Auteur Sujet: Reportage : "Les luthiers de l arbre au violon" et "Accordons nos violons"  (Lu 3712 fois)

Hors ligne Nicolas.L

C'EST PAS SORCIER : Les luthiers de l arbre au violon

La fabrication d'un violon demande du savoir-faire, de l'exigence et de bons matériaux. Les violons peuvent être fabriqués en épicéa, en bois de Pernambus ou en en crins de cheval. La fabrication du corps du violon, de l'archet ou des cordes demande extrêmement de technique. Ce 395ème épisode de C'est pas Sorcier s'intitule « Les Luthiers et l'arbre au violon ». Jamy et Fred s'atèlent à mieux comprendre comment un violon est fabriqué, en passant du violon le plus simple, au plus cher. De l'atelier du luthier à la forêt, il n'y a pas qu'un pas…

<a href="http://www.youtube.com/watch?v=CKQdMLhb0EY" target="_blank">http://www.youtube.com/watch?v=CKQdMLhb0EY</a>




C'EST PAS SORCIER : Accordons nos violons

Fred et Jamy vont aller voir l'orchestre symphonique national de Radio France.
Ils nous retracent l'histoire de la musique et nous montrent le placement des différents instruments de l'orchestre selon leur force de jeu.
Nous les suivons dans un atelier de lutherie pour y découvrir l'histoire du violon, son anatomie et le travail du luthier.
Jamy nous expliquera comment s'accorde un orchestre, comment sont placés les différents instruments d'un orchestre, ce qui distingue un bruit d'une note.

<a href="http://www.youtube.com/watch?v=TZJxosX2mzM" target="_blank">http://www.youtube.com/watch?v=TZJxosX2mzM</a>

Hors ligne Nicolas.L

La 1er risque d’être vite supprimé, si c'est le cas je vous mettrez un lien vers un téléchargement direct.

Hors ligne Yveline

  • Modérateur Global
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 5783
  • Total likes: 14
  • mon avatar : "Yveline" par Shadow
c'est déjà le cas, on n'y accède pas

j'aime bien Fred et Jamy  grin-grin !

Hors ligne Nicolas.L

c'est déjà le cas, on n'y accède pas

Voilà problème réglé, je l'avais mis en privé  :oops:

j'aime bien Fred et Jamy  grin-grin !

Moi aussi, j'ai appris plein de truc grâce a cet émission.
« Modifié: 01 juillet 2013 à 18:56:53 par Nicolas.L »

Hors ligne Chantal

  • Membres intégrés
  • membre Staccato
  • ***
  • Messages: 1043
  • Total likes: 0
  • Mettre le feu à son violon!!!
    • Retraite et Violon
Merci Nicolas, c'était très très interressant!   :merci:
La corde de sol, la plus grave, suscite une sonorité riche, profonde, inspire un sentiment de noblesse. La corde de ré se distingue par son caractère plus passionné, plus vif. La corde de la s'ouvre et s'épanouit dans l'espace. La plus brillante et la plus extravertie des quatre est la corde de Mi.

Hors ligne Eloïse07

  • Modérateur Global
  • membre Staccato
  • *****
  • Messages: 2092
  • Total likes: 25
  • Au milieu des monts d'Ardèche
 :merci: Nicolas.
« L’automne est un andante mélancolique et gracieux qui prépare admirablement le solennel adagio de l’hiver. » George Sand

Hors ligne Yveline

  • Modérateur Global
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 5783
  • Total likes: 14
  • mon avatar : "Yveline" par Shadow
excellents numéros de "c'est pas sorcier", j'en ai vu pas mal, mais je ne connaissais pas ceux-là et ça me manquait : merci Nicolas  :super:

Sacré Marcel  :rigol:


Soeur Cécile

  • Invité
j'aime bien Fred et Jamy  grin-grin !

 etun

Merci Nicolas

Hors ligne Dressey

C'est pas sorcier - accordons nos violons
« Réponse #8 le: 29 août 2013 à 20:21:16 »
Salut,
J'ai trouvé cette petite émission aujourd'hui, si comme moi vous aimer savoir le pourquoi du comment, il est très intéressant, bien qu'il n'explique pas tout.

<a href="http://www.youtube.com/watch?v=TZJxosX2mzM" target="_blank">http://www.youtube.com/watch?v=TZJxosX2mzM</a>

edit Yveline = déjà postée il y a peu par NicolasL = sujets fusionnés
« Modifié: 01 septembre 2013 à 18:14:15 par yveline »

Hors ligne critou

Dans la catégorie "docu lutherie", tombée là-dessus :
<a href="http://www.youtube.com/watch?v=ZsqzOy2u2ik" target="_blank">http://www.youtube.com/watch?v=ZsqzOy2u2ik</a>
Telle est ma quête, suivre l’étoile, peu m’importent mes chances, peu m’importe le temps… (Brel)

Hors ligne miaou

François Perrin, c'était le luthier du prof de musique de ma pension d'enfance.
Merci Critou  :super:

Hors ligne Orliac

Quel beau film!Quel bonheur de voir ce luthier travailler et entendre ses paroles pleines d'un bon sens oublié!
"Les luthiers font des violons pour les autres luthiers, pour leur jugement..." C'est exactement ça! On juge un violon sur les modèles anciens et on le fabrique pour éviter les critiques des autres ! Moi, je m'en fous, je fais un violon pour la sonorité, uniquement pour la sonorité, et je fais pour cela ce qui me semble bon, tant pis si ce n'est pas dans la ligne habituelle.
   Le bois fendu à la hache! C'est exactement ce que je fais. Je vais chercher mes arbres dans la forêt et je les fends en quartiers  comme dans le film. Seuls quelques rares morceaux parfaitement de fil peuvent être fendus à la scie! Le fil du bois est très important pour la sonorité et rares sont les épicéa parfaitement  droits!
   Le dessin du violon. Comme lui, tous mes moules sont dessinés sur le papier, avec une calculette pour déterminer les courbes et la forme la plus sonore en fonction de principes très anciens et  d'intuitions!
  Voilà un luthier qui parle vrai, et qui me plaît beaucoup.
le site internet de mes violons : http://gilbertbordes-luthier.fr
:violon3sm:

Hors ligne Passi67

Merci Critou pour ce beau reportage.

Super de voir en direct la fabrication d'un alto.

J'ai bien aimé aussi, son établi à roulettes qu'il sort à l'extérieur pour travailler. Et aussi l'impression que tout se passe en douceur sans stress, avec un grand art et une grande précision....sauf quand il pose le filet.
Ça semble la partie la plus dure à réaliser.
En tout cas j'admire....
Au 15 mars 2018 : 1 an 1/2 de violon 🎻💖

Hors ligne Françoise

Merci j'ai beaucoup aimé le reportage sur le luthier, il me rappelle quelqu'un...

Hors ligne critou

C'est beau ces éclats de bois, tout de même. Et chouette d'entendre les différences de son des tables à différents stades ! (ou de l'instrument avec un petit décalage d'âme) Ça démystifie un peu le test du 'toc toc sur la table'.
Telle est ma quête, suivre l’étoile, peu m’importent mes chances, peu m’importe le temps… (Brel)