas sans risque de blessure.

Lorsque j'ai acheté le violon avec lequel je joue pour ma fille il y a presque 20 ans, c'est une copine à elle très bonne violoniste qui était venue le choisir avec nous. Je sais que depuis elle est devenue luthier. Je ne la vois plus mais je peux demander à ma fille qui a toujours des contacts de lui demander son sentiment...

Hors ligne nounax

Re : être luthier et violoniste
« Réponse #17 le: 06 mars 2016 à 19:16:55 »
oui pourquoi pas, merci !
"Si je ne brulais pas, crois-tu que je pourrais chanter ?"
Edith Piaf

En ligne Orliac

Re : être luthier et violoniste
« Réponse #18 le: 07 mars 2016 à 07:21:09 »
La réponse est oui, sans hésiter. De nombreux maître luthiers étaient de très bons violonistes amateurs. J'ai parlé hier de Lucien Schmitt qui avait hésité entre le métier de violoniste et celui de luthier, mais beaucoup d'autres maîtres étaient et sont encore de très bons violonistes.
le site internet de mes violons : http://gilbertbordes-luthier.fr
:violon3sm:

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10855
  • Total likes: 392
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : être luthier et violoniste
« Réponse #19 le: 07 mars 2016 à 07:55:42 »
mais la question que je me pose, c'est : peut elle conserver un bon ( à très bon) niveau de violon et en meme temps être luthier ? c'est à dire jouer en amateur de très bon niveau ?

Oui bien sûr on peut concilier 2 activités à très bon niveau, c'est juste pour le plus haut niveau (donc international) que ça devient compliqué.

Un exemple plus simple, en sport il y a le décathlon, avec plusieurs disciplines. Les meilleurs décathloniens mondiaux ont maximum un niveau national par sport, ce qui est logique car pour être à son meilleur niveau possible dans une discipline, il faut ne faire que cela.

Et je parle en connaissance de cause car je fais cela côté pédagogie sur 4 cordes, en m'y consacrant à 100% depuis maintenant 10 ans (avant c'était juste 80% disons)
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 1500 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne nounax

Re : être luthier et violoniste
« Réponse #20 le: 07 mars 2016 à 16:56:46 »
merci Olivier.Je pense qu'il faudrait qu'on vienne un te ses jours te voir, nous les 3 apprenties violonistes.
Mon prof vise toujours très haut, il est souvent excessif. Je sais qu'il vise les progrès, mais il est "dans son monde" je pense.
Je vais ne reparler avec lui et lui dire surtout de ne pas décourager Marie à la base, ce serait pire que tout, d'autant plus qu'elle n'est pas engagée définitivement dans cette voie donc elle a encore du temsp pour se déterminer.
"Si je ne brulais pas, crois-tu que je pourrais chanter ?"
Edith Piaf

Hors ligne nounax

Re : être luthier et violoniste
« Réponse #21 le: 07 mars 2016 à 17:00:22 »
merci Orliac pour cette réponse on ne peut plus claire.
tout cela mérite donc d'être creusé.
Et cela justifie que ma fille passe 2 géniales semaines de stage sans arrière pensée négative avant de commencer.
"Si je ne brulais pas, crois-tu que je pourrais chanter ?"
Edith Piaf

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10855
  • Total likes: 392
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : être luthier et violoniste
« Réponse #22 le: 09 mars 2016 à 14:31:51 »
Mon prof vise toujours très haut, il est souvent excessif. Je sais qu'il vise les progrès, mais il est "dans son monde" je pense.

ah mais moi aussi je vise très haut !!! Si je bosse beaucoup la pédagogie depuis maintenant 15 ans et que je continue sans relâche avec acharnement, c'est pas pour former des débutants uniquement ... C'est bien sûr pour emmener ceux qui le voudront et le pourront le plus loin possible. Certain(e)s joueront un jour mieux que moi, c'est mon objectif et comme ce sera dans un premier temps des adultes ayant commencé sur le tard, souvent en autodidacte, je peux te dire que la tache est beaucoup beaucoup plus difficile que former des pros avec des jeunes enfants. En comparaison, c'est du gâteau, même trop facile j'aurais tendance à dire :violon-rock:

Dans un deuxième temps, il y aura des enfants car j'ai depuis 1 à 2 ans des retours de profs qui apprécient ma pédagogie. Et c'est rigolo d'ailleurs car d'une certaines manière, ça sera des autodidactes qui vont montrer l'exemple aux pros, le monde un poil à l'envers ...

Plus excessif que moi, c'est pas facile, nounax. Mais quand on se lance à corps perdu dans une passion, il faut être excessif, surtout avec le violon qui ne tolère pas les choses à moitié ...
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 1500 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne nounax

Re : être luthier et violoniste
« Réponse #23 le: 09 mars 2016 à 19:04:53 »
je n'en doute pas une seconde ! et bravo de mettre autant d'énergie à former des adultes, je sais parce que j'endure mes difficultés qye c'est loin d'être facile. Et je partage ton snetiment par rapport à la différence adultes/enfants car je vois bien les facilités de mes filles violonistes (car en plsu elles en ont de réelles !) et mes difficultés avec mes doigts crispés, mes épaules voutées et ma trouille au ventre ... qui n'a d'égal que ma motivation. ma difficulté en tant qu'adulte, parent et prof, à accepter de ne pas jouer bien devant d'autres personnes. c'est déjà un handicap. c'est pourquoi l'orchestre est pour moi une énorme bouffée d'oxygène car cela me porte avec ceux qui n'ont pas les mêmes appréhensions que moi.
Oui i lfaut être motivé, acharné avec cet instrument, je crois qu'il faut un sacré caractère qui n'est pas chez tout le monde ...
"Si je ne brulais pas, crois-tu que je pourrais chanter ?"
Edith Piaf