Auteur Sujet: Un peu comme Charles Ingalls...  (Lu 4499 fois)

Hors ligne William

Un peu comme Charles Ingalls...
« le: 02 septembre 2013 à 00:30:16 »
Qui n'a pas connu l'histoire de cette petite famille au milieu de la prairie. La série passe et repasse tous les ans. Enfant, je la suivais avec ma mère, un peu malgré moi car l'épisode commençait et finissait pendant ma pause déjeuner de l'école ^^. Aujourd'hui adulte, je trouve désormais la série un peu naïve, on pourrait même dire un peu familièrement "culcul".
Pourtant à ce jour j'ai quitté la France en direction de l'Amérique, je suis menuisier-ébéniste, j'aime la nature et le calme. J'envisage même de construire ma maison au loin de la ville et d'y avoir des chevaux. Coïncidence ? Je ne saurais vous répondre  :oops: Ce que je peux dire c'est que cette série reste une très bonne leçon de vie d'une famille qui a réellement existé au milieu du Minnesota, même si l'histoire a été légèrement modifiée pour la romance. Je prévois un petit séjour jusque là bas pour aller voir le musée Laura Ingalls Wilder et derniers vestiges de cette époque.

C'est bon vous pouvez vous lâcher et le dire, ça fait un peu "culcul"  :rhoo2: Donc sûrement que mon amour du violon a commencé à cet instant, entendre les douces mélodies au coin du feu avec toute la famille autour. Sans oublier les inspirations venues de mes jeux vidéo, films et séries préférés (Zelda, Final Fantasy, Star Wars, Seigneur des Anneaux, Game of Throne...).
Puis j'ai fini par me décider après une rencontre au pub lors des sessions Irlandaises (violons, guitare, flute et Uilleann pipes) lorsque mon ami m'a révélé qu'il a surtout appris à l'oreille car beaucoup de mélodies se répètent, le plus dur restait donc pour lui de suivre la cadence ^^'. Tout en gardant une jolie pensée pour mes artistes préférés que j'écoutais auparavant (Piano Guys et Lindsey Stirling pour ne citer qu'eux :p). J'ajoute que j'ai eu longtemps des cours de musique étant plus jeune ce qui m'a facilité le travail ^^

J'en suis désormais à vouloir débuter l'apprentissage du violon Irlandais après m'être exercé sur le solfège et la reproduction de musiques comme entraînement. Bien que grâce à ce forum j'ai découvert le violon Jazz, que je ne trouve pas du tout désagréable bien au contraire, et que j'essaierai très probablement de jouer dans l'avenir.

« Modifié: 02 septembre 2013 à 00:39:52 par William »

Hors ligne Yveline

  • Modérateur Global
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 5783
  • Total likes: 14
  • mon avatar : "Yveline" par Shadow
Re : Un peu comme Charles Ingalls...
« Réponse #1 le: 02 septembre 2013 à 06:24:44 »
Bienvenue Charles Ingalls ... euh William !

moi, j'aimais bien aussi la petite maison dans la prairie  :amour1:

bon début en Irlandais ... et en Jazz  :clindoeil2:

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10926
  • Total likes: 395
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : Un peu comme Charles Ingalls...
« Réponse #2 le: 02 septembre 2013 à 09:48:58 »
on est forcément marqué dans la vie par son enfance, c'est une évidence de la vie mais en musique c'est pareil aussi, on dit d'ailleurs souvent que le bain musical compte beaucoup dans la formation.

Et vivre dans la nature est sans doute le rêve de pleins de parisiens quand ils courent dans les couloirs du métro grin-grin

Tu vis actuellement aux USA si j'ai bien compris ?
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 2000 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne Marie

Re : Un peu comme Charles Ingalls...
« Réponse #3 le: 02 septembre 2013 à 10:39:13 »
Bienvenue Charles Ingalls ... euh William !

moi, j'aimais bien aussi la petite maison dans la prairie  :amour1:


Enfin je n'ai jamais vu la série. C'est le livre que j'ai lu.

Hors ligne vero4strings

Re : Un peu comme Charles Ingalls...
« Réponse #4 le: 02 septembre 2013 à 13:41:53 »
Le livre (ou plutpot la série de livres) est en fait un tout petit moment de la série télévisée de notre enfance. Gamine j'aimais bien. A présent je trouve ela trop empli de bons sentiments.... Effectivement j'ai des souvenirs d'un Charles Ingalls violoniste. C'était la belle époque où le violon était très populaire et se retrouvait partout. Sans aller si loin, Ma mère me disait que pendant la guerre dans son petit village de l'ain, il y avait un violoniste et un accordéoniste qui repiquaient des morceaux à l'oreille et menaient des bals endiablés ! Pas mal de gens ignoraient alors que le violon étaient si difficiles et en jouaient fort bien !
Le son, il est pas dans le violon, mais dans tes doigts !

Hors ligne William

Re : Re : Un peu comme Charles Ingalls...
« Réponse #5 le: 02 septembre 2013 à 15:01:55 »
C'était la belle époque où le violon était très populaire et se retrouvait partout. Sans aller si loin, Ma mère me disait que pendant la guerre dans son petit village de l'ain, il y avait un violoniste et un accordéoniste qui repiquaient des morceaux à l'oreille et menaient des bals endiablés ! Pas mal de gens ignoraient alors que le violon étaient si difficiles et en jouaient fort bien !

Je vois encore des vidéos de vieux papys qui jouent de la sorte, sans avoir eu nécessairement de prof. Déjà qu'un violon ce n'était pas donné à tout le monde... Comme quoi on peut se faire plaisir sans nécessairement aller jusqu'à vouloir tout faire à la perfection (j'en ai vu un jouer le violon sur les jambes XD). Avec l'ère Internet, on peut dire qu'ils mériteraient la médaille d'honneur ^^.


PS : dans ma présentation, j'ai dis habiter Québec ;)
« Modifié: 02 septembre 2013 à 15:05:20 par William »

Hors ligne nounax

Re : Un peu comme Charles Ingalls...
« Réponse #6 le: 02 septembre 2013 à 21:43:22 »
J'adore ce violon "populaire".
Je me souviens d'un mariage où il y avait un vieux monsieur qui jouait superbement bien, parce que ça venait du coeur.  cry-cry
"Si je ne brulais pas, crois-tu que je pourrais chanter ?"
Edith Piaf

Soeur Cécile

  • Invité
Re : Re : Un peu comme Charles Ingalls...
« Réponse #7 le: 01 octobre 2013 à 08:25:07 »
C'était la belle époque où le violon était très populaire et se retrouvait partout. Sans aller si loin, Ma mère me disait que pendant la guerre dans son petit village de l'ain, il y avait un violoniste et un accordéoniste qui repiquaient des morceaux à l'oreille et menaient des bals endiablés ! Pas mal de gens ignoraient alors que le violon étaient si difficiles et en jouaient fort bien !

Il y en a encore !! oui oui, si on cherche bien, on les déniche  :super:. J'en ai rencontré quelques-uns les derniers temps, je persévère dans la recherche  :violoniste4sm:


@ William : je suis fan de la série et me fiche pas mal que d'autres trouvent ça cucul, le temps d'un épisode, ça me fait du bien de baigner dans des valeurs si proches des miennes, quand bien même c'est en fiction, ça me repose en quelque sorte !!  grin-grin

Par contre, il y a un truc qui me gêne maintenant que je joue du violon, c'est de voir Charles Ingalls en jouer, enfin, l'acteur... Rien à voir avec ce qu'on entend et il fait des gestes très curieux  rolleyes

Bon violon à toi !



Hors ligne vero4strings

Re : Un peu comme Charles Ingalls...
« Réponse #8 le: 01 octobre 2013 à 14:44:39 »
L'acteur faisait peut être semblant :)

A propos de violon populaire, mon chef d'orchestre et passionné de musique trad nous a dit qu'autrefois les gens se fabriquaient leur violon avec ce qu'ils avaient. Il parait qu'on a retrouvé des violons fait à partir de sabots !

Autrefois, dans les montagne, les gens avaient du temps, le soir à la veillée dès qu'il commençait à neiger. Les musiciens avaient donc le temps de s'entraîner et de partager leur trouvailles. Les paysans étant assez démuni, ils apprenaient à tirer le maximum de leurs outils, on peut penser qu'il en allait de même avec la musique. ils cherchaient et sans doute trouvaient comment faire sonner leur instrument !
Le son, il est pas dans le violon, mais dans tes doigts !

Soeur Cécile

  • Invité
Re : Re : Un peu comme Charles Ingalls...
« Réponse #9 le: 01 octobre 2013 à 17:40:58 »
L'acteur faisait peut être semblant :)

Euh oui...   je pense !! Ou alors faut qu'on m'explique sa technique :rigol:


A propos de violon populaire, mon chef d'orchestre et passionné de musique trad nous a dit qu'autrefois les gens se fabriquaient leur violon avec ce qu'ils avaient. Il parait qu'on a retrouvé des violons fait à partir de sabots !

Je trouve ça génial !!


Autrefois, dans les montagne, les gens avaient du temps, le soir à la veillée dès qu'il commençait à neiger. Les musiciens avaient donc le temps de s'entraîner et de partager leur trouvailles. Les paysans étant assez démuni, ils apprenaient à tirer le maximum de leurs outils, on peut penser qu'il en allait de même avec la musique. ils cherchaient et sans doute trouvaient comment faire sonner leur instrument !

 :super: c'est clair !



Hors ligne nounax

Re : Un peu comme Charles Ingalls...
« Réponse #10 le: 01 octobre 2013 à 21:26:02 »
une des raisons pour lesquelles j'ai voulu faire du violon (en plus d'accompagner mes filles, ce qui est la première raison), c'est cette admiration pour cet instrument à  la fois si difficile, et à la fois si présent dans les familles. Je suis étonnée du nombre de familles qui possèdent un violon, utilisé ou non.
A chaque fois que je dis que je joue du violon, il y a tjs quelqu'un pour dire qu'il en a un qui ne sert pas, ou que ses parents lui a donné un etc. C'est pour moi une belle histoire à chaque fois que ces violons (souvent à retaper) qui passent de génération en génération comme des témoins de vies passées. snif.
"Si je ne brulais pas, crois-tu que je pourrais chanter ?"
Edith Piaf

Soeur Cécile

  • Invité
Re : Re : Un peu comme Charles Ingalls...
« Réponse #11 le: 02 octobre 2013 à 10:31:11 »
C'est pour moi une belle histoire à chaque fois que ces violons (souvent à retaper) qui passent de génération en génération comme des témoins de vies passées. snif.

 etun l'instrument de bien des générations et de bien des peuples, le violon est loin d'être un instrument réduit au seul circuit classique fermé, j'aime à me le rappeler chaque jour depuis que je suis tombée dans la marmite...  :amour1:.

Hors ligne vero4strings

Re : Un peu comme Charles Ingalls...
« Réponse #12 le: 03 octobre 2013 à 09:37:14 »
nounax, c'est totalement vrai

A entendre les gens le violon c'est difficile et les débuts sont horribles ... mais il y a toujours quelqu'un autour de nous qui en a un qui traîne à la maison ou qui en a fait ave plus ou moins de bonheur.
A notre époque le violon a une réputation d'instrument cher, bien moins abordable qu'une guitare mais il fut un temps où le violon était un habitant des campagnes comme des cercles de ces bourgeois amateurs au très haut niveau musical. Si on prend les vieilles cartes postales, on en voit beaucoup, en costume de paysan et gros sabots !! Pourtant ces gens n'avaient pas de profs, ils s'apprenaient entre eux et je pense qu'on serait très surpris si on pouvait les entendre en remontant le temps.

Donc non, le violon c'est pas dur. Peut être nos ancêtres étaient ils plus gans la logique du geste et de la détente ...
Le son, il est pas dans le violon, mais dans tes doigts !

Soeur Cécile

  • Invité
Re : Re : Un peu comme Charles Ingalls...
« Réponse #13 le: 03 octobre 2013 à 12:30:00 »
Donc non, le violon c'est pas dur. Peut être nos ancêtres étaient ils plus gans la logique du geste et de la détente ...

ah ça..... et avec peut-être beaucoup moins d'idées reçues contraignantes aussi...  rolleyes ou alors de très bonnes idées reçues du style : "le violon, c'est jouable par tous et en tous lieux"  grin-grin par exemple...


Hors ligne vero4strings

Re : Un peu comme Charles Ingalls...
« Réponse #14 le: 04 octobre 2013 à 13:02:40 »
J'aime bien tes bonnes idées reçus !!!
Le son, il est pas dans le violon, mais dans tes doigts !