Auteur Sujet: Gammes Majeur et Mineur  (Lu 20363 fois)

Hors ligne nounax

Re : Gammes Majeur et Mineur
« Réponse #30 le: 11 décembre 2013 à 09:14:27 »
tout ça je le sais grâce aux cours de solfège de mes nains.
Mais je ne le comprends pas : quel est le rapport entre l'appellation "do majeur" et le fait qu'il n'y ait pas d'altération à la clé ?Quel est le rapport entre l'appellation "fa majeur" et le fait qu'un 'y ait qu'un bemol (sib .. cherchez le rapport) à la clé) ?
Je n'arrive pas  à apprendre ça par cceur parce que je n'ai pas encore compris le lien entre l'appellation et les altérations.

une leçon 3 ?  grin-grin kiss-kiss
"Si je ne brulais pas, crois-tu que je pourrais chanter ?"
Edith Piaf

Hors ligne nenni

Re : Re : Gammes Majeur et Mineur
« Réponse #31 le: 11 décembre 2013 à 09:31:33 »
Mais je ne le comprends pas : quel est le rapport entre l'appellation "do majeur" et le fait qu'il n'y ait pas d'altération à la clé ?Quel est le rapport entre l'appellation "fa majeur" et le fait qu'un 'y ait qu'un bemol (sib .. cherchez le rapport) à la clé) ?

Dans la vidéo n°2 du tutoriel, il explique ceci :

1. La gamme majeure de référence, c'est Do Majeur. Sa structure (l'écart entre les notes), c'est :
1 ton (do ré) | 1 ton (ré mi) | 1/2 ton (mi fa) | 1 ton (fa sol) | 1 ton (sol la) | 1 ton (la si) | 1/2 ton (si do)

2. Toutes les gammes majeures sont construites selon cette structure.
Donc, si je veux une gamme de ré majeur,
je prends mes notes : re mi fa sol la si do ré,
et je les "altère" pour qu'elles aient les bons "écarts" de ton (1 | 1 | 1/2 | 1 | 1 | 1 | 1/2)

ré mi : 1 ton (ok)
mi fa : 1/2 (pas ok, donc j'altère le fa : mi fa# = 1 ton, et là c'est ok)
du coup on n'a plus fa sol, mais fa# sol : 1/2 (ok)
sol la : 1 (ok)
la si : 1 (ok)
si do : 1/2 (pas ok : on altère le do : si do# : 1 ton, c'est ok)
do# ré : 1/2 (ok)

3. donc ré majeur a deux altérations à la clé (armure fa# do#)
et réciproquement, si je vois fa# et do# à la clé dans ma partition, je sais que je suis en ré majeur (ou en sa correspondante mineure, mais là, je n'ai pas encore vu comment ça marche) puisque ce sont les altérations qui permettent à la gamme qui commence par ré d'avoir la même structure (1 1 1/2 1 1 1 1/2) que la gamme de référence (do majeur : probablement la gamme "de référence" parce qu'aucune de ses notes ne sont altérées ; mais là il faut demander confirmation au professeur).

J'espère ne pas m'être trompée (afin de ne pas t'induire en erreur grin-grin)
« Modifié: 11 décembre 2013 à 09:36:42 par nenni »
"Don't know what I want, but I know how to get it" (Sex Pistols)

Hors ligne nounax

Re : Gammes Majeur et Mineur
« Réponse #32 le: 11 décembre 2013 à 10:10:51 »
Ok, c'est très clair, bien plus clair qu'un cours live d'école de musique musique ...
Le hic c'est qu'il n'y a ps de moyen simple de faire le lien entre l'appellation et les altérations, donc faut que j'arrive à l'apprendre. Et le truc des avant derniers bemol et des demi tons en plus ... mon cerveau l'efface régulièrement de mon disque dur ...

Merci pour ces éclaircissements très très très clairs et intéressants.

Encore des questions : composante mineure kesako ?
Mes enfants me parlent aussi de la "sensible"  : kesako itou ?

 grin-grin kiss-kiss
"Si je ne brulais pas, crois-tu que je pourrais chanter ?"
Edith Piaf

Hors ligne Marie

Re : Gammes Majeur et Mineur
« Réponse #33 le: 11 décembre 2013 à 11:13:48 »
"Si une mélodie est trop grave pour moi pour pour mon violon et que je veux la monter de 1 ton, je fais comment ? Et bien je change la gamme en utilisant les dièses. Et si je veux baisser, les bémols." (Olivier)

C'est concret et ça me parle ! Pour le reste, j'ai tout bien appris dans les volumes 1 et 2, mais je n'ai pas encore intégré à la pratique je dirais...


Hors ligne Marie

Re : Gammes Majeur et Mineur
« Réponse #34 le: 11 décembre 2013 à 11:32:22 »
Alors la complainte de saint Nicolas est en Sib majeur ? Elle n'a qu'un Sib à la clef...

Hors ligne nounax

Re : Gammes Majeur et Mineur
« Réponse #35 le: 11 décembre 2013 à 11:38:11 »
t'inquiète tout cela ne me sert strictement à rien dans la pratique, mais alors jamais jamais, mais c'est un truc apparemment très très très important pour un prof de musique, le mien veut absolument que je sache tout ça par coeur, je lui ai déjà fait comprendre que, à moins d'une explication claire sur le fonctionnement et aussi sur l'intérêt pratique, je n'arriverais pas à retenir tout ça, je crois qu' il a laissé tomber vu mon peu d'intérêt pour la chose.

Quand il me dit de travailler une gamme de la mineur au violon, bah la gamme elle est écrite devant mes yeux, bien obligé car il faut les positions aussi, donc je n'ai tjs pas compris pourquoi il faudrait que je sache qu'un morceau avec un sib à la clé (par exemple) ça s'appellerait comme ça ou comme ça. L'essentiel c'est de le jouer non ?

Déjà là j'ai progressé : j'ai compris e que vous avez expliqué.
De là à le redire à mno prof de violon, ... va falloir faire passer le père noel ...



"Si je ne brulais pas, crois-tu que je pourrais chanter ?"
Edith Piaf

Hors ligne louis

Re : Re : Gammes Majeur et Mineur
« Réponse #36 le: 11 décembre 2013 à 12:28:57 »
De là à le redire à mno prof de violon, ... va falloir faire passer le père noel ...

Laisse le père noël tranquille, il bosse sur ma commande je crois  :jesors:

Hors ligne Hoshibang

  • Membres intégrés
  • Membre Spiccato
  • ***
  • Messages: 113
  • Total likes: 0
  • «Déclaré source de jeunesse par votre corps.»
Re : Re : Gammes Majeur et Mineur
« Réponse #37 le: 11 décembre 2013 à 12:42:13 »
Alors la complainte de saint Nicolas est en Sib majeur ? Elle n'a qu'un Sib à la clef...

La gamme de Sib M comporte un SIb et un Mib à la clef.
Sib (+1) DO (+1) Ré (+1/2) Mib (+1) FA (+1) SOL (+1) LA (+1/2) SIb

Je vois mal sur l'image mais il me semble qu'il n'y a qu'un SIb.
Un sib à la clef c'est la gamme majeure de Fa qui est la seule gamme majeure sans altération qui comporte un bémol à la clef.Toutes les autres sont des gammes majeures altérées (Lab Réb solb Dob - Majeur)
Ou la gamme mineure de Ré. Ce qui semble être le cas.
« Modifié: 11 décembre 2013 à 12:58:13 par Hoshibang »
La source désapprouve presque toujours l’itinéraire du fleuve.

Hors ligne tritongue

Re : Re : Gammes Majeur et Mineur
« Réponse #38 le: 11 décembre 2013 à 13:11:42 »
t'inquiète tout cela ne me sert strictement à rien dans la pratique, mais alors jamais jamais

Ok ça confirme donc ce que je pense. Ce n'est pas nécessaire pour savoir jouer un morceau mais nécessaire pour savoir de quoi on parle.
En gros ce que je comprends des gammes : c'est du vocabulaire permettant je suppose de se situer dans un morceau.

Pendant un petit moment j'ai eu l'impression qu'on pouvait en quelque sorte dire quelque chose du genre :" ce morceau en Do majeur, je vais plutôt le jouer en ré mineur pour lui donner de la légèreté".
Un truc comme une espèce de clé de retranscription pour changer les notes jouées sur un morceau pour l'avoir plus ou moins grave sans forcément sauter directement d'une octave.

Hors ligne Hoshibang

  • Membres intégrés
  • Membre Spiccato
  • ***
  • Messages: 113
  • Total likes: 0
  • «Déclaré source de jeunesse par votre corps.»
Re : Re : Re : Gammes Majeur et Mineur
« Réponse #39 le: 11 décembre 2013 à 13:23:04 »
Ok ça confirme donc ce que je pense. Ce n'est pas nécessaire pour savoir jouer un morceau mais nécessaire pour savoir de quoi on parle.
En gros ce que je comprends des gammes : c'est du vocabulaire permettant je suppose de se situer dans un morceau.

Tout dépend de ce que tu fais de ton instrument.Tu n'en as pas besoin pour jouer un morceau, mais si tu joues avec d'autres musiciens, connaitre les gammes et le mécanisme des intervalles / notes devient indispensable.
Exemple tu connais un morceau en Rém et tu joues avec un chanteur qui a besoin que ce soit joué en Mim (Juste un ton d'écart). Il faut que tu comprennes et assimiles le jeu des gammes pour le suivre.
Ou encore si tu veux improviser. Le même cas t'obligera à connaitre le doigté de la gamme de Mim ou de Sol majeur (qui a pour relative mineure Rém).
Et quand tu joues seul, peut être préféreras tu interpréter un morceau dans une gamme différente de celle du morceau en question parce-que tu la préfères plus aigu ou plus grave.

Ce n'est pas indispensable quand on débute, ça le devient quand on veut dépasser un certain niveau et se faire plaisir.
Je trouve ça intéressant la théorie musicale
La source désapprouve presque toujours l’itinéraire du fleuve.

Hors ligne nenni

Re : Re : Gammes Majeur et Mineur
« Réponse #40 le: 11 décembre 2013 à 13:28:18 »
tout cela ne me sert strictement à rien dans la pratique

Ben si !
Pour improviser sans faire de cacophonie, faut bien savoir sur quelles notes on part, non ?
Ou pour retrouver à l'oreille une mélodie, c'est toujours plus facile quand on sait quelles notes on peut utiliser et quelles notes on ne doit pas (sauf altération supplémentaire) utiliser, non ?

Et puis (en tout cas de mon point de vue), tout comme nommer les notes aide à former l'oreille (parce que sinon on ne peut pas nommer et donc mal identifier ce que l'on entend), les gammes (ou la grammaire du solfège) aide à mieux comprendre les "phrases" musicales que l'on joue. C'est un peu comme un enfant qui apprend à parler et qui tout à coup, parce qu'il peut nommer et définir les couleurs, les objets, les sentiments, etc. comprend mieux ce qu'il se passe autour de lui, peut les mettre en relation et comprendre encore davantage et surtout, peut avoir plus de liberté et de finesse (puisque la gamme des choix qu'il peut faire dans ses interactions augmente) dans sa manière d'interférer avec son entourage et son environnement, non ?

edit :
après, pour jouer un morceau, ce n'est pas indispensable.
C'est comme ça que je faisais au piano : je prenais ma partition et je jouais les notes que je lisais, et le reste ne m'intéressait pas.
Mais le violon n'est pas visuel comme le piano. Du coup, on (ou en tout cas moi) a une relation plus intime avec les notes ; l'oreille devient vraiment importante (elle l'est aussi au piano, mais le support visuel permet d'être plus paresseux de l'oreille, alors qu'avec le violon, l'oreille est le premier outil de jeux (les yeux ne servent à rien du tout).
Du coup, en essayant de comprendre la langue qu'est la musique-solfège, on se rend compte qu'en fait, c'est un des paramètres qui peuvent permettre d'accompagner son violon et de jouer (pas dans le sens musical) avec lui et avec sa voix plutôt que de simplement suivre telle ou telle partition.
Pour l'instant je ne joue que les cordes à vide pour comprendre l'archet etc. Mais j'espère bien , par la suite (dans très longtemps), pouvoir faire parler mon violon en dehors des partitions, chercher un peu de liberté musicale avec lui, et avoir ainsi une relation vraiment ludique et intime à la fois. (oui, je rêve là ^^ mais ça me tire en avant :) )
« Modifié: 11 décembre 2013 à 13:42:51 par nenni »
"Don't know what I want, but I know how to get it" (Sex Pistols)

Hors ligne tritongue

Re : Gammes Majeur et Mineur
« Réponse #41 le: 11 décembre 2013 à 14:41:29 »
ok je vois bien l'intérêt de la chose désormais.
Je vois ça comme un dialecte dans la langue qu'est la musique.
Il y a plusieurs façon de dire la même phrase dans une même langue avec plus ou moins les même mots.
Après c'est sûr que quand on est seul on parle pas vraiment tout haut donc ce n'est pas très utile Sauf si on veut se forcer à parler avec un accent ;)
Je ne suis pas sûr de bien retranscrire ce que j'ai compris mais bon ...
Je vais me replonger un peu dans les gammes pour accrocher ce que j'avais lu (et oublié) à des idées un peu plus concrètes. :D
Un grand merci.

Hors ligne Marie

Re : Gammes Majeur et Mineur
« Réponse #42 le: 11 décembre 2013 à 15:41:40 »
Je crois que c'est en fa majeur ma partition...

Hors ligne nounax

Re : Gammes Majeur et Mineur
« Réponse #43 le: 11 décembre 2013 à 15:45:03 »
eh les gars, vous parlez à une gonzesse (moi) qui n'en est pas du tout à improviser sur quoi que ce soit !
Je joue ce qui est écrit et point, c'est déjà pas mal pour mon niveau, et en plus je n'ai pas vraiment de penchant pour l'improvisation.

pour trouver une mélodie à l'oreille je place mes doigts en fonction des écarts souhaités entre les notes, sans me demander dans quelle tonalité je suis. Et d'ailleurs quand je travaille mes gammes en 2e 4e et 5e position en fait je joue à l'oreille, ce qui est idiot car, si on me demandait de placer une note toute seule en 2e position, pas sur que la trouverais très vite. Mais à force de pratiquer je commence à mieux visualiser la gamme et les arpèges.

Au pire si on me demande de modifier une partition on me dit de combien de ton et le reste je le trouve à l'oreille mais c'est rare que je fasse ce genre de manip

enfin bref je m'en sors bien comme ça, et je suis persuadée que, le jour où j'en aurai besoin, j'apprendrai tout ça très vite !
Mais merci pour toutes ces infos qui sont des sésames pour avoir l'air moins bête en école de musique !
"Si je ne brulais pas, crois-tu que je pourrais chanter ?"
Edith Piaf

Hors ligne Hoshibang

  • Membres intégrés
  • Membre Spiccato
  • ***
  • Messages: 113
  • Total likes: 0
  • «Déclaré source de jeunesse par votre corps.»
Re : Gammes Majeur et Mineur
« Réponse #44 le: 11 décembre 2013 à 16:31:17 »
Marie

Je pense que c'est Ré mineur d'après ce que je me souviens de la photo, car les accord au dessus commence par un Dm je crois et la première note est un D.La première note après le triolet de départ.
Non?
La source désapprouve presque toujours l’itinéraire du fleuve.