Forum Violon Passion

Matériel : choix et Conseils => Questions diverses sur la lutherie et les instruments du quatuor => Discussion démarrée par: Xav le 09 novembre 2015 à 13:28:37

Titre: Ce violon si jeune!
Posté par: Xav le 09 novembre 2015 à 13:28:37
Je me posais une question hier soir suite a la lecture de quelques pages du bon livre "les violons du roi": comment les luthiers ont-ils réussi à inventer un instrument si parfait et si durable (puisqu'il ne varie plus vraiment et certains sont d'époque) en si peu de temps?
Pour moi, le violon est un instrument récent dans l'histoire, on pourrait donc en réinventer avec d'autres formes, composants, ajouts, etc et en fait non.
Titre: Re : Ce violon si jeune!
Posté par: Olivier LESSEUR le 10 novembre 2015 à 00:12:00
c'est vrai que dans l'histoire de l'humanité, il y a peu d'objets qui ont aussi peu changé comme le violon, et ce depuis plus de 2 siècles (depuis que la mentonnière est apparue)
Titre: Re : Ce violon si jeune!
Posté par: Orliac le 10 novembre 2015 à 08:51:03
 Qui a inventé le violon? On le le sait pas. Ce qu'on sait par contre, c'est que le violon n'est pas un descendant de la famille des violes, mais seulement un cousin avec un ancêtre commun, la vielle à archet que l'on jouait au Moyen âge. Pour les uns, le violon est né en Lorraine car on trouve le terme "violon" dans un manuscrit du début du 16 ème siècle. Naturellement, c'est en Italie qu'il a été mis au point et a trouvé sa forme actuelle.
   Les premiers violons modernes ont été construits par Amati, le maître de Stradivari qui a définitivement fixé sa forme et sa taille.
   Depuis le violon n'a pratiquement pas changé dans son aspect général. Pourtant, le violon moderne est bien différent du violon baroque mis au point par Stradivari et ses congénères : le manche n'a plus la même forme, en effet, le manche baroque, trop épais près du talon, gêne le jeu dans des positions élevées, et puis il est un peu plus long afin d'obtenir la règle des 2/3 : 2 longueurs  du sillet du haut au bord de la table (6,5cm x 2 = 13 cm) et 3 longueurs du bord de la table à la ligne reliant les crans intérieurs des ff : (6,5 x 3 = 19,5 cm). La barre a été changée pour une barre plus forte et différemment équilibrée.
   En trois siècles, de nombreux luthiers et des acousticiens ont cherché à faire évoluer le violon. Je citerai Savart et son violon trapézoïdal, Chanot et son violon-guitare, Sulot et son violon "ondulé". Ces tentatives et beaucoup d'autres ont été oubliées.  A mon sens, la forme est parfaite, équilibrée, harmonieuse et c'est avec cette forme qu'on obtient la meilleure sonorité. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut rien faire. Tous les luthiers du monde tentent d'apporter leur touche personnelle en modifiant tel ou tel détail. C'est là que se trouvent  le fameux secrets, si secrets il devait y avoir.
Titre: Re : Ce violon si jeune!
Posté par: Xav le 10 novembre 2015 à 09:08:32
C'est fascinant ce besoin, cette nécessité soudains pour un nouvel instrument que ce qui existait déja! Et dés que le violon est apparu notamment chez Amati, les musiciens et les compositeurs ont évolué en parallèle. Il y a eu en très peu de temps la création d'un instrument que je veux croire irremplaçable et immortel.
Titre: Re : Ce violon si jeune!
Posté par: Françoise le 10 novembre 2015 à 11:41:42
   En trois siècles, de nombreux luthiers et des acousticiens ont cherché à faire évoluer le violon. Je citerai Savart et son violon trapézoïdal, Chanot et son violon-guitare, Sulot et son violon "ondulé".
J'ai eu la curiosité d'aller voir ces violons. Je vous mets les photos.