Auteur Sujet: TIERCE PICARDE  (Lu 4449 fois)

Hors ligne BOB

TIERCE PICARDE
« le: 22 novembre 2012 à 17:51:06 »
Comme je vois que c'est un thème passionant...
Je me permets de poser une question directe à Natsaka...
C'est quoi la tierce picarde?????
 :marteau:

Hors ligne Isaviolon

Re : TIERCE PICARDE
« Réponse #1 le: 22 novembre 2012 à 17:56:56 »
 :rigol:

Hors ligne Yveline

  • Modérateur Global
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 5783
  • Total likes: 14
  • mon avatar : "Yveline" par Shadow
Re : TIERCE PICARDE
« Réponse #2 le: 22 novembre 2012 à 18:14:07 »
allez Nat, on brûle de savoir !

Hors ligne natsaka

Re : TIERCE PICARDE
« Réponse #3 le: 22 novembre 2012 à 18:19:56 »
Je vais d'abord te donner la définition "scolaire" :
la tierce picarde est la majoration de la tierce sur le premier degré, deuxième phase de la cadence parfaite d'une tonalité mineure

Mais pour comprendre la phrase ici déclarée, il faut savoir ce qu'est un degré de tonalité, puis une cadence parfaite.

Pour me faire comprendre, je vais prendre comme exemple la tonalité "sans altération à la clef" : la mineur. Ses degrés sont en fait les accords constitué d'une note fondamentale, d'une tierce (mineure ou majeure) et d'une quinte (qui peut dans un cas être diminuée, le reste du temps, c'est une quinte juste)... Surtout, surtout, si je suis pas claire, demandez moi des précision.

Pour le la mineur, les sept degrés sont les suivants :

Degré 1 : accord de la mineur (la - do - mi)
Degré 2 : accord de si avec quinte diminuée (si - re - fa)
Degré 3 : accord de do majeur (do - mi - sol)
Degré 4 : accord de re mineur (re - fa - la)
Degré 5 : accord de mi majeur (mi - sol# - si) : le sol# est la note qui tire vers le la dans l'accord de mi majeur, ce qui fait que le sol# identifie la tonalité en la mineure... c'est la "sensible".
Degré 6 : accord de fa majeur (fa - la - do)
Degré 7 : accord de sol majeur (sol - si - re)

La cadence parfaite est une succession de deux accords, le premier sur le 5e degré (mi majeur) et le second sur le 1er degré (la mineur)...

Or il arrive que certains compositeurs n'aime pas finir une oeuvre sur une couleur de tonalité mineure. Ils décident alors de rendre l'accord de la mineur (la - do - mi) un poil de grenouille plus majeur (la - do# - mi). Cela donne un effet d'éclaircissement sur le dernier accord d'une oeuvre. Cette technique fut très utilisé par un certain Bach, Jean-Sébastien de son prénom, dit le cantor de Leipzig. Si vous voulez un exemple concret, tapez sur Youtube : BWV 565... Vous trouverez des "Toccata et Fugue en Ré mineur" avec une tierce picarde (puisque c'est ainsi qu'elle se nomme) en guide d'accord finale.

J'espère que vous vous remettrez vite de ces termes un peu hermétiques.

Nat.(serviable)
La pointe, c'est de l'autre côté !

Hors ligne Yveline

  • Modérateur Global
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 5783
  • Total likes: 14
  • mon avatar : "Yveline" par Shadow
Re : TIERCE PICARDE
« Réponse #4 le: 22 novembre 2012 à 18:31:39 »
ça a l'air pas mal, mais je pense que tu pourrais commencer par qu'est ce qu'une tierce, une quinte, une quarte, etc car, pour beaucoup de débutants, les écarts ne sont pas connus

me trompe-je ?   

et même quand on sait à la base ce qu'est une tierce, ou une quinte, c'est pas gagné (j'ai toujours pas tout compris :oops:  :rigol:)
bon, j'vais aller taper la balle, ça va m'éclaircir les idées
« Modifié: 22 novembre 2012 à 18:33:40 par yveline »

Hors ligne Lionelsax

Re : TIERCE PICARDE
« Réponse #5 le: 22 novembre 2012 à 20:37:37 »
Attention le troisième degré est augmenté en mineur tonal.
Do Mi G#

Il est majeur uniquement si on est en modal ou si on module.

L'accord augmenté ne sera usité qu'à partir du Romantisme.

Idem pour le septième degré, accord diminué comme pour le deuxième degré.
Sol# Si Ré

Il est majeur que lorsque nous sommes en modal, et en modal le cinquième degré est mineur.
Mi Sol Si

En tonal, gamme de la mineur harmonique...

La Si Do Ré Mi Fa Sol# La

En modal, mode de La ou éolien

La Si Do Ré Mi Fa Sol La


Je voulais enchaîner avec les autres modes mineur mais bon, et puis la gamme mineure mélodique ascendante et descendante mais là je vais ennuyer trop de monde.
« Modifié: 22 novembre 2012 à 20:48:53 par Lionelsax »

Hors ligne Yveline

  • Modérateur Global
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 5783
  • Total likes: 14
  • mon avatar : "Yveline" par Shadow
Re : TIERCE PICARDE
« Réponse #6 le: 22 novembre 2012 à 21:01:45 »
bon, j'vais aller taper la balle, ça va m'éclaircir les idées
Ben non, là je crois que c'est pire !

Lionelsax, si je puis me permettre, pour un prof, t'as plutôt le don de compliquer, je trouve  rolleyes !  (ou alors, je suis vraiment fatiguée)

Hors ligne Eloïse07

  • Modérateur Global
  • membre Staccato
  • *****
  • Messages: 2092
  • Total likes: 25
  • Au milieu des monts d'Ardèche
Re : Re : TIERCE PICARDE
« Réponse #7 le: 22 novembre 2012 à 21:07:46 »
Or il arrive que certains compositeurs n'aime pas finir une oeuvre sur une couleur de tonalité mineure. Ils décident alors de rendre l'accord de la mineur (la - do - mi) un poil de grenouille plus majeur (la - do# - mi).

Nat.(serviable)
Oui et souvent cela pose un souci aux élèves à qui on demande de donner la tonalité du morceau. Ben tiens,on m'a appris qu'il fallait observer le dernier accord. Du coup combien de fois je me suis plantée dans mes études musicales...  cry-cry
Mais maintenant, je ne me laisse plus faire, je visualise et je repère le piège. 
« L’automne est un andante mélancolique et gracieux qui prépare admirablement le solennel adagio de l’hiver. » George Sand

Hors ligne Lionelsax

Re : Re : TIERCE PICARDE
« Réponse #8 le: 22 novembre 2012 à 22:06:17 »
bon, j'vais aller taper la balle, ça va m'éclaircir les idées
Ben non, là je crois que c'est pire !

Lionelsax, si je puis me permettre, pour un prof, t'as plutôt le don de compliquer, je trouve  rolleyes !  (ou alors, je suis vraiment fatiguée)

Non, ça a l'air compliqué, mais si on décortique bien on se rend compte que c'est d'une très grande logique, et tout ce que j'ai raconté c'est le ba-ba de l'harmonie (A paine le début).
C'est plus compliqué lorsqu'il faut commencer à écrire dans les règles de l'art.

Dans la musique rien n'est sorcier, tout est travail. Le génie n'existe pas.

 "J'ai beaucoup travaillé. Quiconque travaillera comme moi pourra faire ce que j'ai fait." J-S Bach

Je ne parle pas de cela à mes élèves ! Malheureuse ! De la pratique avant tout ! Et du plaisir ! Et parfois de la souffrance !

Hors ligne natsaka

Re : TIERCE PICARDE
« Réponse #9 le: 22 novembre 2012 à 22:27:48 »
On m'a demandé de parler des tierces picarde, pas des différentes gammes mineures :
Et j'ai répondu.
Qu'une tierce picarde soit une caractéristique finale d'une oeuvre en mode mineur, conçu pour éclaircir cette dernière est une chose...

Les modes exotiques sont un autre sujets..
Le jour où je parlerais des modulations, je vous expliquerais dans un autre sujet, la magie des degrés pivot, les degrés III et IV... Car je peux pour le moins à ce stade vous dire que si les intervalles se chiffrent en arabe, les degrés sont chiffrés en romain...

Inutile donc mon cher Lionel d'aller parler ici de modulation... C'est un tout autre sujet. Et avant de parler de modulations, il faut que les pauvres membres assimilent les degrés... Rendez vous dans quinze jours, c'est le temps qu'il m'a fallut pour comprendre les degrés et les cadences...

Je rappelle qu'ici il est question de cadence parfaite avec tierce picarde.

Nat.(prof.)
La pointe, c'est de l'autre côté !

Hors ligne Lionelsax

Re : Re : TIERCE PICARDE
« Réponse #10 le: 22 novembre 2012 à 22:58:27 »

Pour le la mineur, les sept degrés sont les suivants :

Degré 1 : accord de la mineur (la - do - mi)
Degré 2 : accord de si avec quinte diminuée (si - re - fa)
Degré 3 : accord de do majeur (do - mi - sol)
Degré 4 : accord de re mineur (re - fa - la)
Degré 5 : accord de mi majeur (mi - sol# - si) : le sol# est la note qui tire vers le la dans l'accord de mi majeur, ce qui fait que le sol# identifie la tonalité en la mineure... c'est la "sensible".
Degré 6 : accord de fa majeur (fa - la - do)
Degré 7 : accord de sol majeur (sol - si - re)


La cadence parfaite est une succession de deux accords, le premier sur le 5e degré (mi majeur) et le second sur le 1er degré (la mineur)...



Nat.(serviable)

Si tu mets la sensible, on est en mode harmonique.
Le troisième degré est augmenté, le septième degré est diminué.

Voilà pourquoi j'ai parlé de cela, je me devais de rectifier la petite erreur car ce n'était pas tout à fait juste.

Hors ligne natsaka

Re : TIERCE PICARDE
« Réponse #11 le: 22 novembre 2012 à 23:05:33 »
Encore une fois, je parlais du mode mineur parce ce que c'est là une qu'on trouve les tierces picarde.
Tu ouvrés un sujet où tu parleras des modes mineurs...

Mais touche pas à ma picarde.

Nat. (énervée)
La pointe, c'est de l'autre côté !

Hors ligne Yveline

  • Modérateur Global
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 5783
  • Total likes: 14
  • mon avatar : "Yveline" par Shadow
Re : TIERCE PICARDE
« Réponse #12 le: 22 novembre 2012 à 23:34:50 »
 :stopviolon: Pas fini de vous chamailler les pros  :hihihi:

feriez mieux d'aller faire dodo  :sleep:

Hors ligne Lionelsax

Re : Re : TIERCE PICARDE
« Réponse #13 le: 22 novembre 2012 à 23:44:25 »
:stopviolon: Pas fini de vous chamailler les pros  :hihihi:

feriez mieux d'aller faire dodo  :sleep:

Yveline, il y a confusion, moi je suis pro de tous les trucs cérébraux et ennuyeux, Nat c'est une vraie pro du violon, et par rapport à moi c'est toi la pro Yveline !

Bon, il faut dormir !

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10926
  • Total likes: 395
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : TIERCE PICARDE
« Réponse #14 le: 23 novembre 2012 à 08:08:18 »
Pour simplifier on pourrait dire que la tierce picarde est une "tierce surprenante" (tierce majeure alors qu'on l'attend plutôt mineure).

Nat' , tu as des exemples dans des morceaux connus ? Pour moi, il y a le concerto n°5 de Brahms qui termine à la dernière mesure en SOL majeur alors qu'on était juste avant en sol mineur, mais comme c'est un enchainement de 3 accords (C D G), je suis pas certain que ça soit du picard ... grin-grin

une cadence parfaite au violon, c'est par exemple : D7 puis G, l'accord D7 "appelle" G, on l'entend bien sur une guitare, moins bien sur un violon car on ne peut jouer que 2 notes. Mais si on joue RE(0)do(2) puis RE(0)si(1) on entend quand même un peu que le premier accord appelle :coucou1: le second.
« Modifié: 23 novembre 2012 à 08:12:49 par Olivier LESSEUR »
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 2000 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr