Auteur Sujet: Une question de solfège  (Lu 5113 fois)

Hors ligne Chantal

  • Membres intégrés
  • membre Staccato
  • ***
  • Messages: 1043
  • Total likes: 0
  • Mettre le feu à son violon!!!
    • Retraite et Violon
Re : Une question de solfège
« Réponse #15 le: 15 mars 2013 à 15:56:45 »
Je vais devenir douée en solfège!!!!!!!   :yeah2:
Nat, j'ai changé mon ré contre un fa, ça donne bien, on peut dire que ma partition est en "sib majeur".  :super-content:
Je vais continuer a créer, ça va me permettre d'améliorer mon solfège.   :lire:
La corde de sol, la plus grave, suscite une sonorité riche, profonde, inspire un sentiment de noblesse. La corde de ré se distingue par son caractère plus passionné, plus vif. La corde de la s'ouvre et s'épanouit dans l'espace. La plus brillante et la plus extravertie des quatre est la corde de Mi.

Hors ligne natsaka

Re : Une question de solfège
« Réponse #16 le: 15 mars 2013 à 16:40:57 »
A ton service Chantal.
Tu viens d'expérimenté l'effet "cadence parfaite" qui consiste à enchaîner le 5ième degré (ici le fa) et le premier degré (ici le sib)...

Nat.(théoricienne)
La pointe, c'est de l'autre côté !

Hors ligne Chantal

  • Membres intégrés
  • membre Staccato
  • ***
  • Messages: 1043
  • Total likes: 0
  • Mettre le feu à son violon!!!
    • Retraite et Violon
Re : Une question de solfège
« Réponse #17 le: 15 mars 2013 à 17:53:51 »
J'ai changé la partition que j'ai mis sur ce poste, il me reste a refaire la vidéo pour qu'elle soit en rapport...   :ping: 

Il est 18h50. Voilà, j'ai refait la vidéo.   :vive_moi:
« Modifié: 15 mars 2013 à 18:52:57 par Chantal »
La corde de sol, la plus grave, suscite une sonorité riche, profonde, inspire un sentiment de noblesse. La corde de ré se distingue par son caractère plus passionné, plus vif. La corde de la s'ouvre et s'épanouit dans l'espace. La plus brillante et la plus extravertie des quatre est la corde de Mi.

Hors ligne natsaka

Re : Une question de solfège
« Réponse #18 le: 15 mars 2013 à 19:43:37 »
Chantal

 Juste pour te donner une idée de la structure,
Il vaut mieux lorsqu'on débute rester dans une structure carré.

Si tu veux le mp3, tu me donnes ton adresse en mp ? Il est trop lourd pour être posté ici. ( plus plus de 700 kB).

Nat.(exemplaire)
La pointe, c'est de l'autre côté !

Hors ligne Chantal

  • Membres intégrés
  • membre Staccato
  • ***
  • Messages: 1043
  • Total likes: 0
  • Mettre le feu à son violon!!!
    • Retraite et Violon
Re : Une question de solfège
« Réponse #19 le: 15 mars 2013 à 21:28:02 »
Nat, j'ai bien reçu tes fichiers.
Je me pose la question, la partition, elle est soit en La mineur ou Do majeur?, qu'est-ce qui me permet de savoir?   :marteau:
Je voterais pour La majeur...   rolleyes
La corde de sol, la plus grave, suscite une sonorité riche, profonde, inspire un sentiment de noblesse. La corde de ré se distingue par son caractère plus passionné, plus vif. La corde de la s'ouvre et s'épanouit dans l'espace. La plus brillante et la plus extravertie des quatre est la corde de Mi.

Hors ligne natsaka

Re : Une question de solfège
« Réponse #20 le: 15 mars 2013 à 21:36:49 »
En cas de doute, regarde toujours la dernière note...
En l'occurence, dans le fichier que je t'ai donné en exemple, il s'agit du la. Il n'y a pas trois dièse à la clef, mais on trouve la présence de la sensible du la, (le sol dièse). C'est donc le la mineur.

Nat.(détendue)
La pointe, c'est de l'autre côté !

Hors ligne Chantal

  • Membres intégrés
  • membre Staccato
  • ***
  • Messages: 1043
  • Total likes: 0
  • Mettre le feu à son violon!!!
    • Retraite et Violon
Re : Une question de solfège
« Réponse #21 le: 15 mars 2013 à 21:46:47 »
En faite, j'ai dit La majeur alors qu'avant je mettais La mineur, j'ai écrit trop vite, c'etait bien La mineur que je voulais dire car comme tu le dis, la dernière note est un la.   :marteau:
La corde de sol, la plus grave, suscite une sonorité riche, profonde, inspire un sentiment de noblesse. La corde de ré se distingue par son caractère plus passionné, plus vif. La corde de la s'ouvre et s'épanouit dans l'espace. La plus brillante et la plus extravertie des quatre est la corde de Mi.

Hors ligne Nicolas.L

Re : Une question de solfège
« Réponse #22 le: 15 mars 2013 à 23:03:10 »
Je ne comprend pas un mot a cette conversation mais vivement que je comprenne ça a l'aire sympa.
En attendant je  :lire:

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10926
  • Total likes: 395
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : Une question de solfège
« Réponse #23 le: 16 mars 2013 à 14:47:50 »
 :oops: Effectivement, c'est en Sol mineur, en fait, la fin avec le sib serait la première fois, joue Chantal la même chose une deuxième fois en terminant par un sol et tu écoutera la "résolution" du morceau. Avec un sol à la fin, on entend vraiment la fin, alors que le sib est plus une suspension, on attend une suite ...

on voit aussi que c'est en Sol mineur car il y a aussi derrière la mélodie l'accord Dm = ré fa la = Ré mineur ( 5ème degré de Sol mineur )

Dans la majorité des morceaux, il y a l'accord du 5ème degré, que ce soit en mineur ou majeur, avec juste une variante si c'est mineur, l'accord du 5ème degré pouvant être mineur ou majeur selon que la sensible est augmentée ou pas.

ça va donner Gm --> Dm (si gamme mineure "normale" ou D7 (si sensible augmentée, donc do#). Dans ce cas, il n'y a pas de do#, donc accord Dm.

C'est (très) difficile de transformer ce morceau en Si bémol majeur, la mélodie tourne autour de l'accord Gm ( sol sib ré ), il faut tout refaire ou sinon faire une variation en Sol majeur, là c'est plus courant, Sol mineur --> Sol majeur (je n'ai pas essayé ...)
« Modifié: 16 mars 2013 à 14:55:39 par Olivier LESSEUR »
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 2000 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne natsaka

Re : Une question de solfège
« Réponse #24 le: 16 mars 2013 à 15:08:18 »
Je viens de faire le compte :
9 ré contre 4 fa.
Le fa n'est pas une dominante, je dirais même qu'elle est minoritaire.

Nat.(comptable)
La pointe, c'est de l'autre côté !

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10926
  • Total likes: 395
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : Une question de solfège
« Réponse #25 le: 16 mars 2013 à 15:31:22 »
le Sol mineur gagne donc en 3 sets, 9 à 4 dans le tie-break ... :ping:
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 2000 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne Chantal

  • Membres intégrés
  • membre Staccato
  • ***
  • Messages: 1043
  • Total likes: 0
  • Mettre le feu à son violon!!!
    • Retraite et Violon
Re : Re : Une question de solfège
« Réponse #26 le: 16 mars 2013 à 16:05:33 »
Je viens de faire le compte :
9 ré contre 4 fa.
Le fa n'est pas une dominante, je dirais même qu'elle est minoritaire.

Nat.(comptable)

C'est comme-çà qu'il faut compter pour voir qu'elle est la dominante????, tu comptes toutes les notes de la partition?, je pensais que c'était plus compliqué!  :confused:

Dis Olivier, c'est pas simple tout ce que tu me dis!!!, je suis un peu perdue.  :oups:
Je vais essayer avec le sol au lieu du sib pour terminer mais je ne serai plus en sib majeur???????????    :sos:
La corde de sol, la plus grave, suscite une sonorité riche, profonde, inspire un sentiment de noblesse. La corde de ré se distingue par son caractère plus passionné, plus vif. La corde de la s'ouvre et s'épanouit dans l'espace. La plus brillante et la plus extravertie des quatre est la corde de Mi.

Hors ligne Yveline

  • Modérateur Global
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 5783
  • Total likes: 14
  • mon avatar : "Yveline" par Shadow
Re : Une question de solfège
« Réponse #27 le: 16 mars 2013 à 16:29:26 »
je comprends pas tout non plus (à part les 3 sets et le tie break  :hihihi: )

par contre connaissez vous le lien ci-dessous ?
 tu y liras Chantal, que le SOL mineur est, selon Johanna Mattheson : " presque le plus beau de tous les tons : il mêle au sérieux du précédent (le SOL majeur : NDLR c'est à dire moi :clindoeil2:) une tendresse alerte mais procure aussi grâce et charme. Choses tendres ou ravigorantes ; plaintes modérées ou joie tempérée. Sol mineur est extrêmement flexible."

par contre LAb M et SOL#m (qui doivent se ressembler un peu) n'ont pas l'air d'avoir la cote  :rigol: !

http://www.musebaroque.fr/Documents/tonalites.htm


Hors ligne natsaka

Re : Une question de solfège
« Réponse #28 le: 16 mars 2013 à 16:44:54 »
Non, c'est une plaisanterie.. (Olivier l'a bien compris d'ailleurs).
Mais il est vrai que le cinquième degré d'une tonalité fait partie des degrés principaux.

Il suffit de regarder la première page de la 9ième de Beethoven pour se rendre compte que la dominante d'une tonalité est importante.
http://imslp.org/wiki/Symphony_No.9,_Op.125_%28Beethoven,_Ludwig_van%29
Nous sommes là, en ré mineur, avec le la pour dominante.

Pendant toute la première page (et deux mesures de la suivante), la dominante est de rigueur : la-mi aux violoncelles et aux violons II. Une décomposition au violon I et altos "mi la, la mi, etc"... un mi tenu au cor d'harmonie, (quand il joue ré, on entend mi)... Les bois entre successivement l'accord " la - do - mi" (lorsque la clarinette joue si, on entend la).... bref, l'accord, sur plusieurs mesures d'affilé est un accord de la mineur... dominante de ré ! et cet accord tient sur près de 16 mesures...

C'est dire que c'est une note importante, la dominante.

Quand tu as trouvé ta dominante, tu as ta tonalité ! Donc, j'en reviens à ce que j'ai dis dès le début : ton morceau est en sol mineur.

Mais il ne faut pas que tu t'enferme dans une volonté de tonalité obligée.

Moi aussi, c'est ce que je faisais au début. Mais cela ne coïncidait pas toujours avec ce que j'entendais réellement. J'ai appris à utilisé une armature à vide tant que je n'ai pas défini la tonalité. La plupart des logiciels d'écriture musicale permettent qu'une armature soit défini pendant la phase d'écriture. Et c'est une bonne chose. Qu'elle ne fut pas m'a stupeur une fois, en croyant écrire du fa majeur, je me suis retrouvée à devoir ajouté 3 bémols de plus : ce que j'écrivais était en réalité du fa mineur...

J'ai en fait, très rarement écrit des oeuvres en majeur... très rarement... très très rarement... en fait, cela se compte sur les doigts d'une seule main... alors que même en incluant mes orteils, je n'ai pas assez de doigts pour numéroté le nombre d'oeuvres que j'ai écrites en mineur...

Ne t'obliges à rien : écris ce que tu entends, et ne mets rien à la clef dès le début !

Nat.(conseilleuse)
La pointe, c'est de l'autre côté !

Hors ligne Chantal

  • Membres intégrés
  • membre Staccato
  • ***
  • Messages: 1043
  • Total likes: 0
  • Mettre le feu à son violon!!!
    • Retraite et Violon
Re : Re : Une question de solfège
« Réponse #29 le: 16 mars 2013 à 17:15:13 »

Ne t'obliges à rien : écris ce que tu entends, et ne mets rien à la clef dès le début !

Nat.(conseilleuse)

Bon, je vais suivre ton conseil et je vais étudier Pizzicato mode composition, ça devrait m'aider.  :yeah2:
La corde de sol, la plus grave, suscite une sonorité riche, profonde, inspire un sentiment de noblesse. La corde de ré se distingue par son caractère plus passionné, plus vif. La corde de la s'ouvre et s'épanouit dans l'espace. La plus brillante et la plus extravertie des quatre est la corde de Mi.