Auteur Sujet: Steve Reich (diffrent trains)  (Lu 904 fois)

Hors ligne Cécily

  • Membres intégrés
  • Membre Adagio
  • ***
  • Messages: 400
  • Total likes: 1
  • Photo de Karen Brunon, brillante violoniste
Steve Reich (diffrent trains)
« le: 23 mars 2013 à 11:42:53 »
Bonjour à tous  :clindoeil2:

Ça faisait pas mal de temps que je voulais faire un sujet sur Steve Reich, alors je me lance  :hihihi:
Diffrent trains est une œuvre de Steve Reich (auteur contemporain américain). C'est une oeuvre écrite pour quatuor à cordes et bande magnétique.

petite histoire de Steve Reich pour mieux comprendre son oeuvre: Né en 1936 dans une famille juive de New York, ses parents divorcèrent assez rapidement et, comme ils en
avaient la garde alternée, S. Reich passait son temps entre la demeure de son père à New York et celle de sa
mère à Los Angeles. Il voyageait alors en train, accompagné de sa gouvernante.
"Bien qu'à l'époque ces voyages fussent excitants et romantiques, je songe maintenant qu'étant juif, si j'avais été en Europe pendant cette même période, j'aurais sans doute pris des trains bien différents. En pensant à cela, j'ai voulu écrire une œuvre qui exprime avec précision cette situation." (Steve Reich)

Pour concevoir cette œuvre, il a enregistré la voix de sa gouvernante, évoquant leurs voyages en trains, la voix qu'un conducteur de train sur la ligne New-york/LA, et pas mal d'autres voix. il a ensuite rassemblé des bruits de trains. Pour combiner les conversations sur bandes magnétique et les instruments à cordes, il a sélectionné des exemples de discours, et il les a transcrit en notation musicale. les instruments a cordes imitent donc la mélodie du discours.
Trois quatuors à corde séparés ont aussi été ajoutés à la bande magnétique pré-enregistrée et le quatuor final, joué par des musiciens, vient d'ajouter lors du concert.

L’œuvre est constituée de 3 parties: America before the war, europe during the war, et America after the war.

Je vous mets le lien de la première partie (que je trouve la plus mélodique. Je vous déconseille la seconde partie, et je vous poste le lien d'une petite interview de Steve Reich.

1 ère partie: http://www.youtube.com/watch?v=ql4JmBwpzlg
3éme partie et interview: http://www.youtube.com/watch?v=3g_De_Dt8_A

Voilà, c'est pas des musiques qu'on écoutera tous les jours, mais je trouve vraiment intéressant, surtout au niveau interprétation des quatuors, et de la mélodie.
Dites moi ce que vous en pensez  :clindoeil2:
"Un jour, j'ai vu un violon dans la vitrine d'un magasin. J'avais cinq ans, un sourire qui faisait des fossettes, et que j'ai utilisé à tour de bras pour convaincre ma maman. je n'ai jamais cessé d'en jouer depuis. " Karen Brunon

Hors ligne Yveline

  • Modérateur Global
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 5783
  • Total likes: 14
  • mon avatar : "Yveline" par Shadow
Re : Steve Reich (diffrent trains)
« Réponse #1 le: 23 mars 2013 à 12:26:33 »
Mouuais ! c'est surement intéressant sur le plan technique, recherche, etc ... mais, pour ma part, je ne suis pas fan et je ne serais pas très motivée si je devais jouer ce genre d' "oeuvre".
« Modifié: 23 mars 2013 à 12:32:16 par yveline »

Hors ligne Cécily

  • Membres intégrés
  • Membre Adagio
  • ***
  • Messages: 400
  • Total likes: 1
  • Photo de Karen Brunon, brillante violoniste
Re : Steve Reich (diffrent trains)
« Réponse #2 le: 23 mars 2013 à 12:55:44 »
Moi non plus ça ne me plairai pas de jouer ça, je préfère quand même les choses un peu plus gaies.  ecoute  Mais, moi, ce qui m'a étonnée, c'est la manière dont il arrive à reproduire les sons des voix sur les instruments! C’est d'ailleurs ça qui m'avait marqué!
"Un jour, j'ai vu un violon dans la vitrine d'un magasin. J'avais cinq ans, un sourire qui faisait des fossettes, et que j'ai utilisé à tour de bras pour convaincre ma maman. je n'ai jamais cessé d'en jouer depuis. " Karen Brunon

Hors ligne Nicolas.L

Re : Steve Reich (diffrent trains)
« Réponse #3 le: 23 mars 2013 à 18:43:23 »
C'est intéressant, il a en quelque sorte créé ça propre "madeleine de Proust" musical.