Forum Violon Passion

Espace d'échanges et discussions => Les coups de foudre pour le violon => Discussion démarrée par: fredfff le 16 février 2016 à 21:41:31

Titre: violon un jour.. toujours..
Posté par: fredfff le 16 février 2016 à 21:41:31
Bonjour à tous. Voici mapetite histoire puisque c'est la question du topique!
J'ai commencé la musique avec la guitare classique. Mon frère en jouait donc l'envie m'est venue de là. Et puis j'ai commencé à m'éclater avec Asturias par exemple. Et là mon frère décède. Et je déteste la guitare.
Je passe au piano. Une prof russe dépressive qui me donne 3 cours et part se faire interner si j'ai bien compris ce qu'elle m'a dit. Alors je continue seule et je me fais vraiment plaisir. Entre temps une maladie orpheline, rare, dormante, s'est déclarée. Sauf qu'à l'époque et ce, durant 7 longues années... personne ne sait ce que j'ai et l'on me traite de menteuse profiteuse feignasse etc. Médecins, famille.. tout le monde. Et puis je passe enfin le bon examen médical et là on sait enfin ce que j'ai. La sécu et la MDPH sont très frileuses par cette maladie "récente" et quasi inconnue... donc je n'ai aucune aide. Je ne peux pas travailler. Je n'ai pas pu aller jusqu au bac. Bref. Je vois mon avenir dans la rue, le jour où mes parents/mon conjoint ne seront plus là. Et je me dis que dans la rue, le piano ne va pas être possible. Vivre sans musique non plus. Et l'image de musiciens de rue que j'aie, c'est celle de violonistes. Avant le piano je voulais déjà faire du violon mais tout le monde me disait que c'était le pire des instruments à maitriser.. que je n'y arriverais jamais. Donc j'avais choisi le piano.
Mais là, il était temps de prendre ma revanche!!! Alors voilà. Depuis, lorsque je dois attendre 24h sans jouer, je suis de mauvaise humeur. C'est une drogue! (Douce!). Qui plus est, c'était un défi personnel que d'y arriver malgré mes soucis. Histoire d'avoir un peu l'impression de ne pas être juste une fille malade et sans avenir. Mais j'ai toujours la peur qu'on m'enlève ma fille un jour si le papa disparait.. enfin bref. J'arrête là. Je ne sais pas si l'histoire est belle racontée ainsi alors je clos de cette façon: le violon m'aide avec ma maladie et me redonne une estime. Parfois il y a des séances parfaites.. rien ne grince .. je suis souple et détendue... et parfois rien ne passe. Ça dépend des jours. Mais peu importe. Je revis!
Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: Lau le 16 février 2016 à 23:30:49
Je revis!

 :aimemusique:
Parcours de vie pas facile, mais c'est super que la musique t'aide à retrouver un équilibre.
Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: Françoise le 16 février 2016 à 23:37:01
Je te souhaite une belle et longue vie pleine de musique. Courage, dans quelques années, ta fille va pouvoir se joindre à toi et là...
Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: Xav le 17 février 2016 à 08:54:31
 :violoniste1sm:
Bonne et heureuse continuation  :wink:
Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: meritites le 17 février 2016 à 09:56:56
 :aimemusique: Bonne continuation!!
Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: fredfff le 17 février 2016 à 14:17:27
Merci! Je sors de chez mon neurologue, j'ai 2 traitements à essayer mais les effets secondaires vont être difficiles pendant 2 semaines.. j'espère pouvoir jouer quand même!
Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: nounax le 17 février 2016 à 15:00:38
Bravo ! mille bravos !

Ton témoignage me touche profondément car il y a aussi des blessures profondes dans ma vie, et le violon est une drogue douce (et parfois dure), plus je pratique plus j'ai envie de pratiquer.
et pourtant je suis incapable de jouer en public toute seule, c'est maladif ...
pour moi aussi l'image du violoniste c'est d'abord le musicien de rue ...

continue jour après jour, le violon est un instrument tellement "enveloppant", tellement prenant, qu'il rassasie, remplit totalement et construit.

 :amour1:
Titre: Re : Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: fredfff le 18 février 2016 à 13:48:32
Bravo ! mille bravos !

Ton témoignage me touche profondément car il y a aussi des blessures profondes dans ma vie, et le violon est une drogue douce (et parfois dure), plus je pratique plus j'ai envie de pratiquer.
et pourtant je suis incapable de jouer en public toute seule, c'est maladif ...
pour moi aussi l'image du violoniste c'est d'abord le musicien de rue ...

continue jour après jour, le violon est un instrument tellement "enveloppant", tellement prenant, qu'il rassasie, remplit totalement et construit.

 :amour1:

Exactement!
Le violon est un instrument charnel. Comme le violoncelle etc...
Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: nounax le 18 février 2016 à 15:20:34
oui, et je ne l'imaginais pas  comme ça au départ.
quand on y réfléchit, on embrasse l'instrument quand on en joue.
Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: fredfff le 18 février 2016 à 18:32:25
Moi non plus! Je n'y avais pas réfléchi avant d'en jouer. Peut etre est ce le bois aussi qui provoque cette sensation. Et de l'avoir sur son épaule, contre soi. Le bras droit fait un geste de caresse allé/retour et la tension des crins (de chevaux! Là aussi comme le bois c'est naturel et "vivant") sur les cordes doit etre douce.. comme s'ils s'embrassaient... se caressaient aussi... je retrouve un peu cela au piano où il y a cette notion de caresse aussi entre les mains/touches. Mais cest moins charnel que le violon.
Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: Eloïse07 le 18 février 2016 à 20:47:34
Les vibrations d'un instrument se transmettent au corps. C'est comme se retrouver dans les bras d'un être aimé.

Fais l'expérience si tu ne l'as pas encore faite, prends dans tes bras le tronc d'un arbre, ferme les yeux et respire en te concentrant sur le parfum que te renvoie cet arbre, c'est très bénéfique.
Tu peux aussi t'y adosser ou encore t'asseoir, caresser l'écorce... Ça fait un bien fou.
Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: Olivier LESSEUR le 20 février 2016 à 21:41:32
J'ai lu avec un peu de retard ta présentation ... oui très touchante, on sent une grande énergie en toi malgré le souci de santé, une envie de vivre intensément (et je parle en connaissance de cause, c'est mon fil rouge de vie)

Tu arriveras à jouer c'est certain car tu as la volonté appl2
Titre: Re : Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: fredfff le 20 février 2016 à 22:07:43

On dirait mon conjoint! Notre fille a déjà integré cette vision de la vie... et moi aussi grace à lui (il est botaniste).
Merci pour les émotions sincères et sans pudeur Eloïse07.


Les vibrations d'un instrument se transmettent au corps. C'est comme se retrouver dans les bras d'un être aimé.

Fais l'expérience si tu ne l'as pas encore faite, prends dans tes bras le tronc d'un arbre, ferme les yeux et respire en te concentrant sur le parfum que te renvoie cet arbre, c'est très bénéfique.
Tu peux aussi t'y adosser ou encore t'asseoir, caresser l'écorce... Ça fait un bien fou.
Titre: Re : Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: fredfff le 20 février 2016 à 22:11:12
Je ne sais pas quoi penser de mon niveau... à chaque nouveau morceau je suis contente, note une progression et beaucoup de joie... et puis s'en suit une période où ce que je joue ne me plais plus (je trouve moche ma façon de jouer). Et puis après jolie. Bref. Je crois que je m'en demande trop en fait de manière cyclique.
Merci... et effectivement, j'ai perdu 7 ans de ma vie, alors depuis 4 ans eh bien je vis à fond!

J'ai lu avec un peu de retard ta présentation ... oui très touchante, on sent une grande énergie en toi malgré le souci de santé, une envie de vivre intensément (et je parle en connaissance de cause, c'est mon fil rouge de vie)

Tu arriveras à jouer c'est certain car tu as la volonté appl2
Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: Françoise le 21 février 2016 à 09:59:48
En fait, on ne joue pas tout le temps pareil. Selon notre forme, nos soucis, notre fatigue... notre corps est plus ou moins détendu et le son du violon est complètement lié à notre "zénitude". Tu as le livre d'Olivier?

Quand je commence à jouer comme un pied, plutôt que d'insister au risque de me stresser et de détériorer encore plus le son, j'arrête de travailler et je reprends des choses très faciles, gammes ou exercices de débutant pour retrouver la sérénité et mon son. Au bout des quelques minutes, je suis à nouveau détendue et je reprends le travail.

Je comprends parfaitement que tu aies envie de rattraper ton temps perdu, mais essaye de ne pas te mettre trop la pression, prends plaisir, profite quand c'est réussi, relativise quand c'est raté: C'est raté aujourd'hui et maintenant, mais demain ou plus tard, ce sera réussi. Ta vie n'est pas en jeu, ton honneur non plus.
Le seul enjeu est de se faire plaisir.

Sinon, je suis tout à fait d'accord avec toi et Eloïse sur la relation charnelle avec le violon. J'ai joué longtemps du piano, je faisais des sons, pas des gestes. Avec le violon, je fais des gestes plus que des sons. C'est aux gestes que je suis accro, pas aux sons. C'est une relation à l'instrument que je n'ai jamais eue avec le piano.
Titre: Re : Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: Eloïse07 le 21 février 2016 à 21:03:15

Sinon, je suis tout à fait d'accord avec toi et Eloïse sur la relation charnelle avec le violon. J'ai joué longtemps du piano, je faisais des sons, pas des gestes. Avec le violon, je fais des gestes plus que des sons. C'est aux gestes que je suis accro, pas aux sons. C'est une relation à l'instrument que je n'ai jamais eue avec le piano.
etun Moi aussi comme toi, je n'ai jamais eu cette relation charnelle avec le piano même si je me laissais bercée par la musique, avec mon violoncelle je danse, c'est plutôt du corps à corps.  :amour1:
Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: nounax le 21 février 2016 à 21:45:37
le violon ça arrive à me vider complètement : la tête, l'énergie, ... tout. J'adore chercher les notes, surtout les suraigues. J'aime bien l'idée qu'on puisse jouer la meme note de plein de manières différentes. je vais vous faire rire mais pour moi on joue du violon comme on construit une phrase en allemand. on ne construit pas la phrase de la même manière selon ce qu'on veut dire même si on emploie les memes mots, et il faut anticiper à chaque fois où ces mots votn se placer et comment ils vont se terminer. J'aime ce jeu de construction comme celui de construction sur mon violon. Dommage que jen sois pas capable de faire ça en public, c'est comme ça.
Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: fredfff le 22 février 2016 à 00:03:39
Françoise: Non je ne l'ai pas. Je n'ai que 6 mois de violon avec la méthode choisie par ma prof puis 3 ans d'arrêt forcé et reprise en juillet là. Encore 3 mois d'arrêt forcé et là reprise depuis janvier. Donc je n'ai pas vraiment eu l'occasion de chercher des méthodes autres. Mais je vais regarder celle ci, qui semble plus "philosophique", délicate. Merci.
Je dois aussi déconnecter 5min sur un autre exercice pour me re concentrer... cela ne m'arrive pas au piano mais mon niveau est nettement supérieur donc je me sens à l'aise tout le temps.

Rassure toi, je ne vois que rarement des choses négatives.. je n'ai aucun problème avec le fait de ne pas atteindre mes objectifs.. c'est d'ailleurs mon principe: viser trop haut sans espoir, pour me dépasser et être heureuse de l'avoir fait.
Pour le piano je fais des gestes aussi. Je danse autant qu'au violon lorsque je joue. "Sur un vaisseau" de Satie, je ressens les vagues... dans les folies d'espagne je décharge ma fougue... sur le prélude de Bach en ut  je caresse.... MAIS c'est différent du violon. Ni mieux ni moins bien à mon sens. Juste une autre dimension. Et les 2 me comblent!

Nounax je comprends votre analogie et la partage aussi. Mais pour les notes dans la partie aigue du violon, je n'ai pas encore le niveau =) dommage puisque le clair de lune de debussy m'y amène et je ne peux le jouer entièrement.
Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: Françoise le 22 février 2016 à 09:26:35
Je n'avais pas compris que tu débutais autant. 6 mois de violon, il y a 3 ans, c'est encore le tout début sûrement.

Oui, je te conseille vivement de reprendre à la base avec la méthode d'Olivier. Déjà parce que la méthode que t'avait donnée ton prof (c'est quelle méthode?) nécessite probablement des explications alors que celle d'Olivier est conçue pour travailler sans prof "en vrai". Olivier te donnera tous les conseils personnalisés mais il y a déjà presque tout dans la méthode. Et puis aussi parce qu'elle privilégie la relation entre le corps et l'instrument et pour quelqu'un qui a des problèmes de santé, je pense que c'est important encore plus que pour les autres.
Mais pour te conseiller par quel volume commencer (peut-être que tu peux attaquer par le 2ème volume ou par les études), il faudrait qu'on te voit jouer. Tu peux mettre une petite vidéo dans l'auditorium si tu veux plusieurs points de vue ou en mp à Olivier.

C'est drôle, le prélude de Bach, quand je le joue, je suis dans de la musique, enveloppée dans des sons mais pas du tout dans les caresses. Je n'ai vraiment aucune relation charnelle avec le piano. Ça renforce encore l'idée que je me suis trompée d'instrument pendant 50 ans!...
Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: fredfff le 22 février 2016 à 11:44:22
Celle ci    http://www.cdiscount.com/musique-instruments/toute-l-offre/methode-de-violon-vol1/f-16008-auc9790230953269.html

Je sais déjà que parfois ma main droite ne tire pas droit... je m'en suis rendue compte en me filmant. Mais alors, vraiment pas droit =) après cest peut etre que sous le stress de me filmer je ne sais pas (posté dans auditorium) mais j"en doute.
Je vais déjà travailler la dessus ce soir.
Je compte effectivement voir ses livres/methodes, le fait de discuter sur ce forum a piqué ma curiosité.

Pour le piano... je crois oui... moi cela me fait ça avec la guitare (meme avant la mort de mon frère). L'instrument et moi étions séparés. Meme si le son était joli etc.. je me sentais seule contrairement au piano qui est vraiment le prolongement de mon corps. Comme le violon. Mais ce prolongement est + charnel avec le violon et + fidèle camarade avec le piano (même si je le caresse..c'est un peu comme si je prends une amie dans les bras..ça reste amical..mais une très forte amitié.. et les amis sont importants pour moi.)
Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: Françoise le 22 février 2016 à 12:40:01
Ta méthode je l'ai déjà vue ici. Xavier peut-être? Dans ce cas, elle est très différente de celle d'Olivier, c'est certain!

La main droite qui tire pas droit...c'est un  problème pour tout le monde. Et les films, ça laisse rien passer, mais c'est ça qui est bien. Il faut en faire régulièrement, juste pour analyser son jeu.

Les instruments, on n'est pas tous fait pour les mêmes...Et heureusement!
Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: Xav le 22 février 2016 à 22:09:11
Oui c'est bien cette méthode que j'utilise en principal.

Tu en es où dans la méthode Fredfff?
Ne pas tirer droit ce n'est pas un problème si semaine après semaine les écarts diminuent et en nombre et en amplitude  :wink:
Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: Olivier LESSEUR le 23 février 2016 à 06:07:58
d'abord appl2 frédérique pour avoir franchi le pas de la vidéo, je sais par expérience que autant c'est facile pour des enfants ou ados, autant pour des adultes, c'est beaucoup beaucoup moins facile ... Mais c'est un moyen de progresser, d'échanger avec d'autres, un moyen moderne presque incontournable on peut le dire, si on est passionné et qu'on veut vraiment progresser.

Tes vidéos sont très intéressantes pour mon "scanner technico-musical", d'une part c'est très bien par rapport à ton temps de jeu, et d'autre part je peux te dire que tu as BEAUCOUP à gagner, surtout dans ta relation avec l'instrument. Par exemple, tu as des surtensions relativement importantes qui freinent forcément beaucoup l'évolution vers un jeu plus nuancé. Ensuite, je pense que tu peux aussi améliorer pas mal ta justesse, mon petit doigt me disant que tu as du travailler très peu avec des supports audios chez toi.

Je fais court, y a une grosse journée à venir grin-grin , le plus simple, tu vas lire mon livre et tu diras ensuite comment tu sens les choses.

voilou ...
Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: Françoise le 23 février 2016 à 07:36:29
Qui c'est que tu traites de "grosse"? :clindoeil2:
Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: Olivier LESSEUR le 23 février 2016 à 10:30:49
 grin-grin

I wasn't talking about you Françoise, tu es fluette comme une jeune fille qui va à son premier bal ! :violon-rock: :violonafond:
Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: fredfff le 23 février 2016 à 11:01:33
Merci!
Xavier: avec ma prof on l'avait terminée (en 6 mois donc) et elle m'avait imprimé des partitions prises ailleurs.. mais elle avait ignoré certaines pièces musicales de la fin... je ne sais pas pourquoi. C'était des cours de 30min (et encore au début 20... elle avait peur que je me fasse mal) et hors vacs scolaires. J'étais sa seule élève adulte d'ailleurs.

Olivier: merci, je vais donc faire cela!
Titre: Re : Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: Lau le 23 février 2016 à 11:47:50
grin-grin

I wasn't talking about you Françoise, tu es fluette comme une jeune fille qui va à son premier bal ! :violon-rock: :violonafond:

Vous allez répéter la valse, c'est ça ?  :yeah2:
Titre: Re : Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: Xav le 23 février 2016 à 20:22:50
Merci!
Xavier: avec ma prof on l'avait terminée (en 6 mois donc)

 :shocked: :shocked: :marteau: :violon1: :embarrassed:
Suis dans mon dixième mois et je ne suis qu'au travail des autres positions des deuxième et troisième doigts...
Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: fredfff le 23 février 2016 à 21:10:25
J'étais sa seule élève ado/adulte .. peut etre qu'elle n'était pas trop à l'aise avec moi? En tout côté humain elle était géniale. Je l'aime beaucoup.. travail dans la douceur...le calme...
Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: Françoise le 24 février 2016 à 11:27:58
I wasn't talking about you Françoise, tu es fluette comme une jeune fille qui va à son premier bal !

Même si c'est pas exactement la vérité, c'est gentil...

Vous allez répéter la valse, c'est ça ?  :yeah2:

Oh, on a oublié! T'as raison, on aurait dû, on vous aurait épatés à la rencontre. Là on va se vautrer et vous allez rigoler!

Titre: Re : violon un jour.. toujours..
Posté par: Olivier LESSEUR le 27 février 2016 à 07:43:33
 :yes: