Auteur Sujet: Le solfège, un langage qui ne laisse pas indifférent !  (Lu 2394 fois)

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10926
  • Total likes: 395
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : Le solfège, un langage qui ne laisse pas indifférent !
« Réponse #15 le: 12 avril 2016 à 08:19:03 »
ah le solfège, c'est très très lié aux rencontres que l'on fait dans la musique ! il y a des pros qui donneront envie ... d'aller faire autre chose, que d'autres qui transmettront une envie féroce de l'apprendre en allant le plus loin possible. C'est toujours une histoire d'envie de transmettre ...

Et il y a aussi plusieurs solfèges, celui un poil rébarbatif et l'autre qui est passionnant. J'ai fait les deux ... :clindoeil2:
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 2000 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne nounax

Re : Le solfège, un langage qui ne laisse pas indifférent !
« Réponse #16 le: 12 avril 2016 à 15:31:24 »
bah moi ça me laisse complètement indifférente quand cela s'agit des rythmes : pour moi ça n'a pas plus de valeur que du calcul.
pour le vocabulaire qui entoure le solfège, les tonalités, les harmonies ... j'avoue que je n'y trouve pour l'instant aucun intérêt. En fait je n'ai pas envie qu'on m'explique la musique. pour moi la musique est une expérience sensorielle personnelle. Si on me l'explique je ne suis plus dans le ressenti. Je pense que je n'ai pas une pratique musicale assez approfondie pour m'intéresser à cela. pour l'instant mon but est de jouer des notes, des rythmes, et d'y prendre du plaisir. le reste est pour un monde qui n'est pas le mien et dont l'opacité de me fait un peu peur.
"Si je ne brulais pas, crois-tu que je pourrais chanter ?"
Edith Piaf

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10926
  • Total likes: 395
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : Le solfège, un langage qui ne laisse pas indifférent !
« Réponse #17 le: 13 avril 2016 à 03:27:36 »
Il faudrait qu'un jour je t'explique tout cela en live, c'est possible à un niveau simple et en y mettant les images et la passion qui rend le tout juste passionnant. Le violon et la musique, c'est bien sûr 100% de ressenti passé les débuts, et tous mes musiciens pro fonctionnent ainsi intérieurement. Simplement tout le monde n'arrive à forcément très bien à exprimer ce qu'il ressent ...
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 2000 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne Orliac

Re : Le solfège, un langage qui ne laisse pas indifférent !
« Réponse #18 le: 13 avril 2016 à 06:18:15 »
Ah, comme je suis d'accord avec toi! L'art quel qu'il soit n'a pas besoin de s'expliquer. On le ressent. Livre, musique, peinture ne m'intéressent pas quand il faut lire cent pages d'explications pour  comprendre que c'est beau. Pour moi, tout est dans l'émotion.
le site internet de mes violons : http://gilbertbordes-luthier.fr
:violon3sm:

Hors ligne nounax

Re : Le solfège, un langage qui ne laisse pas indifférent !
« Réponse #19 le: 13 avril 2016 à 09:34:43 »
pour moi cela se joue dans l'émotion et aussi dans une certaine maturité dans mon parcourt musical. j'ai des connaissances hyper basiques de solfège, qui me permettent de jouer les rythmes, mais cela s'arrête là. c'est finalement trop peu pour que je m'intéresse à la notion "solfège" et trop pour que je ressente le besoin de m'y intéresser ... :rigol:

bizarrement j'zi l'impression que la théorie musicale m'enlèverait ma relation simple et directe avec la musique, m'obligerait à jouer d'une manière qui n'est pas la mienne mais qui est celle du compositeur. ce n'est pas ce que je cherche dans la musique, j'ai une relation hyper basique avec la musique. je pense que je dois travailler sur moi pour accepter ces contraintes qui me sont extérieures . mon prof me le demande, il me demande jouer "comme il faut" ... mais je ne suis pas prête à ça du tout.

bref y a encore du boulot !
"Si je ne brulais pas, crois-tu que je pourrais chanter ?"
Edith Piaf

Hors ligne Françoise

Re : Le solfège, un langage qui ne laisse pas indifférent !
« Réponse #20 le: 13 avril 2016 à 22:51:33 »
Je suis d'accord sur le fait que pour apprécier la musique, nul besoin d'en comprendre tous les mécanismes.

Mais pour l'interpréter, je pense qu'il y a un minimum de choses à connaître.
Et pour accompagner, improviser, et même composer, n'en parlons même pas...Mais on peut apprendre au fur et à mesure des besoins.

la théorie musicale m'enlèverait ma relation simple et directe avec la musique, m'obligerait à jouer d'une manière qui n'est pas la mienne mais qui est celle du compositeur.

Tu peux expliquer? Je ne vois pas en quoi la théorie de la musique peut t'enlever quelque chose.
Tu dis vouloir jouer comme tu veux. OK.
Mais ne pas jouer comme le compositeur l'a voulu. Là ça me gêne.
Une œuvre c'est ancré dans une époque, un lieu, des circonstances: qui était cet homme ou cette femme qui l'a composée? pourquoi? pour qui?
Personnellement, tout ça, ça m’intéresse. Ne pas tenir compte de tout ça me semble même presque un manque de respect pour le compositeur.

Par contre, les côtés mathématiques et physiques de la musique peuvent intéresser ....ou pas. Question de curiosité personnelle.
Moi, j'aime bien!


Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10926
  • Total likes: 395
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : Le solfège, un langage qui ne laisse pas indifférent !
« Réponse #21 le: 13 avril 2016 à 23:11:06 »
Ah je vais apporter une petite nuance sur l'histoire du compositeur et l'interprétation qu'il a souhaité. Un auteur crée avec la "technologie de l'époque". Par exemple à l'époque de Bach, le spiccato l'existait pas. Cette technique n'est donc pas indiquée mais si elle va bien avec la musique de Bach, pourquoi s'en priver ? Bach lui-même aimerait peut-être.

Pour moi, le résultat musical compte plus que l'intention de l'auteur, car il peut tout simplement n'y avoir pas pensé. Si le résultat est musical et que l'esprit de la mélodie n'est pas dénaturé, banco pour les petits arrangements "non prévus" ! :notes2:
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 2000 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne Dyna8

  • Membres intégrés
  • Membre Crescendo
  • ***
  • Messages: 41
  • Total likes: 13
  • Savoir pour mieux servir !!!
Re : Le solfège, un langage qui ne laisse pas indifférent !
« Réponse #22 le: 14 avril 2016 à 01:23:25 »

Je pense que la musique se rénove tout le temps,  y'a toujours de nouvelles découvertes, chacun peut apporter quelque chose de merveilleux avec son originalité ...
On apprend les choses essentielles comme la base de la musique, savoir lire des partitions  :violoniste6:, faire des gammes etc ; une fois ces choses apprises, on peut apporter notre " bémol ", notre originalité qui fait de la musique une merveille, un art unique par son éclat  :violoniste1sm:

Hors ligne nounax

Re : Le solfège, un langage qui ne laisse pas indifférent !
« Réponse #23 le: 14 avril 2016 à 16:43:32 »
oui françoise cela m'intéresse aussi, mais je pense que je ne suis pas assez à l'aise avec mon violon pour ajouter l'intention aux notes. Je commence à pouvoir le faire, surtout en orchestre où je me lache pour suivre la nuance globale, mais quand je joue toute seule je suis tellement absorbée par les notes, l'archet etc. que je ne cherche pas en plus à reproduire une intention. ça viendra !
« Modifié: 14 avril 2016 à 16:45:24 par nounax »
"Si je ne brulais pas, crois-tu que je pourrais chanter ?"
Edith Piaf

Hors ligne Françoise

Re : Le solfège, un langage qui ne laisse pas indifférent !
« Réponse #24 le: 15 avril 2016 à 09:20:52 »
C'est dommage de ne pas te lâcher surtout quand tu es toute seule...
Tu peux essayer de mettre une intention, pas grave si elle n'est pas décodable, au moins tu fais de la musique et pas seulement des notes comme pourrait le faire un ordinateur. Tu seras peut-être la seule à te rendre compte que tu interprètes, mais le plaisir sera décuplé!