Forum Violon Passion

Méthode LESSEUR : Apprendre le violon Classique, Irlandais, Jazz => J'apprends le violon - volume 1 => Discussion démarrée par: SophieD le 08 août 2016 à 09:30:04

Titre: Les déboires d'une débutante (parmi d'autres)
Posté par: SophieD le 08 août 2016 à 09:30:04
Voilà, pour plus de clarté, je remets ici le début d'une discussion sur mes premières notes, et la corde de mi cassée, commencée dans un autre fil et un peu hors sujet...

Oui, jouer avec l'archet, c'est comme conduire, on guide l'archet plus qu'on le tient, on l'accompagne sur son chemin avec souplesse et fluidité, une "conduite" heurtée correspondrait à un jeu à faire fuir le chat ...

C'est pas évident de faire attention à tout, le soutien de l'archet entre les doigts, la pression (ou  non) sur la corde, garder l'archet parallèle, surveiller les mouvements du poignet et du coude, ne pas hausser les épaules... ça demande de l'entraînement. En même temps, j'aime bien le côté technique qui m'oblige à travailler la dimension corporelle. J'ai beaucoup de mal à bosser de manière continue (au clavier ça devient un problème), et là du coup, hop je donne quelques coups d'archet pendant un temps bref, le mieux que je peux, puis je repose le violon. Et je refais ça une heure plus tard. Il faut juste que je n'oublie pas de tendre la mèche avant de jouer, et de la détendre après avoir joué (ça m'est arrivé de jouer sans la tendre, j'ai seulement compris après pourquoi le jeu me paraissait bizarre  lol
Et le son n'est pas si vilain, il est même assez beau compte tenu de mes limites, et au moins il n'est pas complètement faux puisque ce sont des cordes à vide accordées  :super:
Titre: Re : Les déboires d'une débutante (parmi d'autres)
Posté par: Françoise le 08 août 2016 à 12:19:56
C'est pas évident de faire attention à tout

Je crois que tu as mis le doigt sur LA difficulté du violon! Le plus gros du boulot, il est dans le cerveau!
Titre: Re : Les déboires d'une débutante (parmi d'autres)
Posté par: SophieD le 08 août 2016 à 14:12:12
Excellent! Je pense que c'est un avantage d'être tenace voire têtue avec cet instrument!

 :clindoeil2: Chuis plutôt de ce genre-là :

http://www.youtube.com/watch?v=IocLkk3aYlk
Titre: Re : Les déboires d'une débutante (parmi d'autres)
Posté par: Françoise le 08 août 2016 à 21:57:12
 :20sur20: Magnifique, je suis en totale admiration!
Titre: Re : Les déboires d'une débutante (parmi d'autres)
Posté par: Olivier LESSEUR le 09 août 2016 à 03:58:51
 :appl:

ça me refait penser à un best-seller des années 80, l'homme qui marchait dans sa tête, de patrick Segal.

c'est ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Patrick_Segal

Et oui, en apprenant le violon, on "découvre" la puissance de notre cerveau :violon-rock:
Titre: Re : Les déboires d'une débutante (parmi d'autres)
Posté par: SophieD le 09 août 2016 à 06:21:15
Ah faudra que je le relise ! Ce qui me frappe au premier abord, c'est que cette personne ne devait pas avoir un fauteuil "ultra-léger" comme on en fait aujourd'hui, et ça, franchement c'est balèze ! Il devait avoir des épaules de nageur  :ouuh:  Mais le titre est trompeur : s'il marchait dans sa tête, il roulait de par le monde, il se bougeait et devait sans doute se dire constamment : oui, je peux !
Je vais essayer de retrouver ce livre pour le lire  :merci:

Et oui, en apprenant le violon, on "découvre" la puissance de notre cerveau :violon-rock:

Je dirais presque plutôt de notre esprit... quelqu'un me parlait un jour de la nécessité d'être pleinement "présent"... ces trucs-là sont très à la mode, mais je découvre qu'un des moyens d'apprendre à "être là", c'est bien la musique. On ne peut pas jouer distraitement, même si on connait un morceau par coeur. Jouer demande d'être présent à ce que l'on fait - et je découvre que c'est encore plus vrai avec le violon (sans doute aussi au clavecin, mais j'en ai moins conscience). C'est vraiment un chemin passionnant !

Pour revenir à mon sujet, là j'en suis aux noires-blanches et je me demandais s'il faut décoller l'archet de la corde lorsqu'on inverse le sens. J'ai vu qu'il y a un mouvement de pronation-supination (que je dois tester aujourd'hui), mais est-ce que la mèche doit/peut rester collée à la corde ? Ca change "l'attaque", si je ne décolle pas, non ? (enfin je ne sais pas si je m'explique bien, si c'est pas le cas faudra me le dire)

PS : Olivier, 4:58 c'est une tentative de rattraper le décalage horaire Belgique-France dans l'autre sens ??  :humour: d'un matin sans café  :clindoeil2:
PS2 : il manque un smiley avec une tasse de café dans cette collection !!! (par exemple : http://www.picgifs.com/smileys/coffee/ )
Titre: Re : Les déboires d'une débutante (parmi d'autres)
Posté par: Olivier LESSEUR le 09 août 2016 à 07:02:49
j'étais debout depuis 1 heure déjà, pour cause de JO dans ma deuxième passion :ping:

Pour répondre à ta question sophie, oui mais c'est un peu compliqué à expliquer par écrit et surtout en quelques phrases. Et c'est un peu tôt aussi pour étudier tout ça, Je l'explique justement dans mes cours vidéos du volume suivant de j'apprends le violon, il y a des exos pour travailler cela, et c'est encore expliqué encore plus en détail avec le stage audio de mes études 2 (après la fin du volume 2 de j'apprends le violon). C'est ce que j'appelle "le jeu en 3D"

Ce sont des pistes différentes à travailler, c'est très subtil il faut le dire et cela s'intègre dans disons "ma" progression pédagogique sur 4 cordes où même si la progression peut paraître très lente au début, les objectifs sont ambitieux sur le plan de la "fusion" instrumentiste / instrument : l'interprétation, être à l'aise le plus tôt possible avec son violon et son archet, sont des thèmes qui me tiennent beaucoup à coeur. Et pour cela, disons qu'il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs ... you see ? :clindoeil2:

Pour l'instant, ne décolle pas la mèche, joue le plus possible avec le "soutien de la corde jouée" pour entourer la baguette au niveau tenue sans la serrer. Ensuite ce sera plus facile d'avoir une tenue et un jeu d'archet le plus souple possible.
Titre: Re : Les déboires d'une débutante (parmi d'autres)
Posté par: powting le 09 août 2016 à 08:42:35
Cette vidéo,quelle claque…
Cela relativise un peu ( beaucoup) nos petits problèmes existenciel.
Titre: Re : Les déboires d'une débutante (parmi d'autres)
Posté par: Olivier LESSEUR le 09 août 2016 à 09:22:17
 etun
Titre: Re : Re : Les déboires d'une débutante (parmi d'autres)
Posté par: SophieD le 09 août 2016 à 20:44:57
Cette vidéo,quelle claque…
Cela relativise un peu ( beaucoup) nos petits problèmes existenciel.

Le manque peut paraitre petit ou grand, mais que ce soit une phalange, un bras ou deux jambes, ce n'est pas la quantité qui change le fait qu'on doive bosser sur soi, se dépasser, s'accepter comme on est... Si on n'accepte pas, on lutte, et ça, le violon va le sentir (je crois)...

Par exemple, en cherchant des infos sur les épaulières, je suis tombée sur les vidéos de la fac de musique d'Utrecht, qui avait fait une recherche sur l'équilibre physique du violoniste (http://www.violinistinbalance.nl/index.html). Eh ben, ce qui me frappe le plus, c'est la différence entre la pièce-test jouée par le musicien pas bien dans son corps et en lutte avec le violon, et la manière dont il la joue dès lors qu'on l'a aidé à corriger sa posture avec des outils adaptés (et du coup j'ai fait bien gaffe à cette histoire d'épaulière, pour pas que mon corps s'adapte à elle plutôt que l'inverse... ça m'a pris du temps mais ça s'améliore !)

Conclusion : il ne faut pas avoir de grands bobos, il suffit parfois d'un trop long cou, d'un bras trop petit... si on ne respecte pas ce que l'on est, ben le violon ne nous le pardonnera pas... je crois...
...et p't-être que c'est aussi ce que le violon demande : qu'on le joue comme il est ? avec ses caractéristiques, sa manière de vibrer, de répondre, sa personnalité, ses bobos et ses défauts...? Le jouer malgré sa corde de mi en moins ?  :clindoeil2:
Titre: Re : Re : Les déboires d'une débutante (parmi d'autres)
Posté par: SophieD le 09 août 2016 à 20:56:07
j'étais debout depuis 1 heure déjà, pour cause de JO dans ma deuxième passion :ping:

quel(s) sport(s) ? (l'intuition me porte à mettre des "s", curieux..........)  :clindoeil2:
Titre: Re : Les déboires d'une débutante (parmi d'autres)
Posté par: Olivier LESSEUR le 09 août 2016 à 21:30:35
table tennis, je suis justement à rio en ce moment - entre 2 montages de cours vidéos :violon-rock: - grande soirée avec le top mondial en quarts de finale.

Mais on s'écarte un peu du violon ... (encore qu'il y a des similitudes mal connues entre les deux)

Tu ne connais peut-être pas le violoniste israélien Perlman, sophie ? regarde sa bio sur wiki, tu prendras un coup de boost, le violon peut aussi s'adapter à son musicien, tout est possible.
Titre: Re : Re : Les déboires d'une débutante (parmi d'autres)
Posté par: SophieD le 09 août 2016 à 23:15:20
Tu ne connais peut-être pas le violoniste israélien Perlman, sophie ? regarde sa bio sur wiki, tu prendras un coup de boost, le violon peut aussi s'adapter à son musicien, tout est possible.

Mais non je ne connais pas, je suis une INCUUUUUUULTE du violon !!!! (et d'un tas d'autres choses, y compris le tennis de table, sauf que j'ai vu un Roumain battre un Français hier...)  :marteau:

Ce que je voulais dire, c'est que je suspecte (mais je me trompe peut-être) que le violon demande à ce que l'on soit bien avec son corps, qu'il s'adapte au musicien si (et seulement si) celui-ci s'accepte tel qu'il est...
Mon idée, c'est que si Itzhak Perlman avait tenté de jouer tout en luttant en même temps contre son corps, ben ça n'aurait pas du tout donné la même chose. J'ai juste regardé cette vidéo (https://www.youtube.com/watch?v=CTE08SS8fNk) et ce qui me frappe, c'est l'harmonie entre le violoniste et son instrument... cet homme jubile, on dirait qu'il caresse amoureusement son violon avec sa joue, et vraiment c'est tout simplement magnifique !
Et oui ça y est je suis fan de Perlman !  :youpi:

J'en profite pour partager le lien de la page Youtube d'Itzhak Perlman, avec des vidéos conseil que je regarderai demain en plus de ma dose quotidienne "olivier" : https://www.youtube.com/user/itzhakperlman/videos
Et sur Facebook : https://www.facebook.com/Itzhakperlmanofficial/
Titre: Re : Les déboires d'une débutante (parmi d'autres)
Posté par: Olivier LESSEUR le 10 août 2016 à 04:33:23
... j'ai vu un Roumain battre un Français hier...
ah là la ... c'est pas gentil de remuer le couteau dans la plaie :ping: je suis un gros supporter du français de 20 ans simon Gauzy n°18 mondial ! Il a un grand talent mais manque encore un peu de maturité. Le ping est un sport où le mental et l'expérience sont très très importants.

Mon idée, c'est que si Itzhak Perlman avait tenté de jouer tout en luttant en même temps contre son corps, ben ça n'aurait pas du tout donné la même chose.

c'est tout à fait ça, je pense qu'il a eu la chance de tomber très jeune sur un vrai pédagogue, qui a su écouter son corps et son chemin musical inné, pour adapter la technique du violon à ce surdoué si particulier. Et d'une certaine manière, il a eu aussi la chance de naître dans un pays comme Israël, car il y a 60 ans, la pédagogie du violon en France l'aurait sans doute rejeté, j'en ai peur ... (maintenant les choses ont évolué et continueront d'évoluer, c'est sûr)
Titre: Re : Les déboires d'une débutante (parmi d'autres)
Posté par: Françoise le 10 août 2016 à 17:09:11
Merci pour tes trouvailles Sophie!
Titre: Re : Les déboires d'une débutante (parmi d'autres)
Posté par: powting le 10 août 2016 à 18:49:47
 etun
Titre: Re : Les déboires d'une débutante (parmi d'autres)
Posté par: MURIELLE le 11 août 2016 à 10:13:21
 etun
Titre: Re : Les déboires d'une débutante (parmi d'autres)
Posté par: SophieD le 28 août 2016 à 10:06:56
Ça y est, je suis lancée ! Malgré la chaleur (mon violon a failli se noyer, découverte de l'intérêt d'avoir un mouchoir dans la trousse à "outils" pour poser sur la mentonnière), je revois mes premiers ré, les noires et les blanches, sur différentes cordes, bref des petites bases sympa comme tout.

Je ne vanterai jamais assez les mérites du cahier d'exercices, parfait pour quelqu'un comme moi, qui a besoin d'y voir clair.  :merci: Olivier !!

Petite question : les battements au pied, j'accroche pas. Ça me déconcentre par rapport au reste, ça me demande beaucoup d'attention et d'effort physique pour gérer le mouvement et du coup, la tenue se casse la figure et le rythme aussi... Bref ça a l'air contre-productif chez moi.
Je peux rester avec le métronome ? En général je m'en sors pas trop mal, je crois, du moins à ce stade.....  :clindoeil2:
Titre: Re : Les déboires d'une débutante (parmi d'autres)
Posté par: Olivier LESSEUR le 28 août 2016 à 10:21:02
y a pas de quoi sophie, comme je le dis souvent, tu me remercieras surtout en travaillant avec plaisir sur les 4 cordes, et les progrès entretiendront la motivation :violon-rock:

pourvoir battre du pied tout en jouant, c'est effectivement difficile. Si tu n'y arrives pas maintenant il ne faut pas t'inquiéter, c'est très normal. C'est juste une chose à mettre dans un tiroir et la ressortir de temps en temps, un jour tu y arriveras.

Tu es droitière des pieds ? Si tu es gauchère avec un ballon, c'est du coup moins simple car l'appui du corps et plus à gauche et pas facile d'à la fois soutenir et bouger.

Oui, métronome et/ou playbacks, accompagnements, selon l'humeur du jour ou la personnalité musicale (comme tu as fait de la musique avant, tu es habituée au métronome, en moyenne ceux qui démarrent de zéro ne sont pas fan du métronome)
Titre: Re : Re : Les déboires d'une débutante (parmi d'autres)
Posté par: SophieD le 28 août 2016 à 10:37:48
Tu es droitière des pieds ? Si tu es gauchère avec un ballon, c'est du coup moins simple car l'appui du corps et plus à gauche et pas facile d'à la fois soutenir et bouger.

Oui, métronome et/ou playbacks, accompagnements, selon l'humeur du jour ou la personnalité musicale (comme tu as fait de la musique avant, tu es habituée au métronome, en moyenne ceux qui démarrent de zéro ne sont pas fan du métronome)

Merci pour la réponse ultra-rapide ! Pour les pieds, c'est compliqué parce que le côté droit est nettement plus faible, et le pied déformé, sans compter le reste de l'architecture des membres inférieurs qui se déforme aussi depuis quelque temps. Pour bien faire, il faudrait que j'essaie assise, c'est le seul moyen, mais ça me frustre, je préfère le jeu debout (ça peut paraître paradoxal, mais c'est vrai et difficile à expliquer...)

Je n'ai jamais joué au métronome auparavant, je ne sais pas pourquoi on ne l'utilise pas au clavecin. Du coup j'ai appris à sentir la pulsation. Normalement je suis nulle en rythmes, sauf si je les ai entendus et "vécus". Les noires, blanches, ça va. Pour les rythmes irréguliers, le ternaire, etc. je dois encore bosser  :clindoeil2:
Titre: Re : Les déboires d'une débutante (parmi d'autres)
Posté par: Olivier LESSEUR le 28 août 2016 à 18:33:45
on peut aussi jouer très bien assis, il y a un virtuose du violon pour le rappeler ...

Il y a la théorie ... et la pratique. Dans tous les cas, c'est le résultat qui compte !