Auteur Sujet: Changer les cordes / Mettre de la colophane / Tendre la mèche  (Lu 2594 fois)

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10916
  • Total likes: 394
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Voici 3 fiches qui m'ont été données par Jean-No :

Changer les cordes d'un violon

En gros il y a trois techniques possibles que je vais détailler avec quelques conseils.

1) La 1ère technique est la plus compliquée et elle est utilisée surtout par des luthiers et le plus souvent plutôt sur les grands instruments comme les violoncelles,  je ne vais pas la détailler plus que cela car pour l’utiliser sur les petits instruments il faut vraiment avoir le coup de main.

2) La 2ème méthode est celle qui consiste à passer la corde dans le perçage de la cheville et y enrouler la  corde. Cette technique fonctionne si les cordes sont assez longues et si il n’y a pas trop de graphite sur la cheville, sinon elles glissent et le violon se désaccorde constamment, notamment la corde de mi qui à tendance à se dérouler de la cheville. Cette technique n’est pas adaptée même si elle est très répandue, sans doute par ignorance. En tous cas elle n’est pas à retenir.

3) La 3ème technique est celle que j’utilise, elle est simple à mettre en œuvre et ne m’a jamais posée de problème.
Tout d’abord je vous conseille de remplacer les cordes une à une afin de limiter le plus possible le phénomène du chevalet que se lève car il est entrainé par les cordes dans le sens de la tension. L’exemple donné est avec des chevilles dont le perçage est à la bonne place, proche du centre de l’espace disponible. Prenez votre corde et engagez-la dans le perçage tout en la faisant dépasser d’environ un centimètre puis commencez à enrouler la corde de trois quart de tour, arrivez-là le bout que vous avez laissé dépasser pointe vers vous. Il faut à ce moment-là courber le bout qui dépasse sur la cheville en direction de la clef de votre cheville et ensuite vous continuez à enrouler la corde en passant sur le bout recourbé. Enroulez encore deux tours puis tout en maintenant un peu de tension, d’une main vous allez engager la boule de la corde dans votre cordier et finir d’enrouler la corde puis faire l’accordage. Le fait d’enrouler la corde sur le bout recourbé empêche la corde de glisser et de se dérouler.
Quelques conseils :
-   La cheville doit rester ferme pendant l’opération pour empêcher qu’elle ne se déroule pendant l’opération.
-   Toujours enrouler du coté de la clef, si vous enrouler du coté opposé vous risquez de bloquer le mouvement de la cheville dans l’alésage et cela pourrait vous empêcher de rentrer suffisamment votre cheville. Cela entrainerait  bien-sûr des problèmes de tenue de l’accordage voire même une cheville qui ne tient pas.
-   Il est très important que le perçage des chevilles soit à un emplacement convenable, proche du centre si possible.
-   Vous pouvez appliquer un peu de graphite ou de savon sec sur le sillon du sillet et du chevalet afin de faciliter le glissement de la corde quand vous la mettrez en tension.

<a href="http://www.youtube.com/watch?v=N6HKYVeuFFk" target="_blank">http://www.youtube.com/watch?v=N6HKYVeuFFk</a>

Mettre de la Colophane

Mettre de la colophane n’est pas sorcier mais le faites-vous vraiment dans les règles ?

Admettons que vous venez d’acquérir un tout nouveau bloc de colophane, la première chose à faire et de faciliter son application. Pour cela poncez légèrement la colophane pour la rendre immédiatement adhérente aux crins. Utilisez une feuille ou une demi-feuille de papier de verre de grain allant de 80 a 180 environ. Posez la  bien à plat sur une table et frottez légèrement le bloc de colophane jusqu’à  obtenir une surface légèrement rugueuse.
Tendez votre archet,  puis commencez  à frotter à partir de la hausse en faisant des petit s va et vient d’une portée de 5 centimètres environ et après quelques allers-retours avancez petit à petit le long de l’archet jusqu'à la pointe. Mais voilà, pour bien faire il faut un mouvement supplémentaire. Ce mouvement supplémentaire consiste à tourner votre bloc de colophane régulièrement d’un quart de tour environ tout en frottant, cela parait compliqué au premier abord mais je peux vous garantir que la technique est  acquise parfaitement au bout de quelques essais. L’avantage de cette technique est d’utiliser votre bloc de colophane en entier et de ne pas vous retrouver avec un sillon au bout de quelques temps, ceux qui n’utilisent pas cette technique se retrouvent  vite avec un sillon  et ne vont utiliser que le tiers du produit.  Avec cette technique le bloc de colophane reste parfaitement plat jusqu’au bout.

Tendre la mèche d'un archet

Voici quelques conseils pour tendre un archet. Tout d’abord il faut préciser qu’il n’y pas de règle qui soit commune à tous les archets et à tous les utilisateurs.  Généralement on explique qu’il faut tendre votre archet jusqu’à obtenir un espace égal au diamètre de la baguette au milieu de celle-ci. La réalité est un peu plus compliquée mais ce principe va permettre une bonne base travail.
Il faut savoir que pour un espace donné entre votre crin et la baguette la tension ne sera pas le même selon le montage du crin, selon le bois de la baguette et pour finir le feeling de chaque individu sera différent.  Certains changent la tension selon le morceau joué, une tension donnée conviendra  à un violoniste et pas un autre, etc…. Il est donc illusoire de vouloir donner des mensurations ou proposer une quelconque technique.
Partons  donc sur le principe de tendre la baguette jusqu’à obtenir un espace égal au diamètre et à partir de là je vous propose de faire des essais en augmentant ou en diminuant un peu la tension et de vous faire votre propre idée. Prenez votre temps de jouer avec l’archet plus ou moins tendu afin de trouver ce qui vous conviendra le mieux.
Bien souvent les débutants tendent trop leurs archets, et du coup l’archet à tendance à sauter et il est difficile à maitriser.  J’ajoute également qu’il est tout à fait possible de casser un archet en le tendant excessivement

Voilà, à vos instruments ...!  :violon3sm:
« Modifié: 07 février 2012 à 09:21:04 par Olivier LESSEUR »
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 1500 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr

Hors ligne Chantal

  • Membres intégrés
  • membre Staccato
  • ***
  • Messages: 1043
  • Total likes: 0
  • Mettre le feu à son violon!!!
    • Retraite et Violon
Re : Changer les cordes / Mettre de la colophane / Tendre la mèche
« Réponse #1 le: 14 janvier 2012 à 11:10:19 »
Merci Olivier, c'est toujours bon de se remettre çà en tête, pour ne pas l'oublier    :marteau:
La corde de sol, la plus grave, suscite une sonorité riche, profonde, inspire un sentiment de noblesse. La corde de ré se distingue par son caractère plus passionné, plus vif. La corde de la s'ouvre et s'épanouit dans l'espace. La plus brillante et la plus extravertie des quatre est la corde de Mi.

Hors ligne Orliac

Re : Changer les cordes / Mettre de la colophane / Tendre la mèche
« Réponse #2 le: 28 juin 2016 à 06:51:38 »
Je ne sais pas où je dois placer cette remarque, pourtant, je me dois de mettre en garde les musiciens contre les bricolages qui d'apparence semblent faciles. Hier, j'ai vu un violon où le chevalet tombait quand on tendait les cordes avec les chevilles.
   Outre le problème particulier de cet instrument, je voudrais rappeler quelques principes simples: le chevalet a une place très précise sur la table, le déplacer nuit gravement au son. Replacer et régler un chevalet est un travail de luthier qui n'accepte pas  l'à peu près.
Le chevalet a un sens. Si vous le regardez de près vous constatez qu'il a un côté droit et un côté oblique et légèrement arrondi. Les pieds sont réglés de sorte  que l'arrière (côté cordier) est à peu près) à angle droit avec la table et le côté avant oblique. Les pieds doivent être à égale distance des ouïes et l'âme se trouve entre deux et trois millimètres derrière le pied droit.
   Un dernier conseil: déplacer ou changer l'âme est un travail de luthier professionnel : il faut tenir compte de la distance du bord de l'ouïe et du côté extérieur de l'âme qui doit être la même que celle de la barre et de l'ouïe gauche en tenant compte de la tension. Trop courte, donc avec une tension trop faible de l'âme, le son est mou, sans "grain". Trop tendue, outre le fait qu'on risque une fente de la table, le son est sec, l'émission difficile et les cordes irrégulières.
le site internet de mes violons : http://gilbertbordes-luthier.fr
:violon3sm:

Hors ligne Aria

Re : Changer les cordes / Mettre de la colophane / Tendre la mèche
« Réponse #3 le: 11 juillet 2016 à 18:41:40 »
Merci pour la vidéo sur le changement de cordes! Elle m'a bien aidé, j'ai réussi à les changer facilement

PS: j'en ai profité pour mettre un bout de cuir sous la corde de Mi, j'espère que c'est une bonne idée, en tout cas la couleur est assortie au violon
« Modifié: 11 juillet 2016 à 18:44:49 par Aria »

Hors ligne Olivier LESSEUR

  • Administrateur
  • Membre Fortissimo
  • *****
  • Messages: 10916
  • Total likes: 394
  • Apprendre c'est bien. Comprendre, c'est mieux.
    • Une méthode de violon en 8 volumes avec CDs audios, dvd-rom et DVDs de cours vidéos, pour apprendre et perfectionner le violon classique, irlandais, tzigane et jazz.
Re : Changer les cordes / Mettre de la colophane / Tendre la mèche
« Réponse #4 le: 11 juillet 2016 à 19:26:26 »
j'aurais plutôt mis un morceau de papier car il me semble que le cuir ne glisse pas ? (il faut que la corde puisse bouger pour vibrer)
Lisez le livre de olivier Lesseur le violon autrement :LVA: pour comprendre la technique et harmoniser les gestes avec l'instrument.
+ de 1500 cours vidéos GRATUITS sur la chaine Youtube "Apprendre le Violon"
La méthode d'Olivier Lesseur en 8 volumes : http://www.methodelesseur.fr