Auteur Sujet: Romance sans parole  (Lu 1438 fois)

Hors ligne baleineverte

Romance sans parole
« le: 06 janvier 2010 à 09:35:13 »
Bonjour à tous,
Je suis actuellement entrain d'étudier le volume 3 ( et la 3ème position...). J'adore la mélodie de "Romance sans parole" mais j'ai un doute quant au doigt à utiliser pour jouer le mib et le fab. Je m'explique, est-ce que j'utilise pour le mib(2ème note remière mesure) le 4ème doigt que l'on pourrait appeler "4 moins"( ce que je fais) ou alors le 3ème  dit: "3 plus". De même pour le lab (7ème mesure 2ème note) le 4 ou le 3ème doigt??.

Autre petit problème et suggestion: le spiccato et notes piquets. 
Je trouve que ce n'est pas très évident de comprendre ces types de coup d'archet et le CD ne propose pas une écoute avec les différents types de coup d'archet, cela pourrait aider à percevoir le jeu..

Géraldine

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10888
  • Total likes: 393
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : Romance sans parole
« Réponse #1 le: 06 janvier 2010 à 10:28:29 »
Quand on aborde les morceaux à bémols, on utlise le plus souvent les doigtés en "moins", c'est plus logique et permet plus facilement de passer par ex. d'une tonalité avec 3 bémols ( comme romance sans parole ) à une tonalité avec 4 bémols. Pour simplifier, tous les doigts vont reculer au fur et à mesure qu'on va ajouter des bémols. Donc le mib et le lab sont des "-4".
Ce sera ainsi aussi plus facile de respecter le 1/9ème de ton entre par ex. un ré# et un mib, qui ne sont pas les mêmes notes ( au début, en solfège, on simplifie souvent en les confondant mais ce n'est pas le cas et au violon on peut justement les jouer différemment - ce qui est plus difficile par ex. sur un piano ou il faut l'intervention de l'accordeur de pianos ... ).
Le spiccato est expliqué page 75 du volume 2 ( avec démo audio de l'exercice ). Pour résumer rapidement, c'est un "sautillé" volontaire ( pas obtenu naturellement par la vitesse ) au talon.
Commence par travailler en spiccato sur des morceaux simples ( cela oblige à relacher la tenue de l'archet si elle n'est pas bonne, trop crispée, etc... ) puis ensuite détaché arrêté pour commencer à faire travailler les doigts qui tiennent la baguette.
si tu bloques vraiment, tu installes skype avec une webcam et je te montrerai.
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 1500 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne baleineverte

Re : Romance sans parole
« Réponse #2 le: 06 janvier 2010 à 12:14:47 »
merci,
et je vais aller m'acheter une Web cam

Valérie

  • Invité
Re : Romance sans parole
« Réponse #3 le: 12 janvier 2010 à 18:33:27 »
je viens d'essayer ce morceau c'est vraiment charmant.
au début ça m'a fait peur avec tous ces bémols, mais on s'y fait.. un petit coup d'accordeur pour vérifier que ça tombe juste.. vu que ce sont des doigtés inhabituels...
incontestablement on utilise beaucoup le -4, mais  le plus délicat pour moi c'est plutôt les enchainements de doigts nouveaux, comme par exemple la bémol /fa.
enfin, on s'amuse bien....