Auteur Sujet: valse mélancolique et langoureux vertige  (Lu 19135 fois)

Hors ligne Cécily

  • Membres intégrés
  • Membre Adagio
  • ***
  • Messages: 400
  • Total likes: 1
  • Photo de Karen Brunon, brillante violoniste
Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #30 le: 22 janvier 2014 à 07:03:07 »
C'est parce que je l'ai fait sous tux guitare (d'où le tg), et que j'ai oublié de la convertir ! Je m'en occupe des cet aprem quand je rentre des cours, et je vois l'enverrai sous format PDF !  :clindoeil2:
Passez tous une bonne journée en attendant !
"Un jour, j'ai vu un violon dans la vitrine d'un magasin. J'avais cinq ans, un sourire qui faisait des fossettes, et que j'ai utilisé à tour de bras pour convaincre ma maman. je n'ai jamais cessé d'en jouer depuis. " Karen Brunon

Hors ligne nounax

Re : Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #31 le: 22 janvier 2014 à 07:21:54 »
Merci Nounax  :clindoeil2: J'ai plus envie de dire que c’est du travail, de l'acharnement, du bonheur, du plaisir, de l'envie, des émotions, de la rage, de la colère, du "j'yarriveraisjamaisjesuisnulle", mais surtout de la passion...

on peut dire qu"on se rejoint là-dessus !
Moi je n'ai pas commencé avec la méthode d'Olivier, mais je dois dire que, à chaque fois que je mets le nez dedans c'est hyper instructif et explicite.
ET en ce moment je goute aussi le plaisir de jouer avec d'autres, c'est un bonheur extraordinaire, et peut être encore plus inouï quand on a mon âge !
"Si je ne brulais pas, crois-tu que je pourrais chanter ?"
Edith Piaf

Hors ligne Cécily

  • Membres intégrés
  • Membre Adagio
  • ***
  • Messages: 400
  • Total likes: 1
  • Photo de Karen Brunon, brillante violoniste
Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #32 le: 22 janvier 2014 à 14:23:01 »
c'est sur que quand on joue avec d'autre personnes, c'est quelque chose d'autre, la musique prend tout son sens!  :ola:

J'ai fait une petite vidéo de Louise attaque cet aprèm: <a href="http://www.youtube.com/watch?v=jEt676khYI8" target="_blank">http://www.youtube.com/watch?v=jEt676khYI8</a>
C'est pas tip top, "surtout qu'il y a un si assez faux", mais pour vous donner une petite idée... Et parce qu'il pleut dehors, donc je suis coincée dans ma maison, je peux même pas monter ou aller courir... l'arnaque du mercredi aprèm ! Enfin bon, voilà ce n'est qu'un début, on a encore beaucoup de temps pour la travailler, et surtout y caser un rythme...

J'ai aussi mis la partition format PDF, la voilà  :clindoeil2:



"Un jour, j'ai vu un violon dans la vitrine d'un magasin. J'avais cinq ans, un sourire qui faisait des fossettes, et que j'ai utilisé à tour de bras pour convaincre ma maman. je n'ai jamais cessé d'en jouer depuis. " Karen Brunon

Hors ligne Marie

Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #33 le: 22 janvier 2014 à 14:33:56 »
 :appl: Tu te débrouilles pas mal du tout je trouve.

Et c'est super sympa comme idée ! J'aime bien cette chanson et je l'ai justement en CD : je vais essayer puisque tu as mis gentiment la partition.

Hors ligne louis

Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #34 le: 22 janvier 2014 à 16:13:09 »
moi je trouve ca plutôt réussi  :appl:

Hors ligne nenni

Re : Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #35 le: 22 janvier 2014 à 16:16:18 »
 appl2

Merci pour la partition :)

Et ce que tu joues sur Louise Attaque, c'est ta compo, ou une partition ?
"Don't know what I want, but I know how to get it" (Sex Pistols)

Hors ligne doux-fiddle

Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #36 le: 22 janvier 2014 à 16:55:20 »
 :merci: et  :appl: :appl:

Hors ligne Cécily

  • Membres intégrés
  • Membre Adagio
  • ***
  • Messages: 400
  • Total likes: 1
  • Photo de Karen Brunon, brillante violoniste
Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #37 le: 22 janvier 2014 à 18:35:00 »
Merci à tous  :clindoeil2: :coucou1:

Pour Louise attaque, j'ai trouvé la partition ici: http://jmartine.free.fr/
"Un jour, j'ai vu un violon dans la vitrine d'un magasin. J'avais cinq ans, un sourire qui faisait des fossettes, et que j'ai utilisé à tour de bras pour convaincre ma maman. je n'ai jamais cessé d'en jouer depuis. " Karen Brunon

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10855
  • Total likes: 392
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #38 le: 23 janvier 2014 à 07:36:34 »
la partie en spiccato, c'est bien mais ça manque un peu de syncope, trop carré dans le temps. Mais ça viendra, il faut écouter, t'imprégner.

Pour la partie avec archet, c'est vraiment bien, pas super juste encore mais c'est musical, je dirais même très musical par rapport à ton temps de violon, et ça c'est important car si la technique c'est important, la base de tout, il faut ensuite savoir l'exploiter pour en faire de la musique !

J'avoue que j'ai été vraiment très agréablement surpris au premier coup d'archet :super: après le spiccato, et je t'encourage à continuer à travailler la technique pour peaufiner cette musicalité, ton jeu d'archet est déjà bien équilibré, le son est présent sans être envahissant : :respect-chapeau: Cécily !

Je joue ta partition dès que je peux. En lecture sans jouer, avec un accompagnement ça semble pas mal.
« Modifié: 23 janvier 2014 à 07:41:56 par Olivier LESSEUR »
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 1500 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne Marie

Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #39 le: 23 janvier 2014 à 08:31:25 »
"J'avoue que j'ai été vraiment très agréablement surpris au premier coup d'archet :super: après le spiccato" : moi aussi. C'est exactement à ce moment là que je me suis dit : Ouah ! C'est de la musique, c'est charmant.

Hors ligne Yveline

  • Modérateur Global
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 5783
  • Total likes: 14
  • mon avatar : "Yveline" par Shadow
Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #40 le: 23 janvier 2014 à 14:02:30 »
pareil ! le spicato est "un peu décevant" (1) par rapport au reste qui est SUPER BIEN

Bravo Cecily ! trop forte  :youpi:

(1)  :clindoeil2:  Tout est relatif, et c'est quand même pas mal du tout  grin-grin

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10855
  • Total likes: 392
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #41 le: 25 janvier 2014 à 08:20:20 »
Il manque juste la souplesse des doigts sur le spiccato, c'est ça qui te donnera la "moelleux" nécessaire, Cécily.

Mais bon, la souplesse des doigts avec un an de violon c'est très difficile, je pense que tu pourras commencer à l'acquérir en "deuxième année", là c'est un peu tôt encore.
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 1500 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne Cécily

  • Membres intégrés
  • Membre Adagio
  • ***
  • Messages: 400
  • Total likes: 1
  • Photo de Karen Brunon, brillante violoniste
Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #42 le: 25 janvier 2014 à 23:13:06 »
Haha je me disait bien que le spiccato était médiocre  :pasdebol: ! Dites, maître, comment je peux améliorer cette souplesse des doigts? En me penchant sur le dvd technique et interprétation?

Bon sinon j'ai une grande et super nouvelle à vous annoncer  :youpi: :youpi: :youpi: J'AI ENFIN PU JOUER SUR LE VIOLON DE MON ARRIÈRE GRAND-PÈRE !!  :amour1:
on est monté dans les Pyrénées ce week end, et il a fait un temps vraiment pourri. Impossible d'aller skier, donc j'ai réussi a convaincre mes parents d'aller voir ma tante qui possède le violon de mon arrière grand père. Mon grand papy était violoniste, en même temps qu'il était pâtissier chocolatier à Cauteret dans les Pyrénées. Il avait très peu de temps pour lui, mais lorsqu'il en avait un peu, il jouait du violon. Il avait un joli violon, qu'il avait promit à un cousin. Après sa mort, le violon est parti chez une tante, et on y a repensé lorsque je m'y suis mise. C'est alors ma tante que l'a récupérée, et qui veut l'offir à son fils (ce cousin) pour son anniversaire (fin février)... Malgré le fait que je suis complétement dégoutée (parce que j'aurais bien aimé l'avoir moi ce violon). J'ai décidé d'aller le voir, dans l'espoir d'en tirer quelques notes, et peut être de le récupérer, ou de commencer mon opération récupération.
Arrivée là bas, j'avais aussi pris mon violon, on m'a montré "le jouet de papy", comme ils disent. j'y suis allée avec mes parents et ma grand-mère, et même si mes parents s'en fichaient un peu, moi je tremblais... Trop d'émotion!

Je l'ai déballé, et est juste... trop beau... Magnifique, la couleur du bois, tout brillant malgré 40 ans sans avoir servi! Ensuite j'ai sorti l'archet et la, hop grosse surprise: L'archet est tendu depuis 50 ans... Pauvres crins  :ouuh: :ouuh:
J'ai sorti le violon (qui est plus petit que le mien, probablement un 3/4), je l'ai tenu... Ahlala cette émotion... Tenir le même violon que son ancêtre, c'est juste un truc... formidable. Poser les doigts aux mêmes endroits que lui, y'avait une dimension magique...
Ensuite, seconde étape: la préparation du terrain: je passe un peu de colophane sur l'archet (qui est d’ailleurs complétement bombé, peut être du au fait qu'il est toujours resté tendu), et je tente d'accorder le violon. Autant dire, accorder uniquement avec les chevilles (le violon n'a ni tendeurs ni mentonnière) des cordes qui n'on t pas servi depuis 50 ans. Je remarque d'ailleurs que la corde de ré n'est pas en métal comme les autres mais en une autre matière, un peu jaune (boyau de chat)? Enfin, bon, tout en tremblant j'accorde celle de sol, de ré, de la , je recommence 3 ou 4 fois, parce que les pauvres ca fait longtemps qu'elles n'ont pas servi, et je m'attaque à celle de mi. Accordée initialement en La, je monte, je monte do, do#, ré, ré#, m... PAF, corde qui me pète au nez! Bon, pas étonnant, je l'ai bien mérité vous me direz! Enfin bon, tant pis, je sais que c'est mal de jouer sur un violon à 3 cordes, mais au point ou on en est... Pardonne moi Papy!

Tout en accordant toutes des 2 minutes, je commence a jouer les morceaux que je connais, et même si tout ne sonnait pas bien ,je me suis éclatée! Vient un moment, j'en avait les larmes aux yeux, et je voyait que ma mamie était ravie, donc moi aussi! Je trouvais que le violon était très beau, et qu'il sonnait pourtant bien, malgré toute le poussière (la farine?) qui s'était accumulée depuis le temps, plus un chevalet et des cordes en bien mauvais état. Bref, c'était génial, j'ai adoré...

La seule chose que je veux maintenant, c'est récupérer ce violon... Mon cousin n'est pas violoniste, il va surement le mettre au mur , et ce n'est pas pour me réjouir... je doute qu'il aime trop les violons, en revanche une chose qui lui plait bien (il parait) c'est l'argent... Je vais proposer de le lui racheter, ensuite il fera un petit voyage chez Jean-No pour pas mal de rénovation, pour pouvoir continuer à jouer un peu sur le violon de mon grand-père (même si c'est un 3/4)!

Voilà les nouvelles de la journée, je vais essayer de vous mettre des photos très bientôt, mais voilà je suis heureuse d'avoir pu le toucher, jouer avec... Surtout pouvoir le mettre un peu au goût du jour en jouant Lindsey Stirling (qu'il n'aurai surement jamais eut sur ses cordes sans moi  :yeah2: )
 :amour1: :amour1: :amour1:
"Un jour, j'ai vu un violon dans la vitrine d'un magasin. J'avais cinq ans, un sourire qui faisait des fossettes, et que j'ai utilisé à tour de bras pour convaincre ma maman. je n'ai jamais cessé d'en jouer depuis. " Karen Brunon

Hors ligne nenni

Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #43 le: 25 janvier 2014 à 23:54:06 »
Alors là !

Je suis scotchée !

Tu es un nouvel Edgard Allan Poe, Cecily !

 :ecole-ecriture: (nouveau smiley Oo ?)

L'archet tendu depuis 50 ans, le PAF qui pète au nez, tout ...
On y est (et on aimerait carrément y être, pour de vrai)

J'ai vraiment vraiment beaucoup aimé ton récit (et ton histoire ...).

ps : la méthode, dans certains coins, pour récupérer ce qu'il te semble t'appartenir, c'est de pointer un fusil sur le récalcitrant (pas chargé, hein ^^). L'intimidation, comme qu'ils appellent ça !
  :ironie:
Je rigole hein ^^ Faut pas faire ça !
« Modifié: 26 janvier 2014 à 01:04:27 par nenni »
"Don't know what I want, but I know how to get it" (Sex Pistols)

Hors ligne Yveline

  • Modérateur Global
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 5783
  • Total likes: 14
  • mon avatar : "Yveline" par Shadow
Re : Re : valse mélancolique et langoureux vertige
« Réponse #44 le: 26 janvier 2014 à 09:54:56 »
Tu es un nouvel Edgard Allan Poe, Cecily !
oui, Cecily nous a déjà fait cadeau de ses écrits sur le violon  :amour1:

Citer
:ecole-ecriture: (nouveau smiley Oo ?)
  :clindoeil2:

moi, je serais à la place de ta tante ou de ton cousin, avec une petite nièce cousine aussi passionnée et douée pour le violon, j'hésiterais pas une minute à te le laisser ce violon (bon, d'accord, c'est facile à dire peut-être) surtout qu'il n'a pas forcément une grosse valeur marchande (j'ignore si le marché des violons anciens est le même pour les 3/4 que pour les entiers, je suppose que oui ?)