Forum Violon Passion

Apprentissage et Enseignement => Tenue du violon et techniques main gauche => Discussion démarrée par: Olivier LESSEUR le 16 septembre 2012 à 19:29:25

Titre: A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: Olivier LESSEUR le 16 septembre 2012 à 19:29:25
Je lance un sujet sur ce thème car j’entends souvent dire que ma méthode est différente sur ce point. C’est vrai et je tiens à expliquer pourquoi. Servez-vous un café car les passionnés sont un peu bavards …

La pédagogie de l'enseignement du violon conseille de garder les doigts posés sur la touche. Par exemple si on joue le 1er le 2ème et le 3ème doigt à la suite, quand le 2ème doigt va se poser, il est conseillé de garder posé le 1er doigt, et de même quand on va poser le 3ème doigt, on conseille de garder posé le 2ème doigt.

Il y a 4 raisons pour lesquelles la pédagogie classique conseille de faire ainsi et je vais vous expliquer pour chacune pourquoi avec ma méthode vous n'aurez pas besoin de le faire :
Maintenant les 3 principales raisons pour ne PAS garder les doigts posés sur la touche :
.
Enfin, je précise pour ceux et celles qui ne connaissent pas ma méthode, les gammes montantes doivent être travaillées en "marche à pied", je m'explique : Quand on marche, le mouvement se fait en 3 étapes :

   1. le pied gauche se pose
   2. le pied droit se pose
   3. le pied gauche se lève naturellement par un système de bascule pour équilibrer le mouvement.

Il suffit de changer par exemple "le pied gauche" par 'la note mi(1)" (sur la corde de RE) et "le pied droit" par 'la note fa#(+2)". Bien sûr dans les débuts de l'exercice, l'étape 3 se fera en levant trop haut le doight mais ensuite progressivement, la main apprendra a réduire son effort, comme dans le mouvement de la marche à pied.


Voilà, n'hésitez pas à poser des questions, vous aurez remarqué que le sujet me passionne "un peu" ...
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent posés sur la touche
Posté par: Yveline le 17 septembre 2012 à 06:54:31
 :rhoo2: provocateur, va !  :clindoeil2:

et tu te rends compte que c'est à nous de prouver que tu as raison ?  :rigol:   :jesors:

Yveline (toujours les doigts en l'air, surtout le petit -ça fait distingué  lol et il est très indépendant, en même temps, lui n'a pas souvent l'occasion de rester posé)
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent posés sur la touche
Posté par: Souriya le 17 septembre 2012 à 07:29:54
Justement je suis en train de voir les doigtés dans le volume 1 de la méthode Lesseur (que j'ai débuté il y a 1 semaine maintenant!). Très intéressant comme explication, je me demandais pourquoi on devait faire "l’ascenseur" entre le 1er, 3e et 2e doigts...
 :merci:
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent posés sur la touche
Posté par: Soeur Cécile le 17 septembre 2012 à 17:25:41
Le pourquoi du comment, l'explication est très claire  :appl:

J'ai fait un article sur mon blog pour glisser un lien vers ce post  :clindoeil2:
Titre: Re : Re : A LIRE : Les doigts qui restent posés sur la touche
Posté par: Yveline le 17 septembre 2012 à 17:41:44
je me demandais pourquoi on devait faire "l’ascenseur" entre le 1er, 3e et 2e doigts...
c'est curieux, j'étais persuadée que l'explication y était dans le volume 1, mais je viens de regarder et ... il semble que non.
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent posés sur la touche
Posté par: Olivier LESSEUR le 17 septembre 2012 à 18:00:18
Je n'ai effectivement pas mis l'explication dans le livre du volume 1 car cela s'adresse plus aux profs, par l'intermédiaire des gens qui auront appris avec ma méthode et iront ensuite prendre des cours avec un prof.

Comme cette manière d'apprendre permet d'avoir plus vite une meilleure justesse et surtout indépendance des doigts, je sais par retours que les profs acceptent cette manière d'apprendre par rapport au résultat obtenu, mais se posent aussi des questions, c'est normal et je tenais à y répondre le plus précisément possible.
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent posés sur la touche
Posté par: Soeur Cécile le 17 septembre 2012 à 18:07:08
Comme cette manière d'apprendre permet d'avoir plus vite une meilleure justesse et surtout indépendance des doigts, je sais par retours que les profs acceptent cette manière d'apprendre par rapport au résultat obtenu, mais se posent aussi des questions

Par expérience, effectivement  :clindoeil2:


je tenais à y répondre le plus précisément possible.

 :toutok:
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: Spooky le 24 novembre 2012 à 07:39:29
Tes raisons 1 et 2 pour ne pas garder les doigts sont tout a fait convaincantes. J'ajouterai, avec ma legitimite de debutant:
4. Il est fait plus difficile d'etre juste en gardant les doigts sur la touche. Perso je n'arrive toujours pas a plaquer les doigts sur la corde la en ayant un intervalle assez faible entre si et do (gamme do majeur), donc 1 et 2, c'est toujours plus d'un demi ton...
5. Vibrato les doigts sur la touche.....;)
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: Olivier LESSEUR le 24 novembre 2012 à 08:20:45
On reconnaît souvent les élèves qui ont appris en gardant systématiquement les doigts sur la touche avec un problème de justesse sur le 2ème doigt. Si on a appris ainsi, le 2ème doigt n'a pas assez d'indépendance et n'arrive pas assez à différencier les 2 positions "collé au 1er" ou "collé au 3ème". C'est à la fois un problème musculaire (normal) et de sensations car la sur-contraction diminue les sensations et le "touché".

Et quand tu attaqueras la 3ème position, c'est la même chose, mais un peu accentuée car la main est plus près du corps et on a tendance naturellement à serrer plus, c'est physiologique.

Attention quand je dis "marche à pied" c'est pas lever les doigts à 1 km de haut ... (sinon c'est mauvais pour la posture de main gauche)

Exemple sur cette vidéo démo à 1 mn 10 s

http://www.youtube.com/watch?v=uuQ0sp-FIsE
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: miaou le 03 octobre 2016 à 13:25:17
merci olivier, tu m'éclaires, car mon prof insiste pour que je ne pose pas tous les doigts, ça doit être pour décontracter la bête !
Et puis, quand la main est trop petite, c'est presque impossible de tous les laisser posés, le pitit didi est trop bas. le seul moyen pour lui d'atteindre l'objectif (ex : mi juste sur la corde de La), c'est de lâcher les premiers doigts. (enfin moi, c'est ce que je fais)
Mais peut-être que je me trompe
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: Olivier LESSEUR le 03 octobre 2016 à 14:34:40
il y a quand même quelques profs qui se posent des questions ... heureusement.

Il y a une chose à toujours avoir en tête, c'est toujours un équilibre à trouver, c'est rarement faire 100% une chose ou 100% une autre, c'est plutôt un mix des deux, et en plus un mix qui évolue avec le temps.

Quand tu te poses une question, essaie de faire une correspondance avec un geste de la vie courante. Par exemple, travailler le grand écart, oui c'est bien pour augmenter la souplesse, mais si je veux aller plus loin avec mon pied droit, il faut que je libère mon pied gauche tout simplement. Tu vois le rapport avec ton problème de doigt maintenant ?

La technique classique est là pour apporter un cadre de travail, baliser la progression et éviter d'avancer seulement au feeling, surtout que la technique du violon est souvent le contraire de l'intuitif. Mais ça ,c'est dans les débuts, ensuite quand c'est digéré, il faut penser de + en + mouvements naturels et physiologiquement efficaces, par rapport aux contraintes du jeu et de la posture.
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: T0T0R0 le 17 août 2020 à 10:06:52
Bonjour,
En ce qui me concerne, j'ai énormément de difficulté à réapprendre la justesse de cette façon, c'est à dire seulement un doigt posé sur la touche. Le fait de poser un seul doigt fait qu'il doit appuyer plus fort, et avec mon prof précédent j'avais appris à garder les doigts posés et à détendre la main pour ne pas serrer le manche. J'avais bossé ça longtemps. Ce qui fait que je serre bien plus avec un seul doigt qu'en gardant les doigts posés, où justement j'utilise la tension minimale requise qui est vraiment une position douce et non crispante à condition d'avoir été travaillée.
Du coup je galère vraiment avec le volume 1 à tout ré-apprendre ^^ Mais je pense que ça servira pour apprendre le vibrato dans quelques temps donc je joue le jeu dans la frustration XD
J'ai même du mal à jouer des morceaux rapides que je jouais facilement il y a encore un mois, en gardant levés les doigts "inutiles" c'est bien plus dur :(
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: critou le 17 août 2020 à 19:00:54
Ça devrait t'aider pour le vibrato, et aussi pour la vitesse main gauche je pense (quoique côté vitesse je ne suis pas bien avancée, mais ça me paraît logique : si le doigt est dispo au-dessus de la touche, il ira plus facilement là où il doit aller - sur une corde différente - que s'il est posé :angeldevil: la distance à parcourir étant moindre)

Tu vas y arriver. À chaque fois qu'on modifie une position ou un geste, il y a une tension qui se rajoute.
Pour moi, récemment, c'était la position du pouce gauche qui clochait et que j'ai dû retravailler : et hop, quelques douleurs à la main et au poignet le temps de prendre l'habitude (pas encore totalement réussi d'ailleurs, mais il y a du mieux). Il faut aussi que je m'occupe de mon 4ème doigt pas assez courbé, et là pareil, ouille un peu…

C'est important de faire des pauses par contre, sans attendre d'être crispé de partout. Et laisser un peu de côté l'instrument à la moindre vraie douleur (qui dure même après avoir arrêté de jouer). Pour ces "exercices d'habituation" par contre essaye peut-être des morceaux simples uniquement - quitte à continuer à te faire plaisir en parallèle sur les morceaux rapides avec ton ancienne façon. Tu n'es pas non plus obligé de passer directement d'un jeu "100% doigts posés" à un jeu "100% doigts libres". Je ne sais pas ce qu'en pensent les autres…
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: bridge le 17 août 2020 à 21:27:20
J’ai appris avec tous les doigts posés systématiquement au début. Pour vérifier la justesse je joue en double cordes ( dont une a vide évidemment), c’est pas facile mais je sens que je m’améliore. Encore loin du compte évidemment  :cheesy: Les octaves évidemment c’est facile mais pour les autres accords j’entends de mieux en mieux (je crois) quand je suis à côté  :cheesy: . Et puis avec le temps je ne dois plus poser tous les doigts du tout, parfois si, si ce sont des notes suivies sur la même corde, on gagne du temps, ou des trucs très proches genre sib-re. Ça aide alors de laisser le 3 sur re ( on peut vérifier avec le re à vide) et puis de mettre sib juste à côté. Pour le vibrato bien sûr (tout début  grin-grin) 1 seul doigt!

J’ai déjà essayé de jouer avec l’accordeur au début mais je n’ai qu’une app sur mon iPad et c’est bien trop lent. Comment faites-vous? En plus c’est quoi “juste” à l’accordeur? Quand l’aiguille est parfaitement verticale? Sans rien bouger à la main gauche je peux la faire bouger rien qu’en modifiant un peu les mouvements d’archet donc même pour l’accord j’essaie de faire sans et de trouver les quintes. Enfin, c’est en cours. J’apprends avec mon prof. Une chose pour lequel le covid est bien! comme elle ne peut pas toucher mon violon, je m’accorde avec son aide  rolleyes

Enfin je ne suis encore nulle part bien sûr mais je n’ai pas la sensation que la méthode traditionnelle soit si terrible. Je ne ressens pas vraiment de tension sauf quand je fais des accords tordus ou des intervalles genre la-do en première position.  :shocked: c’est loin et j’ai de petites mains  grin-grin
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: miaou le 17 août 2020 à 21:30:02
J'ai un peu répondu dans un autre post. Il faudrait savoir jouer des deux façons, pour pouvoir utiliser l'une ou l'autre façon quand on le souhaite.
L'exemple type est justement le vibrato puisqu'il faut ne laisser qu'un doigt posé.

De toute façon, les doigts posés que tu as appris plus jeune, tu ne vas pas le "désapprendre", c'est déjà encré dans ton cerveau. Tu vas juste apprendre à te servir de ta main d'une nouvelle façon. Tu augmentes l'éventail de tes capacités, et donc de tes possibilités.
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: bridge le 18 août 2020 à 08:07:06
je suis déjà au point ou je depose les doigts si nécessaire seulement, mais dans ma tête je pense que les autres sont là. ça me permet de me repérer dans l'espace et ça me permet aussi de ne jamais lever les doigts à des km, la différence entre posés ou non est juste une affaire de petits mm. J'ai l'imression que ça établi aussi la position de la main gauche, parce qu'il n'y a pas vraiment 36 positions pour pouvoir mettre tous les doigts sur la corde et de ne pas toucher les autres cordes (sauf sur mi bien sûr). Enfin, c'est donc un enseignament qui me convient bien vu ma morphologie et le fait que je n'ai jamais vraiment été lachée seule (sauf corona  :sad:). Je suis juste curieuse de cette méthode, même s'il est trop tard pour expérimenter. Je ne vais certainement pas faire marche arrière de toute façon :cheesy:
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: T0T0R0 le 18 août 2020 à 09:57:56
Oui c'est un passage obligé :) C'est pour ça que je préfère commencer par le volume 1, et je ne regrette pas puisque je travaille déjà quelque chose de nouveau.
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: bridge le 19 août 2020 à 09:40:19
Que veux-tu dire "un passage obligé"? Ne plus poser tous les doigts? ça vient juste naturellement je trouve. Quand on est prêt. Je n'y ai jamais travaillé. C'est comme les changements de position: d'abord on glisse et puis de moins en moins et puis on finit par "sentir" les autres positions. Là mon prof me dit quand même de faire des exercices: prendre son violon et mettre la main en 3eme position tout de suite ... ça vient. Je suis de plus en plus souvent juste  :cheesy:  Pour les autres positions que je connais (jusqu'à la cinquième) c'est encore hasardeux  rolleyes
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: Olivier LESSEUR le 19 août 2020 à 14:25:04
pour les doigts levés, très peu peut suffire, les lever trop haut peut être aussi néfaste que s'obliger à les garder poser ...
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: Françoise le 06 septembre 2020 à 14:46:49
En ce qui me concerne, j'ai énormément de difficulté à réapprendre la justesse de cette façon, c'est à dire seulement un doigt posé sur la touche. Le fait de poser un seul doigt fait qu'il doit appuyer plus fort, et avec mon prof précédent j'avais appris à garder les doigts posés et à détendre la main pour ne pas serrer le manche. J'avais bossé ça longtemps. Ce qui fait que je serre bien plus avec un seul doigt qu'en gardant les doigts posés, où justement j'utilise la tension minimale requise qui est vraiment une position douce et non crispante à condition d'avoir été travaillée.
Du coup je galère vraiment avec le volume 1 à tout ré-apprendre ^^ Mais je pense que ça servira pour apprendre le vibrato dans quelques temps donc je joue le jeu dans la frustration XD
J'ai même du mal à jouer des morceaux rapides que je jouais facilement il y a encore un mois, en gardant levés les doigts "inutiles" c'est bien plus dur :(

Garde ta façon de faire, pourquoi vouloir changer quelque chose qui fonctionne?

Avec tout le respect  et toute la reconnaissance que j'ai pour Olivier, sur ce point précis je suis en désaccord.
J'ai commencé avec sa méthode et comme je n'appréciais pas vraiment ma prof, je lui tenais tête et ne gardais pas les doigts posés convaincue que c'était mieux.
Sauf que je n'ai jamais réussi à faire le moindre progrès en justesse jusqu'à ce que je me décide à changer de méthode. Mes progrès ont été immédiats. Je n'ai ressenti aucune tension supplémentaire et ma main gardait l'empreinte" des écarts, alors qu'en les soulevant, il était inévitable que les doigts partent se ranger quand ils ne jouaient pas. j'en ai discuté avec d'autres élèves qui n'ont pas eu le même problème, donc ma vérité n'est pas la vérité. Mais je pense que celle d'Olivier, non plus!
J'ai commencé le violoncelle avec les doigts posés et je ne le regrette pas du tout!
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: Olivier LESSEUR le 07 septembre 2020 à 07:18:11
il est difficile de réduire la question en "je garde les doigts posés" ou "je ne garde pas les doigts posés" ... par exemple, dans mes cours audios pour mon volume Etudes 2, il y a un dossier "doigtés de pros" (pour tout le monde bien sûr, c'est un clin d'oeil humoristique), j'explique en détail les cas où il FAUT garder les doigts posés !

Dans la vie, je suis totalement pour le choix personnel, et totalement contre l'obligation ... je pense que tout le monde l'aura compris avec un certain sujet que j'ai ouvert dans la taverne du violon ...

Pour revenir donc à ce sujet, je pense qu'il faut apprendre au corps à faire les 2 et ensuite, notre être physique choisira par lui-même en fonction du moment, des doigtés à jouer et bien sûr de la physiologie de chacun.

Où je suis contre, c'est quand c'est imposé à 100%,  bien sûr qu'il y a de multiples cas où les doigts vont restés posés, c'est l'évidence même et je pourrais citer d'autres cas où c'est indispensable ! Par exemple sur une gamme montante avec des traits rapides, les doigts restent posés.

Le problème, dans le violon ... comme dans la vie ... c'est quand on impose à 100% sans donner la possibilité à chacun de choisir.
chacun est effectivement différent, je suis bien sûr totalement d'accord avec toi Françoise  :aimemusique:

si je recommande d'apprendre au début avec indépendance des doigts (le terme est mieux que de ne pas garder les doigts posés) c'est parce que c'est comme dans la vie, un système dictatorial qui impose sans donner à chacun la possibilité de choisir est plus simple à mettre en place mais il peut-être ensuite difficile d'aller vers un système plus libéral qui respecte la personnalité musicale et physiologique de chacun ...

On peut je pense relier cette question violonistique à celle de la liberté et respect de l'identité de chacun dans la société ...

Mais encore une fois, c'est mon avis à moi, et moi je ne veux pas être un "dictateur de la pédagogie" ... je donne des pistes de réflexion et c'est à chacun de choisir son chemin en fonction de sa personnalité.

Il faudrait d'ailleurs que je fasse une vidéo sur ce sujet car il y a tellement à dire ... ce sujet ne peut et ne doit pas être résumé en "garder posé" ou "ne pas garder posé" !!  :violon-rock:
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: miaou le 07 septembre 2020 à 10:25:31
ben....moi je suis un cas particulier.
Comme je ne peux pas les garder posés (polymalfoutoses digitales oblige), j'ai réduit la taille du violon pour tenter de régler ce problème, mais ça ne l'a pas entièrement réglé.
Comme je dois faire contre mauvaise fortune bon coeur, j'utilise les deux méthodes selon les cas.
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: Françoise le 13 septembre 2020 à 06:04:24
j'utilise les deux méthodes selon les cas.

Les deux méthodes (je dirais plutôt techniques) doivent s'utiliser selon les cas, quand on sait déjà jouer acceptablement juste, je suis d'accord, et c'est ce que je fais! Et sans trop prendre de risque, je pense pouvoir dire que c'est ce que font tous les violonistes.

Mais là, on discute des débuts, de l'apprentissage de la justesse des premières notes.  Et je suis à présent sûre que le fait de commencer en laissant les doigts posés a été réfléchi, que ce n'est pas une contrainte imposée bêtement, mais que c'est un moyen efficace d'obtenir plus rapidement une main qui connait les espaces, des doigts qui tombent avec un bon angle, et une main bien orientée par rapport au manche.

Et mon avis est qu'il faut proposer cette méthode là en premier. Ce qui n'empêche pas d'être souple en fonction de chacun, surtout avec des adultes plus ou moins handicapés par la vie.
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: Olivier LESSEUR le 13 septembre 2020 à 22:37:38
... je suis à présent sûre que le fait de commencer en laissant les doigts posés a été réfléchi, que ce n'est pas une contrainte imposée bêtement ...

je lis que tu es sure, ok mais explique moi alors pourquoi aucun traité de technique du violon n'aborde le sujet ? même Galamian, le plus grand pédagogue du violon à mon sens n'en parle pas ... enfin si un peu au début de son best-seller pédagogique où il dit "il y a mille manière de jouer du violon ..." donc en exprimant plus une liberté de jeu plus que des certitudes ... esprit sur lequel j'ai toujours adhéré à 100%.

... c'est un moyen efficace d'obtenir plus rapidement une main qui connait les espaces, des doigts qui tombent avec un bon angle, et une main bien orientée par rapport au manche.

comment expliques tu alors que les gens qui apprennent avec ma méthode acquièrent une bonne technique de ce côté alors que je conseille le travail de l'indépendance des doigts ? d'après ce que tu dis, ce n'est pas logique ...
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: Françoise le 14 septembre 2020 à 07:56:57
Tu as raison, il y a mille façons de jouer du violon.
Moi je parle du tout début, je ne parle pas de jouer, juste de trouver la position idéale de la main et les écartements des doigts.

L'indépendance des doigts est indispensable, mais je suis persuadée que la préconiser dès le début retarde l'acquisition de la justesse car les écartements sont intimement liés à l'angle formé à la base de deux doigts.

Pour que la main mémorise les écartements, elle doit les avoir ressentis encore et encore, tu es bien d'accord ?
Penser qu'on peut dès le début lever un doigt qui ne joue pas tout en le laissant bien au dessus de sa place me paraît illusoire: au début un doigt qui ne joue pas échappe au contrôle, on a tellement d'autres paramètres à contrôler, les angles avec les autres doigts se modifient et quand on le repose il a toutes les chances de jouer faux.

Mon experience personnelle de debutante en violon et en violoncelle, mes échanges avec d'autres élèves et des professeurs,  mes différentes tentatives d'aide à des débutants encore plus débutants que moi, mes observations et réflexions, et probablement mes connaissances et mon expérience pédagogique m'ont amenée à cette conclusion  aujourd'hui.

Mais rien n'est gravé dans le marbre, je peux encore changer d'avis !
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: Olivier LESSEUR le 14 septembre 2020 à 08:31:09
ah comme tu parles de marbre, j'ai justement une citation de Jean Rostand : "je voudrais le marbre de la certitude pour y installer mes doutes"

Si ma mémoire est bonne, tu n'as pas suivi ma méthode pour apprendre le violon, il faut vraiment suivre la progression et surtout les cours vidéos pour comprendre que ma pédagogie ne se résume pas en "c'est comme çi" ou "c'est comme ça".

Mon esprit est et a toujours été d'encourager le développement de l'individu, tant au plan technique que musical. Si j'ai mis un pavé au début de ce sujet, c'est justement parce que résumer en quelques phrases est difficile ... c'est comme exprimer des certitudes et cela je ne le veux pas. Donner des chemins, oui pour encourager le développement violonistique de chacun.

Pour les écartements, il faut avoir suivi ma méthode intégralement pour voir et comprendre que bien évidemment je le fais faire et comprendre dans le corps, c'est la base de tout sur 4 cordes.

Et je reviens à la justesse ... Toute méthode peut être critiquée bien sûr, mais si on doit trouver un point fort à la mienne, c'est la justesse.
Depuis 20 ans que je distribue mes livres et supports vidéos, la justesse acquise relativement rapidement par mes élèves a toujours été le point qui revient toujours, aussi bien dans mes retours d'élèves que de profs.

Comment explique tu alors que les élèves qui apprennent avec ma méthode aient cette justesse ? c'est incompatible avec ce que tu dis sur les "obligations de la justesse" ...
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: Françoise le 14 septembre 2020 à 15:01:30
Mais si, bien sûr que j'ai appris avec ta méthode.
Déjà, j'en étais aux études 2 et au milieu du Volume 3 quand j'ai trouvé un prof.
Ensuite, j'étais tellement convaincue par tes arguments et emballée par ta méthode que je ne faisais pas confiance à ma prof quand elle me demandait de changer ma façon de faire.
Enfin, en parallèle du travail qu'elle me donnait j'ai toujours continué avec toi. J'ai bossé tous les volumes sauf le volume jazz où je bloque dès la deuxième ou 3ème leçon, je n'y arrive pas... Je connais bien les vidéos et surtout les supports audios que je me passais en boucle pendant mes balades.

Mais malgré tout ce que tu mets en place pour construire la justesse, je jouais super faux et je ne voyais pas de progrès.

J'ai déjà expliqué plus haut que ce n'est que tardivement (peut-être au deuxième ou troisième prof qui me disait que ma justesse ne s'installerait vraiment bien que si je parvenais à garder les doigts posés) que j'ai consenti à écouter leurs conseils. La justesse a enfin réussi à progresser, elle n'est pas parfaite, et de loin, mais elle n'a plus rien à voir avec celle de l'époque.
Et je n'ai eu aucune surtension, je n'ai pas été amenée à serrer le manche, j'ai gagné en rapidité, bref que des avantages!
Alors ça m'a quand même interpelée, j'ai réfléchi, observé, analysé, et j'en suis arrivée à la conclusion que sur ce point précis, tu te trompais peut-être.

Si je me suis permise de te contredire sur ce point-là c'est quand j'ai lu TOTORO:

" j'ai énormément de difficulté à réapprendre la justesse de cette façon, c'est à dire seulement un doigt posé sur la touche. Le fait de poser un seul doigt fait qu'il doit appuyer plus fort, et avec mon prof précédent j'avais appris à garder les doigts posés et à détendre la main pour ne pas serrer le manche. J'avais bossé ça longtemps. Ce qui fait que je serre bien plus avec un seul doigt qu'en gardant les doigts posés, où justement j'utilise la tension minimale requise qui est vraiment une position douce et non crispante à condition d'avoir été travaillée.
[...]
J'ai même du mal à jouer des morceaux rapides que je jouais facilement il y a encore un mois"


Je ne pense pas que TOTORO doivent se forcer à réapprendre et je le lui ai dit.
Et j'ai ajouté mon expérience et mes réflexions pour que d'autres qui auraient les mêmes difficultés que moi ne perdent pas autant de temps que ce que j'ai fait!


Titre: Re : Re : A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: miaou le 14 septembre 2020 à 23:19:25
Mais rien n'est gravé dans le marbre, je peux encore changer d'avis !

A mon avis, il n'est nullement question de changer d'avis. Tu as ton avis, comme tout un chacun, c'est bien naturel.

j'ai réfléchi, observé, analysé, et j'en suis arrivée à la conclusion que sur ce point précis, tu te trompais peut-être.

Je ne suis pas d'accord avec le mot "se tromper".
Il te fallait prendre un autre chemin pour régler ce problème de justesse, et tu l'as fait. C'est une victoire pour toi et je m'en réjouis, mais peut-on faire de ce chemin une généralité ?

Mais encore une fois, c'est mon avis à moi, et moi je ne veux pas être un "dictateur de la pédagogie" ... je donne des pistes de réflexion et c'est à chacun de choisir son chemin en fonction de sa personnalité.

Donc en résumé vous êtes d'accord : Olivier donne des pistes, et Françoise a choisi son chemin en fonction de sa personnalité.


Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: T0T0R0 le 14 octobre 2020 à 12:47:48
En ce qui me concerne la justesse commence à venir, je l'ai intégralement réapprise avec un seul doigt posé, je la bosse 10, 15 minutes en début de session chaque jour. Je commence à la tenir un peu, le résultat est pas mal. Par contre, la position main gauche est plus crispante comme cela, et la justesse est bien plus difficile aussi à avoir comme cela. Mais bon, à terme c'est mieux puisque le vibrato en a besoin. Et les violoncellistes y arrivent alors pourquoi pas moi ^^. Mais garder les doigts posés, quel confort ! On arrive à presque pas appuyer sur la corde. Et on a pas cette impression que nos tendons sont sur-tendus en posant le 3ème doigt.  :danse:
Titre: Re : A LIRE : Les doigts qui restent systématiquement posés sur la touche
Posté par: lorelei le 20 octobre 2020 à 22:29:00
Je n'ai pas de problème avec la techniquse d'olivier. J'en suis a jouer ah vous dirais-je maman. En LA. J'ai  une bonne justesse car je  vérifie en jetant un œil sur l'accordeur. Mon 2eme et 3eme doigt se place bien.  Pas de problème avec les doigts levés.
Je joue aussi en même temps que les vidéos. Génial.
Je suis très satisfaite de cette méthode.

La technique de l'archet me donne encore des difficultés. Mais j'y arrive. Tout Doucement.
En parallèle ,je travaillé les exercices du cours 21 des études. Super exercice pour la main gauche. Justesse et vitesse.
 :violon3sm:
 :merci: Olivier