Auteur Sujet: valse mélancolique et langoureux vertige  (Lu 20594 fois)

Hors ligne Cécily

  • Membres intégrés
  • Membre Adagio
  • ***
  • Messages: 400
  • Total likes: 1
  • Photo de Karen Brunon, brillante violoniste
valse mélancolique et langoureux vertige
« le: 20 décembre 2013 à 23:17:46 »
Coucou à tous,
Voilà j'ai décidé de créer un sujet dans cette rubrique, car vu qu'il se passe pas mal de choses au niveau musique et violon en ce moment, je préfère ne créer qu'un seul sujet que 10000, ça sera surement plus agréable pour vous! Et puis, je pense que le violon à été un coup de foudre pour moi, donc je pense que je peux me permettre de poster dans cette rubrique!
donc voilà ma grosse aventure violonesque du jour:
J'avais emmené mon violon au lycée parce qu'on voulait répéter un peu ensemble avec un ami en salle de musique, lorsqu'on avait pas cours.
Le matin on avait 2 heures de maths, et la prof nous avait prévu un gouter de Noel, juste après nus avoir rendu nos contrôles, qui n'étaient franchement pas brillants...
A  la pause, on l'a aidé, des amis et moi, à tout installer, et mon ami musicien dit un poil trop fort "Et mais tu devrait prendre ton violon et jouer un morceau pendant qu'on mange, moi je t'aurais bien accompagné au piano, mais il est dans la salle de répet" Haha, bonne, très bonne blague. Elle aurait été excellente si la prof ne l'avait pas entendue... Et qu'elle ne s'y était pas mise aussi avec un chantage immonde et terriblement mesquin: "Si tu joues, je te rajoute un demi-point à ton contrôle".
et un demi point, ça ne se refuse pas!
J'ai donc été cherché mon violon, et je l'ai déballé devant toute la classe, qui m'a très gentiment écouté pendant que je jouais de l'irlandais... Et là, gangé! Plus de vibratos de la main droite, j'étais bien tranquille, même si au début je n'avais qu'une envie, c'était de me transformer en David Garett, mais finalement tout s'est très bien passé, j'ai eut de l'écoute, des applaudissements, et j'étais ravie!

J'ai aussi rejoué ensuite pour ma prof de français et encore devant la classe pendant la seconde heure, et quand on s'y habitue, ça devient un plaisir de jouer devant les autres!!
Normalement, après les vacances, je devrait le montrer à une autre prof qui elle est musicienne et très bonne chanteuse de rock (yeahhhhhhhhhh) qui voudrait voir comment je me débrouille... Encore un futur stress, mais avec un peu de chance, je me serais transformée en Malina Ciobanu d'ici là, et tout ira bien!

Enfin bref, tout ça pour vous dire que je suis contente, contente  :amour1: :amour1:

D'ailleurs j'ai trouvé une citation sympa l'autre jour: "les peintres peignent sur une toile, alors que les musiciens jouent sur du silence"...  :amour1:
"Un jour, j'ai vu un violon dans la vitrine d'un magasin. J'avais cinq ans, un sourire qui faisait des fossettes, et que j'ai utilisé à tour de bras pour convaincre ma maman. je n'ai jamais cessé d'en jouer depuis. " Karen Brunon

Hors ligne louis

Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #1 le: 21 décembre 2013 à 06:46:50 »
Quelle aventure, je sais pas si j'aurais pu faire ca à l'époque du lycée...
Faut dire que j'étais dans une classe de gros bras qui préférer jouer du marteau plutôt que du violon  :rigol:

Pense à prendre ton violon aussi le jour des exams, ;) .... pour les petit point en plus mdr.

Hors ligne nounax

Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #2 le: 21 décembre 2013 à 08:08:15 »
Bravo, c'est magnifique et tu es vraiment très bien partie si tu arrives à jouer en public comme ça.
ta citation est très belle, et permet aussi de comprendre pourquoi c'est à la fois beau et angoissant de jouer en public ...
"Si je ne brulais pas, crois-tu que je pourrais chanter ?"
Edith Piaf

Hors ligne nenni

Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #3 le: 21 décembre 2013 à 08:22:33 »
Enfin bref, tout ça pour vous dire que je suis contente, contente  :amour1: :amour1:

petite reconstitution de la scène en image (avec sans doute les favoris en moins pour toi ^^) :

Les musiciens :

 :violoniste1sm: :piano:

Le public :

 :ola:


(Quel courage : lycée ou pas, jouer en public c'est ...  :ouuh: )
"Don't know what I want, but I know how to get it" (Sex Pistols)

Hors ligne Yveline

  • Modérateur Global
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 5783
  • Total likes: 14
  • mon avatar : "Yveline" par Shadow
Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #4 le: 21 décembre 2013 à 09:06:17 »
bien joué Cecily, tu assures  :respect-chapeau: !
je suis très heureuse de ton bonheur  :amour1:

nenni, j'ai cru comprendre que le piano était resté de côté ! le copain devait moins faire le malin après ce succès  :hihihi:

Hors ligne nenni

Re : Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #5 le: 21 décembre 2013 à 09:25:56 »
nenni, j'ai cru comprendre que le piano était resté de côté ! le copain devait moins faire le malin après ce succès  :hihihi:

Oui, mais c'était moins joli avec un smiley en moins :p
"Don't know what I want, but I know how to get it" (Sex Pistols)

Hors ligne Eloïse07

  • Modérateur Global
  • membre Staccato
  • *****
  • Messages: 2092
  • Total likes: 25
  • Au milieu des monts d'Ardèche
Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #6 le: 21 décembre 2013 à 11:46:54 »
 :appl: Cecily.
Beau partage.
« L’automne est un andante mélancolique et gracieux qui prépare admirablement le solennel adagio de l’hiver. » George Sand

Hors ligne Chantal

  • Membres intégrés
  • membre Staccato
  • ***
  • Messages: 1043
  • Total likes: 0
  • Mettre le feu à son violon!!!
    • Retraite et Violon
Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #7 le: 21 décembre 2013 à 12:11:20 »
Quelqu'un a dit : "Pour jouer devant un public il faut jouer pour soi", c'est ce que tu as du faire Cécily!   :toutok: 
La corde de sol, la plus grave, suscite une sonorité riche, profonde, inspire un sentiment de noblesse. La corde de ré se distingue par son caractère plus passionné, plus vif. La corde de la s'ouvre et s'épanouit dans l'espace. La plus brillante et la plus extravertie des quatre est la corde de Mi.

Hors ligne Marie

Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #8 le: 22 décembre 2013 à 20:40:12 »
 :appl: Cécily !

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10926
  • Total likes: 395
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #9 le: 03 janvier 2014 à 07:51:27 »
c'est sans doute cette première fois qui restera gravée dans ta mémoire musicale ...

Si tu continues à bosser l'instrument comme tu le fais, il est probable qu'il y en aura d'autres des publics  :notes2:
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 2000 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne Cécily

  • Membres intégrés
  • Membre Adagio
  • ***
  • Messages: 400
  • Total likes: 1
  • Photo de Karen Brunon, brillante violoniste
Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #10 le: 09 janvier 2014 à 19:00:43 »
Oui même si la première fois restera gravée, aujourd'hui aussi le sera... Enfin il me semble  :ola: :ola: :ola:

Oui, parce qu'aujourd'hui j'ai ramené mon violon au lycée, encore une fois, mais sur la demande de ma prof de latin, qui est aussi chanteuse dans un groupe de rock psychédélique et batteuse... Autant dire qu'elle sais bien reconnaitre des fautes de rythmes ou une fausse note, pour mon plus grand malheur...  :clindoeil2:

Voilà, ça fait donc 3 nuits que je dors très mal, parce que le simple fait de jouer comme je joue devant une vraie musicienne (je parle en live bien sur), me terrifiait vraiment... Ce qui m'a fait bosser 3 heures par jour de violon depuis 2 semaines, ce qui m'a permit de commencer Cristallize de Lindey Stirling. J'ai bossé, bossé, revu a peu près tous les morceaux que je pouvais, tout en attendant en tremblant... J'ai passé toutes les excuses qui pourraient m’être accordées du genre "mee***rde j'ai oublié l'archet", "en fait je suis malade je peut pas venir", etc. mais bon, il parait qu'il faut faire face à son destin, du coup j'ai prit l'archet, et j'ai supplié mon violon d'être gentil!

Et bah ça a marché!!

On est arrivé dans la salle, il y a avait déja pas mal de gens, au piano, à la batterie, on s'entendait plus... du coup ma prof qui nous à rejoint a eut l'idée d'aller dans le local de 7 m², mais insonorisé...
Et puis il m'a bien fallu jouer... J'ai débord fait mes jiggs irlandaises, puis King of the fairies, puis un peu de classique avec la musette et la gavotte de Bach, et ensuite j'ai passé pas mal de temps sur Cristallize, et ma prof à aimé... Elle veut nous faire jouer, un ami pianiste (oui oui le même qui m'a poussé à jouer la 1ere fois) et moi à jouer soit de l'irlandais soit du "rock" genre cristallize à la fête du lycée...
Autant dire une réussite!

Elle m'a trouvé quelques petits problèmes de rythme, que je vais bosser, et par contre la magie à opéré! J'ai fait mes premiers vibratos, devant elle! Je précise que cette fois ils étaient de la main gauche! C'était en tout cas des débuts de vibratos, on va bosser ça pour la suite!

en attendant la semaine prochain je dois emmener l'alto... Et maintenant, j'ai hâte!  grin-grin On y prend goût à jouer avec d'autres personnes, la musique prend tout son sens!

« Modifié: 14 janvier 2014 à 22:22:17 par Cécily »
"Un jour, j'ai vu un violon dans la vitrine d'un magasin. J'avais cinq ans, un sourire qui faisait des fossettes, et que j'ai utilisé à tour de bras pour convaincre ma maman. je n'ai jamais cessé d'en jouer depuis. " Karen Brunon

Hors ligne Yveline

  • Modérateur Global
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 5783
  • Total likes: 14
  • mon avatar : "Yveline" par Shadow
Re : Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #11 le: 09 janvier 2014 à 21:04:42 »
Y manque que le violon!
peut-être pas longtemps  :toutok:

Hors ligne nenni

Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #12 le: 10 janvier 2014 à 09:57:06 »
Rho la la !
On partage des discussions avec une future star du rock !
 guitariste2

C'est beau, quand les histoires prennent de tels tournants. C'est l'apanage de la jeunesse en même temps : tout est possible.
Si tu devenais le violon de ce groupe (puisqu'il en manque un), ça ferait une belle expérience !

"Don't know what I want, but I know how to get it" (Sex Pistols)

Hors ligne louis

Re : Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #13 le: 10 janvier 2014 à 10:11:24 »
Rho la la !
On partage des discussions avec une future star du rock !
 guitariste2

C'est beau, quand les histoires prennent de tels tournants. C'est l'apanage de la jeunesse en même temps : tout est possible.
Si tu devenais le violon de ce groupe (puisqu'il en manque un), ça ferait une belle expérience !

j'espère qu'ont aura des place VIP à l'œil.

Hors ligne Cécily

  • Membres intégrés
  • Membre Adagio
  • ***
  • Messages: 400
  • Total likes: 1
  • Photo de Karen Brunon, brillante violoniste
Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #14 le: 10 janvier 2014 à 12:34:47 »
Non je ne serais jamais leur violoniste parce que ce n'est  pas mon but, tout simplement ! Moi ce que je veux c'est atteindre un bon niveau technique pour partager mon son avec d'autres musiciens mais en faisant un groupe avec des amis à moi, pas en m'incrustant  ... Et je veux attendre d'avoir un bon niveau avec la technique qui va bien !

Sinon on va pour l'instant essayer de faire des duos piano violon et si on s'en sort rajouter une batterie ou des percussions ! Mais sinon ça  me plait bien le jeu avec d'autres personnes, mais je verrais dans 2 ans quand j'aurais progressé et que je serais dans les études supérieures pour faire un "groupe"
"Un jour, j'ai vu un violon dans la vitrine d'un magasin. J'avais cinq ans, un sourire qui faisait des fossettes, et que j'ai utilisé à tour de bras pour convaincre ma maman. je n'ai jamais cessé d'en jouer depuis. " Karen Brunon