Auteur Sujet: Tuning (ou le bolidage)  (Lu 1547 fois)

Hors ligne Christophe

Tuning (ou le bolidage)
« le: 14 avril 2010 à 04:43:16 »
Je vais commencer par une question "simple".

Je vais prendre un cas exemple au hasard, comme ça.

J'ai acheté un violon sur Internet, il a son agréable tient l'accord ,et globalement je suis très satisfait de mon achat.
Comme je vis sur une petite île du pacifique, la Nouvelle-Calédonie, il a forcément voyagé par avion, et plusieurs personnes m'ont conseillé de l'emmener réviser chez un luthier....
Seulement voila, dans la petite île, il n'y a pas de luthier. Le plus proche que je puisse trouver est à 2h30 d'avion en Nouvelle-Zélande.

Tiens finalement, pas de hasard, c'est pile poil, moi  ;D

Il se trouve que l'année prochaine, je vais justement à Auckland pour un gros mois de vacances. Et sur les précieux conseils, j'envisage de déposer mon violon pour qu'il se fasse bichonner pendant que je me ballade avec ma famille.

Alors, on arrive à la question tuning.

Que peut faire un luthier à un violon qui à priori "fonctionne" bien ?
Que peut-il améliorer ?

Et bien sur, j'ai un autre question que je devrais mettre dans un autre sujet, mais tant pis.
Visiblement, le conseil que j'ai reçu visait particulièrement le fait qu'il ait voyagé et que cela pouvait entrainer un déréglage que moi tout seul n'aurait pas su corriger.
Et là bien sur, je vais voler 2 fois avec lui pour l'emmener voir le luthier....
Quel peut être l'impact d'un voyage en avion sur un violon ?



Hors ligne jean-no

Re : Tuning (ou le bolidage)
« Réponse #1 le: 15 avril 2010 à 16:26:39 »
Bonjour Christophe,
Personnellement  j’expédie les violons réglés avec le chevalet en place et accordés, de cette manière normalement aucun violon ne peut se dérégler (l’âme)s’il est bien emballé.
Si, par contre il voyage sans le chevalet en place il faut d’office refaire un réglage d’âme, celle-ci si elle n’est pas trop longue roule dans le violon à l’arrivée et c’est tout à fait normal. Les fabricants de masse montent des âmes un bon millimètre trop long pour coincer l’âme de telle manière à ce qu’elle ne tombe pas pendant le transport et évitant ainsi aux marchands de devoir payer un luthier au cas où l’âme tombe, l’effet sur le son est bien sûr un désastre total.

« Que peut faire un luthier à un violon qui à priori "fonctionne" bien ? »

J’ai eu un cas lundi d’un violon provenant d’un nouveau site internet, le violon de bonne facture fonctionnait bien dans l’ensemble avec un son plaisant, un peu mou avec peu de volume à mon goût.
Par contre le réglage était à pi…. de rire, chevalet Aubert certes mais le premier prix que l’on monte sur les violons d’entrée de gamme pour les débutants, les chevilles fonctionnaient, mais côté mise en place esthétique on était loin du compte, en enlevant les cordes le bouton est tombé et d’un coup d’oeil par le perçage du bouton montrait l’âme de travers en contact sur les deux tranches. Une fois sortie l’âme j’ai constaté une qualité misérable et une coupe au hasard, pour un diamètre de 6 mm cette âme n’avait vu que deux printemps au lieu des 6 minimum requis.
Bref, une fois remonté l’instrument avait du mordant, du volume, des harmoniques rien à voir avec le son de départ mais effectivement il fonctionnait correctement même avant mon intervention.
A mon avis si tu vas à Auckland l’année prochaine ça serait une bonne chose de le montrer à un luthier, de toute façon au bout de deux ans d’utilisation ce n’est pas un luxe.
En attendant  je peux te donner un avis si tu m’envoies quelques bonnes photos.


http://violon-cello.fr/index.php/violons/gamme-avancee/vcc-antique
« Modifié: 09 mars 2011 à 11:58:28 par jean-no »

Hors ligne Christophe

Re : Tuning (ou le bolidage)
« Réponse #2 le: 15 avril 2010 à 22:21:50 »
Bonjour Jean-No,

Et merci du conseil, Je l'emmêne donc à coup sur chez le luthier l'année prochaine.

Mon violon est arrivé tout monté, mais désaccordé. J'ai eu l'impression la dernière fois que l'âme était légèrement en biais, le haut penché vers la touche, mais n'étant pas expert, je ne suis sur de rien.

D'ailleurs pour être honnête, mon premier choc, je l'ai eu en voyant par les ouïes une étrange barre que je ne voyais pas sur mon premier violon, la barre d'harmonie. Il a quand même fallu que je cherche sur Internet ce que c'était que cette chose.

Pour les photos, je suis capable de prendre de belles photos, avec plein de pixels  :D, mais je suppose que donner un avis technique d'après photos demande des clichés précis sur ce qui est intéressant pour toi.

A te lire, j'ai l'impression que le plus important du travail, c'est le réglage de l'âme.

Donc, grosse question, combien de temps faut il pour faire ce travail ? Je pense que je vais prendre rendez-vous à l'avance pour être sur que cela soit réalisé durant mon séjour et que je puisse revenir avec....

En tout cas merci, je n'ai pas souvent l'occasion de parler lutherie ici  8)

Hors ligne jean-no

Re : Tuning (ou le bolidage)
« Réponse #3 le: 18 avril 2010 à 10:50:04 »
Bonjour,
Oui pense à prendre rendez vous à l'avance, un remontage sans complications se fait en moins de 2 heures mais cela dépend évidemment des travaux à faire.

Donc il manque un luthier en Nouvelle -Caledonie ?
http://violon-cello.fr/index.php/violons/gamme-conservatoire/vcf
« Modifié: 09 mars 2011 à 11:59:08 par jean-no »