Forum Violon Passion

Espace d'échanges et discussions => Les coups de foudre pour le violon => Discussion démarrée par: Yveline le 29 avril 2012 à 13:41:28

Titre: le violoniste et le chateau hanté
Posté par: Yveline le 29 avril 2012 à 13:41:28
ll était une fois, dans un pays où les hivers sont beaux comme dans les contes de fées, un enfant musicien. Il avait de toutes petites mains, mais il jouait si bien que tous les princes et les seigneurs de la ville l'invitaient dans leurs salons pour l'entendre jouer du violon.

Quand il jouait, les oiseaux s'arrêtaient de chanter, la neige de tomber, les enfants de se disputer, les grincheux de ronchonner. Et, quand il achevait son morceau, tous ceux qui l'avaient écouté étaient joyeux comme si plus rien d'ennuyeux ne pouvait exister au monde. Dans cette même ville, vivait un riche seigneur qui habitait un palais hanté par des créatures étranges : des fantômes qui, chaque nuit, venaient danser dans son salon, et faisaient tant de bruit que le pauvre homme ne pouvait plus dormir, et que tous ses amis, effrayés, ne venaient plus lui rendre visite.
Il se sentait donc seul et abandonné dans son beau palais hanté.

Un jour, il entendit parler de l'enfant musicien qui effaçait les ennuis sur son chemin et il lui écrivit une lettre en forme de poème :
"S'il te plaît, petit garçon, viens jouer dans ma maison, pour chasser les cent démons qui dansent dans mon salon".
Après avoir lu cette lettre, l'enfant saisit son violon et, malgré le froid et la neige qui régnaient à ce moment là sur la ville, se mit à chercher cet étrange palais hanté.

Il marcha toute la journée, dans toutes les ruelles. Il se trompa bien des fois de porte. On lui indiqua bien souvent le mauvais chemin. Mais il finit tout de même par arriver chez le seigneur à la tombée de la nuit.
Le seigneur l'installa dans une chambre confortable où flambait un grand feu, et lui dit :
- Je te remercie d'être venu ! A présent, repose-toi un peu... Mais tu verras : les fantômes font un tel charivari que je serais bien surpris si tu arrivais à fermer l'œil de la nuit.

Le petit garçon se coucha et, comme il était très fatigué de sa longue marche, il s'endormit profondément. Au milieu de la nuit, un épouvantable bruit le réveilla. Le seigneur n'avait pas menti : c'était un vrai charivari ! Alors l'enfant se leva, pris son violon et descendit au salon...
Quand il fut en bas, il ne put en croire ses yeux : des dizaines de fantômes dansaient, couraient, faisaient des sauts et des cabrioles sur les tapis et sur les meubles. Mais il piétinait sans musique en chantant de leur voix grinçante.
Tout cela donnait un bal étrange, plein de cris, de ricanements, de gloussements, de craquements...
Le petit garçon eut alors une idée. Pour obtenir le silence, il frappa de son archet le manche de son violon et cria :
- qu'est-ce qu'un bal sans musique ? Qu'est ce que c'est que cette chanson sans violon ? Si vous voulez vous amuser, vous feriez mieux de m'écouter...

Tous les fantômes se regardèrent d'un air étonné. Puis ils se mirent à parler tout ensemble pour savoir ce qu'ils devaient décider. Ils tinrent conseil un long moment et, à la fin, ils déclarèrent :
- montre-nous ce que tu sais faire !
L'enfant musicien installa son violon sous son menton, et se mit à jouer une danse entraînante. Mais les fantômes refusèrent de bouger. Ils dirent en traînant les pieds :
- pour danser cette danse effrénée, il nous faudrait reprendre des forces, et nous n'avons rien à manger !
Aussitôt, le petit garçon alla frapper à la porte de la chambre du seigneur. Celui-ci apparut en baillant :
- encore ce charivari ?
Mais le petit garçon expliqua :
- il faudrait donner à manger à ces drôles d'invités !
Le seigneur se fit un peu prier, car il n'avait plus de serviteurs, ni de cuisiniers. Ils s'étaient tous enfuis, l'un après l'autre, nuit après nuit... Malgré tout, il obéit. Il fit cuire de grands rôtis, des légumes, des pâtes et du riz. Il fit même de grands gâteaux aux noix et aux pruneaux. Enfin, il servit tout cela aux fantômes, avec toutes sortes de bons sirops.

Quand ceux-ci se furent bien régalés, le petit garçon recommença à jouer. Mais ils avaient trop mangé, et se sentaient trop lourds pour danser.
- joue-nous donc une berceuse, dit l'un d'entre eux.
L'enfant joua alors un air très doux, et les fantômes s'endormirent. Le seigneur n'était pas content. Il s'écria
- ils vont s'installer chez moi encore plus confortablement qu'autrefois !
D'un geste, le petit garçon lui fit signe de se taire. Il laissa les petits monstres ronfler encore un moment, puis il reprit son violon, et joua à nouveau un air très entraînant. Les fantômes se réveillèrent en sursaut. Irrésistiblement entraînés, ils formèrent une farandole dans tous les couloirs du palais...
- ouvrez la porte qui donne sur le jardin !
Et le seigneur s'exécuta...

Malgré l'hiver et le froid, il repoussa les portes et les fenêtres de son palais, tandis que l'enfant jouait. Alors, la drôle de farandole s'élança dans le jardin. Dansant et sursautant dans la neige, les fantômes contournèrent les bassins. Ils s'amusaient tellement qu'ils se jetèrent dedans, et se mirent à danser dans l'eau en criant des "ah" et des "oh".
Quand ils eurent tous plongés, l'enfant s'arrêta de jouer, et la neige se remit à tomber. Il fit de plus en plus froid. L'eau des bassins gela, et tous les fantômes se trouvèrent pris dans les glaces.
Dans le jardin couvert de neige, au milieu des bassins gelés, ils étaient devenus d'étranges statues, prêtes à lancer des jets d'eau vers le ciel lorsque viendrait le dégel.

Fou de joie, le seigneur prit l'enfant dans ses bras et lui dit :
- tu as délivré mon palais des fantômes qui le hantaient. Je vais enfin pouvoir rassurer mes amis ! Ils reviendront me voir ici...Et c'est exactement ce qui se passa, dans la joie et le brouhaha. Tout le monde fit un grand festin et s'amusa jusqu'au lendemain matin.
Quand le soleil se leva, l'enfant musicien, de toutes ses petites mains, joua un air si mélodieux que les danseurs s'arrêtèrent pour l'écouter mieux. Puis, à la fin du morceau, salué par les bravos, il reprit son chemin.
Les oiseaux se remirent à chanter.
La neige se mit à tomber... Mais il faut croire que le violon du petit garçon laissa derrière lui comme un nuage de magie car, longtemps, dans ce pays, les enfants oublièrent de se disputer, et les grincheux de ronchonner, comme si rien d'ennuyeux ne pouvait plus arriver.
Titre: Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: Bridget le 29 avril 2012 à 18:40:06
Tu en racontes de belles histoires Yveline !!!  :appl:
Titre: Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: Olivier LESSEUR le 01 mai 2012 à 09:13:51
oui, une vraiment belle histoire (de la part d'un "connaisseur" car c'est plutôt moi qui raconte les incontournables histoires au oetit célestin à la maison ...).

Tu n'aurais pas une version avec images ? (pour raconter en "live", c'est mieux des images pour soutenir l'attention de l'enfant tant qu'il ne sait pas encore lire).

Sinon, j'essaierai quand même en version audio pure !
Titre: Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: Yveline le 01 mai 2012 à 09:21:06
non, j'ai pas encore  ... mais il y a deux possibilités :
1 - on a quelques artistes ici, peut-être que Natsaka, Soeur Cécile, Rainbow, etc  pourraient te faire ça  grin-grin !
2 - je pourrais trouver des illustrations par-ci par là et faire un pdf ; c'est tout à fait envisageable (pour Célestin, qu'est-ce que je ferais pas  :amour1:!) mais seulement après le second tour (j'ai un programme trop chargé avant  :clindoeil2:)
Titre: Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: Eloïse07 le 01 mai 2012 à 09:51:58
Très belle histoire Yveline.
Titre: Re : Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: Soeur Cécile le 01 mai 2012 à 17:25:09
non, j'ai pas encore  ... mais il y a deux possibilités :
1 - on a quelques artistes ici, peut-être que Natsaka, Soeur Cécile, Rainbow, etc  pourraient te faire ça  grin-grin !

Je veux bien essayer au pastel entre 2 coups d'archet, elle m'inspire ! :clindoeil2:
Titre: Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: Yveline le 01 mai 2012 à 17:44:09
 :yes:
Titre: Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: Soeur Cécile le 01 mai 2012 à 17:45:57
Imprimée à l'instant, j'attaquerai ce soir, pour l'instant, priorité au  :violon3sm:  grin-grin
Titre: Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: Yveline le 01 mai 2012 à 17:52:11
stp, tu peux te presser un peu, ça doit être fini pour vendredi soir pour endormir un petit lutin.
 :merci:

 :rhoo2: nan, t'es pas obligée !
Titre: Re : Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: Soeur Cécile le 01 mai 2012 à 17:59:55
stp, tu peux te presser un peu, ça doit être fini pour vendredi soir pour endormir un petit lutin.
 :merci:

 :rhoo2: nan, t'es pas obligée !

Euh on est mardi soir... je te promets rien sur le résultat !  :rigol: Quoique, qui sait, ce sera peut-être prêt, si je vais à la même allure que ceux faits pour l'instant, ça peut être bon. Je te les enverrai par mail et les mettrai sur mon blog quand ils seront faits. A toi de jouer pour la mise en page  après :clindoeil2: et je demande bien sûr à recevoir le résultat en double (ben quoi, moi aussi j'ai de la lecture à faire pour endormir mes petits... yeux le soir...  grin-grin).

Allez zou, je file, j'ai du boulot... Bonne soirée !!
Titre: Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: Yveline le 01 mai 2012 à 18:19:46
si tu y arrives, t'es trop forte !  :super:
Titre: Re : Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: natsaka le 02 mai 2012 à 17:14:59
non, j'ai pas encore  ... mais il y a deux possibilités :
1 - on a quelques artistes ici, peut-être que Natsaka, Soeur Cécile, Rainbow, etc  pourraient te faire ça  grin-grin !

Je ne dis pas non... mais... je vous préviens, ce sera en noir et blanc... (venez pas dire que vous avez été tromper sur la marchandise)  :miaou:

Nat.(achromate)
Titre: Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: Yveline le 02 mai 2012 à 18:49:55
pour la neige et les fantômes, le noir et blanc suffisent amplement !  :rigol:
Titre: Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: yoyo2os le 06 mai 2012 à 02:20:43
J'aurais bien participé à tout ça, mais je n'ai pas vraiment le temps de m'y impliquer correctement… (Par contre, pour ceux que ça intéresse, j'ai quelques portraits et dessins en rapport avec le violon et la musique en général…)
Titre: Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: Yveline le 06 mai 2012 à 09:11:21
tu peux peut-être nous en montrer quelques uns ?
Titre: Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: yoyo2os le 06 mai 2012 à 13:03:45
Voici quelques liens (mais c'est loin d'être parfait):
Paganini: http://nsm05.casimages.com/img/2012/01/02/1201021030351420009250059.jpg
Beethoven (le scan a fortement accentué l'effet du papier qui a gondolé… Je pendrais du 180g/m^2 minimum la prochaine fois): https://fbcdn-sphotos-a-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash4/397798_2789893679483_651952991_n.jpg
Mendelssohn: https://fbcdn-sphotos-e-a.akamaihd.net/hphotos-ak-snc7/374670_2725304384791_958732696_n.jpg
Un petit dessin illustrant les quatre saisons: https://fbcdn-sphotos-g-a.akamaihd.net/hphotos-ak-snc7/420930_2864497344528_1782867439_n.jpg

Après, j'en ai d'autres, qui ne sont pas spécialement attachés au sujet de la musique ^^.
Je sors, Au jury de prendre se décision!  grin-grin
Titre: Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: Yveline le 06 mai 2012 à 14:27:25
il n'y a pas vraiment de décision à prendre, tu sais ! tu peux toujours soumettre des dessins en rapport avec l'histoire pour voir si ça colle.

 :super: tu sembles avoir une bonne petite "patte" !  grin-grin
Titre: Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: natsaka le 06 mai 2012 à 14:55:36
Le portrait de paganini s'inspire de celui de Ingres, si je ne m'abuse...
Titre: Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: Yveline le 06 mai 2012 à 14:59:41
et celui de Beethoven de Stieler, mais il faut bien un modèle, les pauvres ne peuvent plus poser pour l'artiste  grin-grin !
Titre: Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: natsaka le 06 mai 2012 à 15:01:32
C'est tout de même pas facile à faire un portrait, même d'après modèle
(j'en sais quelques chose.)

Nat.(rapide)
Titre: Re : Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: Yveline le 06 mai 2012 à 15:03:45
oui Natsaka,

c'est bien pour ça que j'ai mis ça
:super: tu sembles avoir une bonne petite "patte" !  grin-grin
Titre: Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: yoyo2os le 06 mai 2012 à 15:25:56
Bien joué Nat, c'est bien Ingres qui m'a inspiré pour Paganini, par contre pour Beethoven, j'ai mélangé deux portraits pour la tête, celui de Stieler, et un autre, duquel je ne connais pas l'auteur. Celui de Mendelssohn est, de même inspiré de celui de J.W. Childe et d'un second duquel je n'ai jamais trouvé le nom de l'auteur.

Et merci à vous deux ^^
Titre: Re : Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: Eloïse07 le 06 mai 2012 à 17:48:31
C'est tout de même pas facile à faire un portrait, même d'après modèle
(j'en sais quelques chose.)

Nat.(rapide)
etun
Je confirme. Et quand tu fais ton auto-portrait sur toile d'après photo... Aïe aïe aïe! Tu ne vois que les défauts. cry-cry
Mais c'est une belle passion tout comme la musique.
Beau coup de crayon Yoyo. :appl:
Titre: Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: Olivier LESSEUR le 09 mai 2012 à 08:44:56
 :super: Yoyo2os, tu as effectivement un bon coup de crayon.
Titre: Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: yoyo2os le 09 mai 2012 à 23:13:45
Merci à vous tous! Donc, j'ai cherché parmi mes dessins… J'ai pas grand chose qui correspond… (Je fais plutôt du printanier dans mes dessins/gouaches/aquarelles, et avec le bac, je suis pas vraiment bien placé pour me mettre à dessiner maintenant :/). Donc, vaudrait mieux attendre pour le faire.
Titre: Re : le violoniste et le chateau hanté
Posté par: lyrane le 20 mai 2012 à 20:43:43
merci Yveline... j'adore.... si tu en as d'autres !