Auteur Sujet: Journal de bord  (Lu 6511 fois)

Hors ligne Yveline

  • Modérateur Global
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 5783
  • Total likes: 14
  • mon avatar : "Yveline" par Shadow
Re : Journal de bord
« Réponse #15 le: 22 décembre 2013 à 17:31:15 »
tu vas bien finir par t'entendre avec Paulette ...

plus j'y pense, plus ça lui va bien au forum, Léopold (comme le papa Mozart)

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10798
  • Total likes: 390
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : Journal de bord
« Réponse #16 le: 22 décembre 2013 à 17:52:27 »
Holo t'encourage à "improviser" sur ta progression en inventant avec les ingrédients de ta besace sur 4 cordes :notes2:

Tiens, une autre vite fait :

faa# résol | faa# miré | fa#rémiré | fa#solfa#ré |
faa# résol | faa# miré | fa#rémisol | faaaa# |

( les autres sont dans le volume 1 actuel sur dvd-rom des "holo's études")
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 1500 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne nenni

Re : Journal de bord
« Réponse #17 le: 22 décembre 2013 à 18:46:32 »
Wow !
Une adaptation de "Sur le fil" pour débutant !!

 :merci:

(stop ... suis pressée ... stop ... repasserai plus tard ... stop ... à plus ... stop)


edit :
je viens de retrouver (je crois), le début de la version "non simplifiée sur la corde de ré" avec ce petit clavier virtuel :

faa# ré sol fa# ré
faa# ré sol fa# ré
mii do# fa# mi do#
mii do# fa# mi do#
rée siii

c'est ça ?


edit bis :
Paulette est vraiment méchante avec moi tu sais ... vraiment, vraiment :s
« Modifié: 22 décembre 2013 à 21:16:30 par nenni »
"Don't know what I want, but I know how to get it" (Sex Pistols)

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10798
  • Total likes: 390
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : Journal de bord
« Réponse #18 le: 22 décembre 2013 à 22:18:49 »
tu parles du cours 21 du volume 1 études ?

si oui, c'est pas du tout ça ... tu as tout sur le pdf, la part avec les notes, puis sans les notes

Ce sont des exercices pour débutants, sur des tierces, donc tu peux pas avoir fa# et do# ...
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 1500 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne nenni

Re : Journal de bord
« Réponse #19 le: 23 décembre 2013 à 11:15:48 »
Non, j'ai fait une journée mono-maniaque Yann Tiersen hier ; donc j'avais l'impression de l'entendre partout ... (J'ai fait moi aussi une sorte "d'embouteillage" grin-grin )

Je ne pensais pas en être là dans les Etudes, mais du coup j'ai regardé, et c'est vraiment super !

Je m'y mettrai dès que j'aurais repris la tenue d'archet : je me suis aperçu en travaillant dans la "salle au miroir" (usuellement inaccessible) que mon archet dansait la gigue sur les cordes ; alors je reprends tout le geste du poignet / avant-bras / bras / épaule.

En fait, il y a tellement de ressources pour travailler un même niveau, qu'on ne sait plus où donner de la tête.
Je crois que je vais me faire "un plan d'attaque",
pour chaque étape (par exemple, pour l'étude des 2e et 3e doigts) :
1. Vol. 1. (pour les bases)
2. Etudes pour la gymnastique (tête, doigts, rythme)
3. visite dans le Vol. A, pour voir s'il n'y a pas des correspondances et des choses à rattacher au niveau où j'en suis sur le moment

En fait, je pensais qu'il fallait faire chaque fascicule un par un ; mais je comprends maintenant qu'une utilisation transversale est bien plus efficace
(puisque visiblement, la méthode est toute entière construite comme ça).

Merci encore pour ces pistes.
J'ai d'ailleurs essayé plusieurs réglages avec Paulette en Ettelaup (Paulette renversée), et ça a l'air de fonctionner beaucoup moins mal :
j'ai toujours l'impression que le violon est moins stable que sans épaulière, mais j'ai trouvé une position où le violon tient sans le bras (oui, ça semble paradoxal : moins stable mais avec un violon qui tient mieux tout seul ; je ne sais pas comment mieux l'expliquer) , sans serrer avec le cou et sans avoir à rentrer autant le bras gauche (qui reste quand même moins libre que sans Paulette ; mais la main l'est un peu plus en revanche).
« Modifié: 23 décembre 2013 à 11:18:11 par nenni »
"Don't know what I want, but I know how to get it" (Sex Pistols)

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10798
  • Total likes: 390
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : Journal de bord
« Réponse #20 le: 23 décembre 2013 à 14:34:38 »
oui, travail en transversal et on ajoute selon le temps consacré, les vidéos, puis les études, avec les playbacks pour finir le peaufinage.

Faire le tout prend évidemment du temps, et il faut de la motivation, mais côté maitrise de l'instrument c'est difficile de faire mieux.

Pour la tenue, il faut vraiment essayer de tenir sans serrer entre la mâchoire et l'épaule, juste "empêcher le violon de tomber" (c'est une image) pour éviter les tensions musculaires excessives.

Le mieux, c'est de s'entrainer à parler en tenant le violon, c'est difficile mais :super: pour travailler la tenue du violon
« Modifié: 23 décembre 2013 à 14:37:38 par Olivier LESSEUR »
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 1500 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne nenni

Re : Journal de bord
« Réponse #21 le: 12 janvier 2014 à 20:18:42 »
Cher Léopold,


J’avais été frappée par la pudeur du violon : il cache ses notes ; et je croyais que c’était là son plus grand mystère. Eh bien, que nenni (grin-grin) ! Il possède (au moins) un autre mystère, bien plus grand encore.
La touche porte le discours du violon, sa langue, ses mots, ses notes ; et cette langue s’incruste, à force de travail, dans la mémoire (presque topographique) du bras-main-doigts et de l’oreille.
Mais l’archet, lui … l’archet dévoile l’intonation du violon, son souffle, son humeur, sa voix ; et ce souffle rend les cordes du violon « vocales », littéralement.

Certes, le décryptage de la touche et celui de l’archet reposent chacun sur les sens et le corps, et sur leur mémoire. Seulement le maniement de l’archet ne répond pas à un code linguistique, contrairement à la position des notes sur la touche. Les physiciens seraient sans doute les mieux à même de percer les mystères des mouvements-sons de l’archet … Ah ! Si Einstein avait aussi été un virtuose du violon … il aurait peut-être pu laisser quelques remarques instructives ;p

J’ai donc compris une chose importante récemment (une évidence, sans doute, pour toi, Léopold) : l’archet n’est pas une pièce distincte, l’archet appartient au violon, tout comme ses cordes, ses chevilles et son chevalet. Le violon est un étrange instrument en deux morceaux.
Je vais donc tenter de réunir auditivement les deux parties de ce même être, essayer de comprendre la magie de ce contact archet-cordes : je pars désormais à la recherche de l’équilibre du son !


Ne sois pas inquiet à mon sujet, cher Léopold, je n’ai pas (encore grin-grin) perdu la raison. Je t’embrasse, et te remercie pour ta présence et tes merveilleux récents encouragements.


À bientôt.
"Don't know what I want, but I know how to get it" (Sex Pistols)

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10798
  • Total likes: 390
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : Journal de bord
« Réponse #22 le: 19 janvier 2014 à 05:08:48 »
... un duo matériel qui ne fait qu'un pour jouer en trio avec l'âme de l'instrumentiste :notes2:

On pourrait dire du violon avec son extension mèchée qu'il a un côté féminin : très exigeant (pour ne pas dire ch... par moment grin-grin) mais subtil si on arrive à trouver le chemin pour le laisser s'exprimer.
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 1500 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne nounax

Re : Journal de bord
« Réponse #23 le: 19 janvier 2014 à 12:25:28 »
 :pasdebol: Olivier y a ds filles qui lisent ...    :jailed:

Cela dit, j'ai mis du temps à prendre conscience de l'importance de l'archet.
Je me concentre tellement sur la justesse es notes que j'en oublie la main droite.
J'ai pris conscience de ça grâce à une video d'Olivier sur le DVD "technique et interprétation".   :appl:
"Si je ne brulais pas, crois-tu que je pourrais chanter ?"
Edith Piaf

Hors ligne nenni

Re : Journal de bord
« Réponse #24 le: 19 janvier 2014 à 17:25:35 »
Cher Léopold,


Les deux principales difficultés auxquelles je suis confrontée, en tant qu’autodidacte, sont :
- de ne pas avoir de « miroir-correcteur » (rôle que joue usuellement le professeur en méthode « classique ») pour détecter ou identifier les éventuels défauts
- de ne pas toujours savoir à quel rythme avancer


J’hésitais à passer à l’étude du schéma 2, à cause du maniement de l’archet à améliorer. Mais pour entretenir la motivation, il faut avoir la sensation d’avancer, même un tout petit peu. Alors, après avoir révisé le schéma 1 (en jouant d’affilée tous les morceaux depuis Jolie Julie jusqu’à À la claire fontaine – à peu près une demi-heure non-stop avec les duos à deux violons), j’ai entrepris d’apprendre le schéma 2.

J’ai alors été confrontée à une difficulté qui m’a révélé un défaut important : j’avais du mal à rapprocher le 2e doigt du 1er, et lorsque j’y suis arrivée, les "descentes" ne se passaient pas vraiment bien (il y avait une sorte de "pas chassé" entre le 2e et le 1er doigt pour que le 1er doigt puisse à nouveau se poser).
J’avais donc la posture de ma main gauche à revoir (je sentais déjà, auparavant, qu’il y avait un problème de ce côté-là, puisque je trouvais mon index trop serré au manche). J’ai donc regardé à nouveau tous les DVD d’Holo, pour bien regarder comment il positionnait sa main gauche et j’avais l’impression de faire à peu près pareil que lui.

Un défaut avait été détecté mais pas clairement identifié : je me suis donc immergée dans le flot Internet.
Et j’ai trouvé ! http://www.youtube.com/watch?v=kkcY7CpHNV8
Mon défaut était bien lié à la posture de la main gauche ; l’angle avec la touche était trop fermé, l’index trop serré contre le manche ; mais la solution est venue d’une chose à laquelle je n’avais pas pensé du tout : la façon de poser les doigts sur la touche.
Je posais le 1er et le 2e doigt avec le bout du doigt (et la dernière phalange complètement verticale). J’ai d’ailleurs une sacrée corne sur ces deux doigts, presque juste sous la base de l’ongle …)

Donc, plutôt que de partir de la position de la main pour améliorer la façon de poser mes doigts sur la touche, je suis partie du 1er doigt : j’ai d’abord positionné le 1er doigt sur mi (c. ré) bien sur le petit renflement du doigt (la pulpe), et j’ai ensuite laissé ma main se placer (en gardant ce que je faisais correctement) pour trouver l’angle entre la main et le manche (qui était mauvais).
Et ça a fonctionné : mon index est beaucoup moins serré (je peux maintenant décoller la base en bougeant mon pouce, ce que je ne parvenais pas à faire auparavant), ma main beaucoup plus détendue et mes doigts beaucoup plus souples et donc toniques.

Et le petit bonus : comme ma main gauche est plus détendue, mon côté droit aussi.
Ce qui n’est pas complètement surprenant :
j’ai essayé, ce matin, au réveil, bien détendue dans mon lit, de ne contracter QUE le petit doigt (droit) : eh bien, ma respiration a changé de rythme (très légèrement, mais assez pour que le reste du corps, sans être contracté ou crispé, soit un peu moins détendu que juste avant).

J’ai tout à revoir niveau justesse, parce que j’ai perdu mes anciens repères, mais je suis contente parce que j’ai vraiment le sentiment d’avoir fait un grand pas en avant (qui vaut bien donc un petit rétropédalage ^^).


Je voulais partager cette expérience, au cas où quelqu’un se retrouve confronté au même problème, et parce qu’il est bon de savoir que, parfois, on pense avoir identifié la source du problème alors, qu’en fait, on passe à côté (pas très loin, mais à côté quand même).

Cette étape m’a permis de surmonter (pour cette fois au moins) deux des principales difficultés de l’autodidactisme :
- la correction d’un défaut (important) a été faite
- la question du rythme de progression ne se pose plus, pour l’instant (le programme est tout fait : reprendre la justesse du schéma 1 avec ce nouveau positionnement avant de passer au schéma 2 ; en plus, même si le maniement d’archet reste à grandement améliorer, j’ai un son plus doux sur les notes du 1er et 2e doigt – j’ai donc partiellement amélioré, aussi, ma sonorité).


Je suis contente, cher Léopold, de te lire régulièrement. Porte-toi bien.

À bientôt.
« Modifié: 19 janvier 2014 à 17:42:14 par nenni »
"Don't know what I want, but I know how to get it" (Sex Pistols)

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10798
  • Total likes: 390
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : Journal de bord
« Réponse #25 le: 23 janvier 2014 à 09:17:54 »
D'une certaine manière l'adulte motivé est aussi un peu le prof de lui-même, c'est ce que tu fais un peu nenni et c'est :super: car cette recherche permanente te permettra d'avancer continuellement. Cette remise en question permanente, avec des outils extérieurs bien sûr, mais une remise en question personnelle, est indispensable pour personnaliser la théorie.

Par contre, je reprécise, sur la vidéo que tu as mis, les doigts qui restent posés sur la touche en montant une mini-gamme, c'est fait par un prof de violon, pas à faire par quelqu'un qui débute, plus tard oui (ça sera même naturel) mais dans les débuts non, j'en parle ici : http://www.forum-violon-passion.fr/index.php?topic=1972.0

C'est détaillé donc forcément un peu long à lire ... Sinon pour aller + vite, il suffit de regarder par exemple la dernière vidéo d'Olive68 (en bas à droite sur la page d'accueil de mon site methodelesseur.fr), qui commence à jouer pas mal côté vitesse/justesse. Il a appris 100% avec ce système d'indépendance des doigts, sinon, il en serait même pas à la moitié côté vitesse/justesse.
« Modifié: 23 janvier 2014 à 09:25:16 par Olivier LESSEUR »
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 1500 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne nenni

Re : Re : Journal de bord
« Réponse #26 le: 24 janvier 2014 à 08:22:32 »
Par contre, je reprécise, sur la vidéo que tu as mis, les doigts qui restent posés sur la touche en montant une mini-gamme, c'est fait par un prof de violon, pas à faire par quelqu'un qui débute, plus tard oui (ça sera même naturel) mais dans les débuts non, j'en parle ici : http://www.forum-violon-passion.fr/index.php?topic=1972.0

Oui, oui, ça je sais :) J'avais déjà lu le sujet que tu indiques.
Ce que je prends de la vidéo postée, c'est le fait de poser sur le gras du doigt (plutôt que sur le bout-bout du doigt - comme il le montre au début et comme je le faisais).

Mais un rappel pour éviter toute confusion ne fait pas de mal, c'est sûr !
"Don't know what I want, but I know how to get it" (Sex Pistols)

Hors ligne Souriya

Re : Journal de bord
« Réponse #27 le: 24 janvier 2014 à 09:11:04 »
Ahhh cette "perte de repère"... je connais bien cela  :sos:

J'avais(j'ai) tendance à être sur le bout du doigt (au lieu du "gras"), mais je continue, tout comme toi, à faire ce travail de recherche   :20sur20:

Bon courage donc et merci pour ton partage  :aimemusique:
(et ce n'est pas forcément une perte de temps, comme l'a dit Olivier et d'autres "grands" pédagogues, cette construction des fondations de ta technique est importante....)

"Je sais pourquoi tant de gens aime couper du bois. C’est une activité où l’on voit tout de suite le résultat." Albert Einstein
http://apprendre-le-violon-a-27-ans.fr

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10798
  • Total likes: 390
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : Journal de bord
« Réponse #28 le: 25 janvier 2014 à 07:56:10 »
effectivement, c'est important de faire cette recherche perso sur la pose du bout du doigt, plus ou moins sur le bout ou le gras. En moyenne, je le conseille plus tard car ça demande d'y passer beaucoup de temps, c'est en tout cas du peaufinage à faire au plus tard à partir du volume 2 de mes études (c'est même incontournable car les doigts y "tricotent" beaucoup et on est obligé d'à la fois anticiper les doigtés mais aussi chercher la meilleure pose du doigt : angle, surface de pose, plus ou moins à gauche ou à droite de la corde, doigté à cheval, etc ...)
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 1500 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne nenni

Re : Re : Journal de bord
« Réponse #29 le: 25 janvier 2014 à 14:00:33 »
Ahhh cette "perte de repère"... je connais bien cela  :sos:

J'avais(j'ai) tendance à être sur le bout du doigt (au lieu du "gras"), mais je continue, tout comme toi, à faire ce travail de recherche

Ah! Alors puisque tu connais ce problème, tu peux me dire comment tu as résolu le corollaire du "gras du doigt", à savoir "le doigt qui touche les autres cordes" ?
Parce qu'avant, mes doigts ne touchaient QUE la corde désirée, mais avec le gras du doigt, ben .... ce n'est plus le cas  fache3

Citation de: Holo
effectivement, c'est important de faire cette recherche perso sur la pose du bout du doigt, plus ou moins sur le bout ou le gras. En moyenne, je le conseille plus tard car ça demande d'y passer beaucoup de temps, c'est en tout cas du peaufinage à faire au plus tard à partir du volume 2 de mes études (c'est même incontournable car les doigts y "tricotent" beaucoup et on est obligé d'à la fois anticiper les doigtés mais aussi chercher la meilleure pose du doigt : angle, surface de pose, plus ou moins à gauche ou à droite de la corde, doigté à cheval, etc ...)

Alors là, ça me fait me poser plein de questions ...
Je pensais que la position de la main gauche devait être LA bonne dès le départ, parce qu'après, sinon, ben il faut tout recommencer pour la justesse, etc. Non ?
On a le droit d'avoir une mauvaise position de main gauche au début ?
Et surtout : on peut corriger ensuite ??? (est-ce que c'est possible ? est-ce que la position précédente ne s'est pas alors trop "ancrée" ?)


Ce qui m'embête avec cette histoire, c'est que je commence à me poser trop de questions, je trouve.
J'ai une relation moins sereine avec l'instrument, et je suis en train de m'éloigner de l'amusement (qui est mon moteur principal, dans ma relation au violon). Ça n'empêche pas une certaine "rigueur" ou "discipline", mais même lors des exercices, je suis tellement contente d'être avec mon violon, que je m'amuse. Bref, je me comprends ^^

Par exemple :

* avant, je m'étonnais d'entendre le frottement du crin sur la corde de mi ou des "notes en plus" de celles que je jouais (je ne sais pas comment ça se fait, parfois je joue une note, et il y a une autre note qui "sonne" en même temps, très doucement, très aiguë - sans que je touche les autres cordes avec mon archet ou mes doigts, hein ^^; je croyais que c'était mon téléphone qui sonnait dans l'autre pièce au début).
Tous ces bruits "parasites" m'agaçaient un peu parfois, parce que je me disais : "bon ... ben le son "propre", c'est pas encore pour demain ^^".
Mais en même temps, j'étais contente de découvrir des trucs bizarres et de me retrouver face à l'aspect "vivant" du son (ou un truc comme ça).

* En ce moment, je suis tellement occupée à me dire "détends ta main gauche", (etc.), que je n'ai plus ces petits moments d'étonnement, de découverte, et de sens(ation).

"Don't know what I want, but I know how to get it" (Sex Pistols)