Auteur Sujet: Les principes de l'harmonie tonale  (Lu 3349 fois)

Hors ligne Lionelsax

Les principes de l'harmonie tonale
« le: 28 décembre 2012 à 21:52:07 »
Les accords de l'harmonie tonale ne s'enchaînent pas n'importe comment.

Seconde ascendante (toujours)

I II
IV V
V VI
etc

Seconde descendante (jamais)
Sauf sur VI V (héritage de la cadence phrygienne surtout en mineur)

Tierce ascendante (jamais)
Sauf enchaînement I III IV ou I III VI

Tierce descendante (toujours)
IV II
VI IV

Quarte ascendante ou quinte descendante
VI II V I (cycle des quintes)

Quinte ascendante ou quarte descendante
I V (principe de la bonne installation de la tonalité : tonique/dominante)
IV I (héritage de la cadence plagale : Amen !)

Sixte ascendante (voir tierce descendante)

Le troisième degré n'est pas employé sauf comme accord de passage (I III IV ou I III VI), uniquement en majeur.

Le degré VII n'existe pas dans le tonal, il porte un autre nom.


Démonstration....

Une grille très connue des baroqueux.

Dm A7 Dm C
F C Dm A7

On pourrait chiffrer cela
I V I VII
III VII I V

Mais il n'en est rien

Dm A7 Dm (enchaînement I V I en tonalité de ré mineur)
Dm C F C Dm (enchaînement VI V I V VI en tonalité de fa majeur)
Dm A7 (enchaînement I V en tonalité de ré mineur)

Il y a donc deux tonalités dans la grille.


Si vous avez des questions, je serai ravi de vous répondre.
« Modifié: 28 décembre 2012 à 21:53:56 par Lionelsax »

Hors ligne Chantal

  • Membres intégrés
  • membre Staccato
  • ***
  • Messages: 1043
  • Total likes: 0
  • Mettre le feu à son violon!!!
    • Retraite et Violon
Re : Les principes de l'harmonie tonale
« Réponse #1 le: 29 décembre 2012 à 10:44:49 »
Eh! Lionelsax, je comprend rien!!!, c'est en rapport avec quoi tous tes chiffres??????????   :oops:
La corde de sol, la plus grave, suscite une sonorité riche, profonde, inspire un sentiment de noblesse. La corde de ré se distingue par son caractère plus passionné, plus vif. La corde de la s'ouvre et s'épanouit dans l'espace. La plus brillante et la plus extravertie des quatre est la corde de Mi.

Hors ligne nanny

Re : Les principes de l'harmonie tonale
« Réponse #2 le: 29 décembre 2012 à 10:53:36 »
 etun Je reviens d'un séjour avec mes enfants pour les fêtes de Noël, et j'ai peur d'avoir raté un passage  :oops:

Hors ligne Yveline

  • Modérateur Global
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 5783
  • Total likes: 14
  • mon avatar : "Yveline" par Shadow
Re : Les principes de l'harmonie tonale
« Réponse #3 le: 29 décembre 2012 à 11:32:39 »
 etun rien compris non plus, les filles  :rigol: et pas trop envie de me creuser les méninges en ce moment

enfin c'est pas tout à fait vrai : Dm A7 Dm (enchaînement I V I en tonalité de ré mineur) là je pige à peu près

(un jour on comprendra, j'espère  rolleyes !)

Hors ligne Shadow

Re : Les principes de l'harmonie tonale
« Réponse #4 le: 09 janvier 2013 à 16:11:23 »
J'ai fais l'effort de tous lire mais rien y fait je décroche à la troisième ligne et je n'y comprend rien :boulet: !
"Ne couvrez pas de voiles sinistres tout ce qui brille. Scrutez le miroir pour découvrir le fantôme qui s'y cache."
@ http://du-bois-et-des-cordes.blogspot.fr/

Hors ligne Yveline

  • Modérateur Global
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 5783
  • Total likes: 14
  • mon avatar : "Yveline" par Shadow
Re : Les principes de l'harmonie tonale
« Réponse #5 le: 09 janvier 2013 à 17:43:53 »
 :hihihi: soit il n'y a que les filles qui n'y comprennent rien, soit il n'y a que les filles qui osent l'avouer ! (rayer la mention inutile)

Hors ligne Gautier

Re : Les principes de l'harmonie tonale
« Réponse #6 le: 09 janvier 2013 à 18:13:32 »
De ce que je connais de l'harmonie, des degrés etc... je conseillerai à celles/ceux qui n'ont pas bien compris le post de Lionel de se familiariser d'abord avec les tonalités et surtout des degrés qui composent une tonalité.

Vous verrez qu'après ça vous parlera sûrement déjà plus  grin-grin

On va prendre pour exemple les deux tonalités dont parle Lionel qui sont Dm (= la tonalité de Ré mineur) et F (= la tonalité de Fa majeur).

En ce qui concerne les degrés, si ça peut en aider certains, il faut vous dire que les degrés d'une tonalité correspondent aux notes (Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si) ainsi que ces même notes mais altérées dans certaines tonalités.
Vous constaterez que sur une partition de violon ou autre vous avez au début du système (un système correspond à un certain nombre de "portées" = les cinq lignes parallèles sur lesquelles sont posées les notes) une clé de SOL.

A côté de cette clé de SOL vous avez la plupart du temps des "altérations" ce sont les dièses et les bémols. On appelle ça "l'armure".

Pour faire simple, chaque tonalité correspond à une armure précise.

Si on prend l'exemple de Lionel, la tonalité de Ré mineur et de Fa Majeur ont un bémol à l'armure (ou "à la clé"). Dans ce cas-ci elles ont la même armure car si vous vous renseignez vous verrez qu'une tonalité Majeure a une relative mineure.

Par exemple en Do Majeur (il n'y a rien à la clé), sa relative mineure est La mineur (et il n'y a aussi rien à clé, cependant le mineur à ses petites subtilités mais je ne vais pas tout dire tout de suite sinon on en fini plus et ce sera déjà trop chargé  grin-grin)

BREF !

(Pour revenir à l'exemple de Lionel) et pour chiffrer les degrés de la tonalité de Ré mineur (Dm) on va tout simplement reprendre nos 7 notes mais en partant de Ré.

Dans la tonalité de Dm les degrés sont les suivants : (ce qui est mis entre parenthèse concerne l'harmonisation mais c'est juste à titre indicatif, il faut dans un premier temps que vous compreniez surtout ce qu'est un degré dans une tonalité)

I er degré = (mineur)

II ème degré = Mi (mineur quinte diminuée ou demi-dim)

III ème degré = Fa (mineur quinte augmentée)

IV ème = Sol (mineur)

V ème degré = La (Majeur)

VI ème degré = Si b (Majeur) (car j'ai un Si bémol à la clé donc il apparaît dans mes notes qui constituent la tonalité)

VII ème degré = Do (diminué)

Tandis qu'en F Majeur les degrés sont les suivants :

I er degré = Fa (Majeur)

II ème degré = Sol (mineur)

III ème degré = La (mineur)

IV ème degré = Si b (Majeur) (car j'ai un Si bémol à la clé donc il apparaît dans mes notes qui constituent la tonalité)

V ème degré = Do (Majeur)

VI ème degré = (mineur)

VII ème degré = Mi (diminué)

Dans mes exemples je commence de Ré et je monte mes 7 notes pour former mes 7 dégrés (en prenant en compte les altérations) et en Fa je monte aussi mes 7 notes en commençant de Fa cette fois-ci (et en tenant compte une fois de plus de mes altérations pour rester en Fa Majeur/ Ré mineur) pour obtenir mes 7 degrés qui composent ma tonalité.

Du coup quand Lionel dit :

Citation de: Lionelsax
Dm A7 Dm (enchaînement I V I en tonalité de ré mineur)
Dm C F C Dm (enchaînement VI V I V VI en tonalité de fa majeur)
Dm A7 (enchaînement I V en tonalité de ré mineur)

On peut effectivement voir que chaque degré correspond à une note bien précise selon la tonalité dont on parle (C = Do, D = Ré, E = Mi, F = Fa, G = Sol, A = La, B = Si)

En Ré mineur, "Dm" est bien le premier degré car en Ré c'est Ré la première note de la tonalité (il faut bien sûr ajouter le fait que Ré est mineur dans l'harmonisation sinon ce n'est pas complet mais ça s'est encore un plus gros morceau à voir... ce sera pour plus tard  grin-grin)

Tandis qu'en Fa Majeur, "Dm" correspond bien au sixième degré car en partant de Fa et en montant six notes, on tombe sur Ré (en Fa Majeur, il sera mineur)

Voilà j'ai essayé d'être clair et de ne pas trop m'éparpiller car il y aurait plein de choses à dire... mais j'espère avoir été clair et ne pas avoir rendu la chose encore plus "ambigüe"  :oops:  grin-grin

Si je n'ai pas été clair, hésitez pas à me le dire !

Hors ligne Yveline

  • Modérateur Global
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 5783
  • Total likes: 14
  • mon avatar : "Yveline" par Shadow
Re : Les principes de l'harmonie tonale
« Réponse #7 le: 09 janvier 2013 à 18:28:23 »
merci Gautier pour tous ces éclaircissements, avec toi, Natsaka, Olivier, Lionelsax ... on finira par y comprendre quelque chose, c'est sur !   

Hors ligne Shadow

Re : Les principes de l'harmonie tonale
« Réponse #8 le: 09 janvier 2013 à 23:10:18 »
:hihihi: soit il n'y a que les filles qui n'y comprennent rien, soit il n'y a que les filles qui osent l'avouer ! (rayer la mention inutile)
Ou un peut-être un subtile mélange des deux !  lol

En tout cas merci Gautier de cette explication, ca va déjà un peu mieux ! ^-^
"Ne couvrez pas de voiles sinistres tout ce qui brille. Scrutez le miroir pour découvrir le fantôme qui s'y cache."
@ http://du-bois-et-des-cordes.blogspot.fr/

Hors ligne nanny

Re : Les principes de l'harmonie tonale
« Réponse #9 le: 10 janvier 2013 à 09:17:40 »
 :merci: Lionelsax et Gautier pour vos messages, j'imprime le tout, et j'essaie de comprendre.

En fait j'ai bien assimilé dans la tonalité les gammes majeures avec dieses et avec bémols. Par contre j'ai un problème avec la construction des gammes mineures.

Je vais tout reprendre, me replonger dans mes bouquins de solfège, et je vous contacte si je bloque.

Je pense que c'est indispensable de comprendre le langage de la musique si l'on veut progresser, donc merci encore et à plus tard j'ai du travail  :ouuh:

Hors ligne BOB

Re : Les principes de l'harmonie tonale
« Réponse #10 le: 10 janvier 2013 à 09:50:48 »
ça me rappelle deux phrases célebres écoutés en deuxieme année de solfège l'année dernière. La prof parlait des gammes, des dégrées... et voilà la question:

"ça sert à quoi?" (question posé par quelqu'un de plus ou mois treinte ans)
Réponse de la prof:  "à rien, c'est comme ça, il faut le savoir et c'est tout" et voilà... belle reponse d'un professionnel de l'enseignement musical. :marteau:
Mais le pire a été quand j'ai vu que l'élève restait satisfaite avec la reponse et soulagée car finalement il fallait simplement mémoriser ça sans plus... :marteau:

Ce jour là, j'était dégouté et je ne suis plus retourné au cours de solfège (decembre 2011).
Cette année j'ai un autre prof et ça va  mieux.  :yeah2:

Hors ligne Souriya

Re : Re : Les principes de l'harmonie tonale
« Réponse #11 le: 10 janvier 2013 à 09:55:19 »
Réponse de la prof:  "à rien, c'est comme ça, il faut le savoir et c'est tout" et voilà... belle reponse d'un professionnel de l'enseignement musical. :marteau:
Einstein disait : "Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de 6 ans, c'est que vous ne maîtrisez pas ce concept"...
"Je sais pourquoi tant de gens aime couper du bois. C’est une activité où l’on voit tout de suite le résultat." Albert Einstein
http://apprendre-le-violon-a-27-ans.fr

Hors ligne Marie

Re : Les principes de l'harmonie tonale
« Réponse #12 le: 10 janvier 2013 à 11:23:38 »
Je me retrouve bien dans cette discussion. Moi c'est en primaire, pour l'explication de la division qu'on m'a dit : "cherche pas à comprendre, c'est comme ça". Comme j'en restais peu satisfaite, j'ai été étiquetée mauvaise en math et pas très futée.  grin-grin

Hors ligne Yveline

  • Modérateur Global
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 5783
  • Total likes: 14
  • mon avatar : "Yveline" par Shadow
Re : Les principes de l'harmonie tonale
« Réponse #13 le: 10 janvier 2013 à 11:38:03 »
bande de rebelles !!  :rigol:

Nanny ... et les autres : n'oubliez pas de copier aussi les explications de Natsaka dans ce sujet "annexe" : http://www.forum-violon-passion.fr/index.php?topic=2146.0

Hors ligne BOB

Re : Les principes de l'harmonie tonale
« Réponse #14 le: 10 janvier 2013 à 11:45:43 »
Le problème est venu après... j'ai dû redoubler la deuxième année de solfege et surtout assister aux cours sous peine de ne plus pouvoir continuer avec l'instrument... en tout cas le nouveau prof est très sympa, gentil et ouvert... mais je m'ennuie comme un hippopotame, dommage ne pas pouvoir sauter des niveaux...