Auteur Sujet: pulsation interne  (Lu 5517 fois)

Hors ligne Françoise

Re : pulsation interne
« Réponse #15 le: 13 octobre 2015 à 09:02:25 »
peut-être tu ne marquais pas la pulsation dans la chorale ? au piano je suppose non aussi ... ?

A la chorale, si. Et de façon totalement automatique, voire même involontaire.
Au piano, non bien sûr, j'avais besoin de mes pieds...mais je ressentais la pulsation dans le corps, je n'avais pas besoin de compter pour savoir où j'en étais.
J'ai encore aujourd'hui souvent recours au piano pour me mettre en tête les rythmes que j'ai du mal à mettre en place au violon.

Le problème est que nous n'avons qu'un cerveau,


...mais qu'en plus il est en deux parties pas forcément bien connectées!

Hors ligne fsi49

Re : pulsation interne
« Réponse #16 le: 13 octobre 2015 à 10:46:19 »
Attention avec les pulsations battues au pied, il ne faut pas en abuser  :violoniste4sm:, et ce n'est pas forcément la meilleure habitude à prendre.

Rien de pire que des instrumentistes qui tapent des pieds en concert, qui plus est quand ils ne battent pas tous la même chose. :violoniste7:

J'aurais tendance à vous conseiller de limiter la battue aux seuls orteils dans la chaussure, c'est tout de même moins visible de l'extérieur  :super-content:

Hors ligne Lau

Re : pulsation interne
« Réponse #17 le: 13 octobre 2015 à 12:30:49 »
J'aurais tendance à vous conseiller de limiter la battue aux seuls orteils dans la chaussure, c'est tout de même moins visible de l'extérieur  :super-content:

Oui, je fais pareil ! J'ai des voisins, à l'harmonie, qui tapent du pied de manière très visible...avec un rythme qui ne colle pas à celui du chef, ça m'énerve et ça me met parfois dedans... Et quand on est sur une estrade qui résonne, je vous laisse imaginer le rendu...  :marteau:

Hors ligne Eloïse07

  • Modérateur Global
  • membre Staccato
  • *****
  • Messages: 2092
  • Total likes: 25
  • Au milieu des monts d'Ardèche
Re : pulsation interne
« Réponse #18 le: 13 octobre 2015 à 19:37:35 »
C'est exceptionnel quand je tape du pied. D'abord c'est juste à la maison et pour travailler un trait particulier de quelques mesures.

Sinon je ne le fais jamais et encore moins en concert.


 Et quand on est sur une estrade qui résonne, je vous laisse imaginer le rendu...  :marteau:

Je connais aussi.  :shocked:
« L’automne est un andante mélancolique et gracieux qui prépare admirablement le solennel adagio de l’hiver. » George Sand

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10926
  • Total likes: 395
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : pulsation interne
« Réponse #19 le: 13 octobre 2015 à 20:11:11 »
l'idéal est de savoir taper et pas taper ! les deux sont utiles et ça dépend du style joué, par exemple pour le jazz le pied est indispensable, c'est la "bouée" pour rester en vie grin-grin. Et quand à la fois on ressent la pulsation et qu'on a un pied "métronome", on arrive facilement à être discret.

Quand on donne des cours, le pied est 1000% indispensable pour faire rentrer la mise en place rythmique :marteau:
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 2000 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne Françoise

Re : pulsation interne
« Réponse #20 le: 13 octobre 2015 à 21:20:59 »
Quant au violon traditionnel des violoneux du massif central que j'ai exploré cet été, ça fait carrément partie de la musique. Le jeu de pieds est très complexe et différent selon les types de danses. Rien que les pieds, c'est pas si évident, évidemment que je n'ai jamais réussi à les mettre en même temps que la musique!

Une petite vidéo de ma prof de stage:
https://www.youtube.com/watch?v=uwUYwKHLm-U

Hors ligne Lau

Re : pulsation interne
« Réponse #21 le: 13 octobre 2015 à 22:24:30 »
La classe, cette vidéo ! Ça doit faire les abdos, en prime...

Hors ligne Orliac

Re : pulsation interne
« Réponse #22 le: 14 octobre 2015 à 06:10:11 »
Je n'ai jamais connu de violoneux pendant mon enfance en Corrèze, mais j'en ai entendu parler. Ils se servaient d'une planche en sapin et marquaient le rythme en tapant du pied. c'était sûrement très compliqué, mais cela suffisait à conduire les danses toutes différentes. Depuis, j'ai vu jouer des musiciens qui tentent de garder la technique et la manière des anciens violoneux qui souvent ne savaient pas lire et c'est très bien car c'était une technique à part entière où justement, je jeu des deux pieds était aussi important que celui du violon.  Et ces musiciens avaient autant de talent que les autres. Cela montre que le violon est un instrument universel, capable de jouer Brahms et les bourrées paysannes.
    Pendant mon enfance, dans le hameau voisin, vivait un très vieil homme qui avait connu l
le site internet de mes violons : http://gilbertbordes-luthier.fr
:violon3sm:

Hors ligne Orliac

Re : pulsation interne
« Réponse #23 le: 14 octobre 2015 à 06:14:15 »
Je continue puisque la machine a marché plus vite que moi. Donc, ce vieil homme avait été un célèbre violoneux. Les gens en parlaient avec beaucoup d'admiration. Un jour pourtant, il avait rangé son violon et n'avait plus jamais joué. Ainsi, je n'ai jamais vu son violon, malgré l'envie qui me tiraillait de lui demander de me le montrer. Mon premier rendez-vous avec cet instrument serait pour plus tard, après la mort de ce vieil homme silencieux, en pension au collège. Mais je l'ai déjà raconté.
le site internet de mes violons : http://gilbertbordes-luthier.fr
:violon3sm:

Hors ligne Françoise

Re : pulsation interne
« Réponse #24 le: 15 octobre 2015 à 08:01:24 »
Je n'ai jamais connu de violoneux pendant mon enfance en Corrèze, mais j'en ai entendu parler.

Pendant mon stage, on a fait pas mal d'histoire des violoneux et on a pu remarquer qu'ils étaient répartis de manière très inégale sur le territoire. De grands espaces aussi bien en Limousin qu'en Auvergne en étaient totalement dépourvus. Pour ma part, en Haute Vienne,  je n'en avais même jamais entendu parler.
La danse est du coup absente de mon histoire familiale. (Par contre, le chant est extrêmement présent. Ma grand mère chantait encore en patois depuis son lit quelques jours avant sa mort.)

Et ces musiciens avaient autant de talent que les autres.

Je confirme, pour avoir tenté de les imiter, que leur jeu est très complexe. Les mélodies sont simples, mais très rapides et agrémentées de quantités d'ornementations, doubles cordes, accentuations, auxquelles s'ajoute la rythmique des pieds.
De plus ces violoneux étaient pour la plupart des paysans ou des artisans, leurs mains avaient souffert de leur travail, certains ne pouvaient même pas utiliser tous leurs doigts.
Beaucoup avaient eux-mêmes fabriqué leur instrument et "s'étaient appris" à jouer, comme ils disaient, en un à deux ans seulement.

Un jour pourtant, il avait rangé son violon et n'avait plus jamais joué.
Animer des bals pour un violoneux lui permettait de gagner un peu d'argent. Mais l'arrivée de l'accordéon a petit à petit détrôné le violon et beaucoup de violoneux se sont trouvés sans travail. Quelques-uns ont continué à jouer chez eux mais la plupart,-  l'ont-ils mal vécu? ont-ils manqué de motivation à jouer seuls?- ont raccroché leur instrument.

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10926
  • Total likes: 395
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : pulsation interne
« Réponse #25 le: 17 octobre 2015 à 07:07:23 »
Tout élève violoniste, et même en conservatoire sur un cycle 100% classique, devrait au moins une fois voir jouer des "violoneux", c'est juste indispensable pour la culture musicale et bien sûr l'ouverture.

Ces musiciens sont les descendants de nos racines, nous existons car ils ont existé, c'est notre histoire.
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 2000 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne Françoise

Re : pulsation interne
« Réponse #26 le: 17 octobre 2015 à 20:45:26 »
Je viens d'avoir mon premier cours de musique traditionnelle et j'ai été musicalement très agréablement surprise.
Nous étions une dizaine: violons, accordéons, vielle, flûte, percussions.
Après un apprentissage des mélodies phrase par phrase (car plusieurs des musiciens apprennent d'oreille), il y a eu une véritable recherche musicale: effets (liaisons, détachés, stacatto, sautillés, on a même demandé aux violons de "faire pleurer" à un moment!...), mise en avant d'instruments sur certaines parties et recherche d'accompagnements pour les autres, dialogue entre les instruments,  nuances, écoute des autres, travail sur l'intention, etc...
Un vrai travail collectif et de la vraie musique. Que du bonheur!

Hors ligne Lau

Re : pulsation interne
« Réponse #27 le: 18 octobre 2015 à 14:11:05 »
Ça a l'air super, en effet. Ça va, tu arrives à tout mener de front ?

Hors ligne Françoise

Re : pulsation interne
« Réponse #28 le: 18 octobre 2015 à 14:14:08 »
Pour l'instant, ça va...

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10926
  • Total likes: 395
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : pulsation interne
« Réponse #29 le: 19 octobre 2015 à 18:48:23 »
et ton épaule réparée, ça va toujours ?
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 2000 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr